Jusqu’au 17 novembre
Mario Benjamin expose à Bruxelles

image


Jusqu’au 17 novembre, le Botanique de Bruxelles expose l’œuvre du plasticien haïtien Mario Benjamin créée in situ au cours d’un mois de résidence.
Cette résidence remplace l’exposition collective d’art contemporain d’Haïti prévue à ces mêmes dates dans le cadre du Festival « Ewa Ayiti » une mise à l’honneur de la culture haïtienne, qui a dû être reportée suite au séisme et à ses graves conséquences. En septembre et octobre 2010, à l’initiative de Wallonie-Bruxelles International (ex-CGRI) et du Centre Culturel du Brabant Wallon, le Festival « Ewa Ayiti » (en avant Haïti) entendait en effet mettre en exergue, en Communauté Française principalement, la création artistique Haïtienne, de longue date connue et reconnue pour son originalité, son allant, ses couleurs, ses qualités très particulières dans la diversité des disciplines.

Chef de file de l’art contemporain haïtien et artiste autodidacte, Mario Benjamin est connu pour ses dessins et ses portraits photo réalistes. Son travail évolue du réalisme vers l’abstrait, de la photographie, de la performance vers l’installation, la notion d’espace. Il crée un environnement à échelle humaine, où le spectateur déambule à travers l’œuvre et l’appréhende physiquement. Une atmosphère picturale qui est alors ressentie avec les émotions et le corps.
Il avait, en 2007, guidé nos pas dans le quartier de la Grand’Rue de Port au Prince à la rencontre des totems de métal des sculpteurs André Eugène, Jean-Hérald Céleur et Frantz Jacques Guyodo.

  • Découvez un extrait du documentaire intitulé Mario Benjamin réalisé par Irène Lichtenstein.
  • Comme en 2008, Mario Benjamin exposera également à la Galerie Nomad, à Bruxelles, du 10 sept - 13 nov. 2010.