logo
Le dico des auteurs


BORER Alain

France

2 mai 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 34.3 ko
© C.HELIÉ

Pendant trente ans sur les traces d’Arthur Rimbaud, de la lecture de ses poèmes à la découverte de ses derniers instants de vie en Éthiopie, Alain Borer, grand ami d’Hugo Pratt et de Léo Ferré, est un romantique pour qui le voyage se conjugue toujours avec l’aventure. Écrivain aux multiples facettes : romancier, essayiste, dramaturge, mais aussi professeur d’enseignement artistique à l’École des Beaux-arts de Tours-Angers-Le Mans (site de Tours) et visiting professor à USC Los Angeles, il décide à 37 ans de faire évoluer son oeuvre : après des ouvrages très remarqués comme Rimbaud en Abyssinie, il choisit de laisser son idole avec un dernier livre, Adieu à Rimbaud.

C’est ainsi au cours de sa seconde carrière d’écrivain qu’Alain Borer se révèle en tant que romancier de talent. Avec Koba, il signe un premier roman foisonnant, d’une splendeur d’écriture et d’une ambition rares, mettant en scène un bûcheron géorgien, Koba, chef des Abreks, parti à la recherche des dieux pour les exterminer. Koba a obtenu le Prix Joseph Kessel en 2003. Il s’essaie aussi avec succès au théâtre : sa pièce Icare & I don’t a été couronnée du 70e prix Apollinaire et il a reçu le prix Édouard Glissant décerné par l’Université Paris-VIII pour l’ensemble de son œuvre. Cependant, c’est Roland Barthes qui lui rend le plus bel hommage lorsqu’il déclare : « Chez vous l’art de vivre et l’art d’écrire se confondent ».

En 2010, il publie Le ciel & la carte (Seuil), une allégorie sur l’enfer et un poème approfondi sur le paradis, une farce hilaro-tragique à surprises multiples qui délivre, au passage, une analyse politique percutante sur les essais nucléaires, ou telle autre, lumineuse, sur l’invention par Bougainville du paradis moderne.

En 2012, il signe la préface du très beau recueil de poésie de Frédéric-Jacques Temple, Phares, balises & feux brefs : Suivi de Périples ; savant mélange de poèmes qui fleurent bon les voyages, réels ou imaginaires de ce « collectionneur de l’empreinte poétique des temps heureux ». Il participe la même année à Travelling du monde, ouvrage collectif consacré au photographe et directeur des éditions Cercle d’Art, Philippe Monsel.

Son dernier livre De quel amour blessée tient son titre d’un de ces vers de Phèdre à Œnone dans le premier acte de la tragédie de Racine : « Ariane, ma sœur ! de quel amour blessée/Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée ! »
(se reporter à l’article du Monde des livres). La langue française se meurt, en proie à un « anglobal » qui, à force de dé-nomination et de dé-sinvention, engloutit toutes nuances et avec elles toute une civilisation. À travers ce chant d’amour de la langue française et à partir de la lente histoire de sa construction, le lecteur, en redécouvrant avec jubilation la complexité de sa langue, aura alors peut-être à cœur le beau souci des mots.
Alain Borer est également président du prix Ganzo, décerné lors du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo.


Le site d’Alain Borer


Bibliographie :
- De quel amour blessée (Gallimard, 2014)
- Philippe Monsel, travelling du monde (Cercle d’Art, 2012)
- Phares, balises & feux brefs : Suivi de Périples de Frédéric-Jacques Temple (Bruno Doucey, 2012) (Préface)
- Le ciel & la carte (Seuil, 2010)
- Icare et I don’t (Seuil, 2007)
- Forêts secrètes, secrets d’eau (Fage éditions, 2006)
- Rimbaud d’Arabie, supplément au voyage (Seuil, 2004)
- Koba (Le Seuil, 2003)
- Rimbaud en Abyssinie (Le Seuil, 1984 ; Point Seuil 2004)

Actualité

 
Essais

De quel amour blessée

Gallimard - 2014

Qu’est-ce qui constitue le projet d’une langue, en quoi la langue française est-elle à nulle autre pareille ? Comment croire et comprendre qu’elle disparaît sous nos yeux à une telle vitesse, et avec elle une civilisation ? Ces pages s’attachent à identifier un héritage collectif inestimable, à donner la mesure d’un trésor. Écrites dans un style délié et jubilant, elles se lisent non comme un éloge ou une célébration, mais comme une suite de dévoilements par lesquels se révèle la richesse d’un français que nous utilisons en sous-régime, inconscients le plus souvent de ses immenses possibilités. Le lecteur, hautement réjoui par l’éblouissante érudition de ce texte, trouvera, plus que la description d’un désastre à venir, un chant d’amour à notre langue, qui se pose aussi en œuvre de salut public.

L’auteur
 Alain Borer est poète, essayiste et critique d’art, spécialiste d’Arthur Rimbaud. Il a reçu en 2005 le prix Édouard-Glissant pour l’ensemble de son œuvre. De lui, les Éditions Gallimard ont publié Rimbaud (Découvertes Gallimard n° 102), et Zone bleue (collection Lachenal et Ritter, 1984). Il a également participé aux ouvrages collectifs Un Sieur Rimbaud se disant négociant (collection Lachenal et Ritter, 1985), Carnets de Sarajevo 1 (Hors série Connaissance, 2002), Défense et illustration de la langue française aujourd’hui (Poésie/Gallimard, 2013).

Œuvre

 
Essais

De quel amour blessée

Gallimard - 2014
Qu’est-ce qui constitue le projet d’une langue, en quoi la langue française est-elle à nulle autre pareille ? Comment croire et comprendre qu’elle disparaît sous nos yeux à une (...)
 

Ne perdre de la vie « la moindre goutte de son miel ». L’homme qui écrit ces mots a 91 ans et fut l’ami de Blaise Cendrars, d’Henry Miller, de Lawrence Durrell. Un homme « du monde (...)
 

Récit

Le ciel & la carte

Seuil - 2010
« C’était un courriel du capitaine de La Boudeuse, qui naviguait quelque part au large de l’île de Pâques : “Dans quelques jours, nous atteindrons les îles Gambier au sud des (...)
 

Icare et I don’t

Seuil - 2007
Icare & I don’t, vaudeville métaphysique, se compose de trois pièces organiquement liées : Paul des Oiseaux, Le Chant du rien visible et Le Quadrige invectif. Quatre (...)
 

En 1999, Monique Le Houelleur se rend, en compagnie du photographe Vincent Fougère, dans des régions reculées de la Côte d’Ivoire. Dans la forêt de Taï (une forêt primaire classée (...)
 

Rimbaud d’Arabie. A vingt-quatre ans, Rimbaud avait « le teint sombre d’un Kabyle ». Sur la route d’Attigny, dans la campagne violette des Ardennes, il avait quitté brusquement son (...)
 

Koba

Seuil - 2003
Au début de notre ère, un terrible ouragan dévaste ces hautes vallées du Caucase que l’on appelait le « Ventre du monde ». Pour se venger du Vent, un bûcheron géorgien, Koba, chef (...)
 

Rimbaud en Abyssinie

Seuil - 1984
Rimbaud en Abyssinie. Le 13 décembre 1880, à vingt-sept ans, Arthur Rimbaud arrive à Harar, aux confins désertiques de l’Est éthiopien, pays qui était alors appelé Abyssinie. (...)
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2010

Ecrivains voyageurs

Avec Alix DE SAINT-ANDRE, Jean-Marie LACLAVETINE, Alain BORER, Colin THUBRON.

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2015

De quel amour blessée


Avec Alain Borer et Jean Rouaud

 
Saint-Malo 2015

Langue : tout fiche le camp ?

 
Saint-Malo 2013

L’eau, l’air, le feu

Avec Jacques Darras et Alain Borer

 
Saint-Malo 2013

Sur les pas de Frédéric-Jacques Temple

Avec Frédéric-Jacques Temple, Jean Rouaud, Alain Borer.

 
Saint-Malo 2013

Remise du prix Ganzo à Serge Pey

Avec Yvon le Men, Serge Pey, Manuel Vich-Ganzo, Jacques Darras, Margarita Perez-Ganzo, Alain Borer

 
Saint-Malo 2011

A chacun son bout du monde

Avec Abdourahman Waberi, Alain Borer, Alain Mabanckou, Björn Larsson.

Animé par Jean-Pierre Perrin.

 
Saint-Malo 2011

Edouard Glissant, le poète

Avec Tahar BEKRI, Patrick CHAMOISEAU, BORER Alain, Simone SCHWARZ BART, animé par : Catherine Pont-Humbert

 
Saint-Malo 2011

Remise du prix Kessel à Eugène Nicole

Avec Michèle KAHN, Michel LE BRIS, Jean-Marie DROT, BORER Alain, NICOLE Eugène, Olivier WEBER, Patrick RAMBAUD, Gilles LAPOUGE

 
Saint-Malo 2007

De nouveau la poésie