David Fauquemberg, lauréat du prix « Gens de Mer » !

10 mai 2018.

Le prix littéraire « Gens de Mer », créé en 2006 à l’initiative de la librairie « La Droguerie de Marine » et soutenu pour cette nouvelle édition par le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine, est remis chaque année lors du Festival Étonnants Voyageurs. Il est destiné à récompenser l’auteur d’un livre récent ayant un caractère maritime au sens le plus large.

 

Le jury du prix « Gens de Mer », composé de personnalités du monde littéraire et maritime et présidé cette année par Isabelle Autissier a annoncé tous les lauréats 2018 :

Une rencontre du jury avec les lauréats se tiendra le samedi 19 mai à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime durant le festival.
Le jury, le lauréat, l’éditeur et les partenaires, se retrouveront ensuite pour un échange convivial à bord du navire usine « Grande Hermine » de la Compagnie des Pêches, à deux pas du festival.


Le jury du prix « Gens de Mer » était cette année encore composé de personnalités du monde littéraire et maritime :

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Bluff

Stock - 2018

Bluff, à l’extrême-sud de la Nouvelle-Zélande.
La tempête ravage ce bout du monde en plein hiver austral.
Un étranger pousse la porte du bar L’Anchorage, où pêcheurs et dockers attendent l’accalmie. Le Français a traversé tout le pays à pied, la route s’arrête à Bluff, il n’ira pas plus loin. Le voilà embarqué pour la saison de pêche à la langouste dans les fjords sauvages du Fiordland, à la merci des éléments. Une amitié se tisse avec son capitaine, le vieux Rongo Walker, pilier respecté de la communauté maorie, tiraillé entre ses traditions et une modernité où l’argent égare les hommes, parfois jusqu’à l’irréparable. Sous le regard de son équipier, le colosse Tamatoa, tahitien en exil qui rêve de regagner son île, le Français se retrouve projeté dans un monde où les chemins d’étoiles, le vol des oiseaux migrateurs et d’invisibles houles guident les navigateurs à travers le Grand Océan.
Résonne encore et toujours le chant des ancêtres : Marii, qui pêcha un jour le plus gros poisson de l’océan ; Hone, le poète maori au seuil de son dernier voyage ; Mau et Tevake, maîtres d’un art voué à disparaître – la navigation aux étoiles océanienne.