Folie meurtrière

Ecrit par Adelaide Djellouli (1ère pro, SEP Edgar Faure de Morteau), sujet 2. Publié en l’état.

Le corps de Rémi apparut dans une région aride, désertique, où planait un silence pesant. Il était habillé avec des guenilles pixélisées et tenait dans sa main une épée aussi lourde que démesurée. Devant lui se tenait un homme gigantesque avec un point d’interrogation flottant au-dessus de la tête. Rémi était perdu dans cet immense univers. Ne sachant pas quoi faire il décida d’aller parler à cet homme inquiétant qui semblait flotter au-dessus du sol.

"- Bonjour ! dit Rémi, je me suis un peu perdu. Où sommes-nous ? Qui êtes-vous ? Et quel est ce monde ?

"- Salutations voyageur ! Bienvenue dans New Graal. Pour ta première quête, tu dois aller tuer Zangdar le profanateur. En récompense tu auras dix pièces de cuivre et une flamberge ainsi qu’un casque et une cape. Acceptes-tu la quête voyageur ?

"- Heu oui mais...

"- Quête acceptée termina l’homme qui disparut comme par enchantement en se dépixélisant progressivement.

Rémi resta un moment bouche bée se demandant ce qu’il s’était passé. Il ne comprenait rien, il n’y avait personne aux alentours et son inquiétude grandissait à mesure du temps qui passait. Au bout d’un moment il décida d’analyser le monde qui l’entourait et d’essayer de comprendre par lui-même la situation burlesque qu’il était en train de vivre. Dans ses poches il trouva une carte, un inventaire, des fioles rouges et bleues, un manuel de « capacités spéciales » et des bottes. Il trouva cela bizarre que ses poches puissent contenir autant d’objets, puis il se rappela qu’il était dans un jeu vidéo, rien n’était réel et tout était absurde, évidemment.

"- Bon, puisque je suis là, autant me prendre au jeu et faire mon enquête en immersion, se dit-il. Commençons par réaliser cette fameuse « quête ».

Après plusieurs heures passées dans le jeu, Rémi devenait enthousiaste. Il avait gagné de l’argent en réalisant des missions, à la place de ses guenilles il avait une armure chatoyante et une épée à la limite de l’imaginable. Il avait des capacités impressionnantes comme lancer des boules de feu, entraver ses ennemis, les empoisonner, se rendre invincible quelques minutes : des pouvoirs de supers-héros en somme. Ce jeu l’avait galvanisé. Il n’était plus le même homme. Sa soif de pouvoir était infinie. Ce jeu offrait tellement de possibilités que cela en était enivrant. Au début, Rémi revenait souvent dans le monde réel pour rendre compte de son enquête, puis de moins en moins jusqu’à rester indéfiniment dans le jeu. Le jeu l’avait possédé et rendu ivre de gloire et de puissance. Il tirait beaucoup plus de satisfactions dans cette réalité virtuelle que dans le monde réel où tout était tellement compliqué et monotone.

"- Ca fait des jours qu’il est dans le jeu, il faudrait le ramener maintenant, non ? s’inquiéta un autre joueur
"- Je n’arrive plus à le ramener ! On dirait que son esprit refuse de sortir du jeu ! déclara Fred.

Soudain, tandis que Fred bidouillait l’ordinateur, il y eut des éclairs discordants autour de l’unité centrale. Fred bondit en arrière et regarda avec horreur le spectacle qui s’offrait à lui. L’ordinateur grondait. Tout autour de lui flottait des milliers de chiffres verts luminescents dans un orage infernal.
"- Mais qu’est ce qui se passe ? cria le joueur dans la cacophonie ambiante.
"- J’n’en sais rien ! répondit Fred, ça doit être un dysfonctionnement.

Dans le chaos de la scène, Fred remarqua avec horreur que le corps de Rémi avait disparu lui aussi.
"- Putain, le corps de Rémi n’est plus là ! cria Fred.
Le joueur tourna les yeux vers Fred. Il aperçut derrière lui une silhouette immense et menaçante.

Rémi lui s’épanouissait dans le jeu. Au fil du temps il devenait plus fort et il avait acquis de l’expérience. Il continuait à enchaîner les quêtes et à gravir les niveaux avec une aisance de plus en plus stupéfiante. Il lui restait à conquérir le donjon de Galadriabouyak pour atteindre le niveau maximum. Il se mit donc en route. Sur le chemin, une jeune femme, sortie de nulle part, le percuta.
"- Qui es-tu donc jeune Noob pour me foncer ainsi dessus ? Ne sais-tu donc pas qui je suis ? dit Rémi avec ferveur.
"- Tu es un Maître du jeu ? s’exclama la jeune fille
"- Non, je suis le joueur le plus fort de New Graal !
"- Alors il faut que tu m’aides ! Je suis enfermé dans ce jeu depuis... depuis trop longtemps. Ramène-moi avec toi au Cyber Café s’il te plaît !

Rémi se rappela soudainement de son enquête et de cette Lucie qui avait mystérieusement disparue.
"- Es-tu Lucie ? demanda Rémi.
"- Heu...oui. Pourquoi ?
"- On m’a demandé de mener une enquête dans le but de te retrouver. Viens, je vais te ramener dans le monde réel.

Rémi prit Lucie par la main et se déconnecta de New Graal. Ils réapparurent dans le Cyber Café sous des éclairs bleutés.
"- Ho merci, merci ! Je suis tellement contente de revenir dans le monde réel ! clama joyeusement Lucie. Où est Fred que je l’engueul...

Lucie se tue soudainement. La scène devant laquelle elle se trouvait était digne des meilleurs films d’horreur. Des dizaines de corps mutilés jonchaient le sol du magasin. L’odeur était pestilentielle, à la limite du supportable. Les murs, d’habitude blancs, étaient dégoulinants de sang et d’entrailles. Plusieurs corps étaient dans un état de décomposition avancée. Tout ce spectacle répugnant n’était éclairé que par les faibles lueurs des PC allumés. Lucie poussa un cri de terreur et se jeta dans les bras de Rémi.
"- Mais qu’est ce qui s’est passé ici ? cria Lucie entre deux spasmes nerveux.
"- Ca ? C’est tous les monstres que j’ai tués pour franchir les niveaux, répondit Rémi avec fierté.

Le cœur de Lucie bondit dans sa poitrine. Elle sentit sous ses doigts la froideur et la dureté d’une armure. Elle s’écarta lentement de Rémi. Elle trébucha sur un cadavre et tomba dans un amas de sang et de viscères. Elle resta figée devant Rémi. Il se tenait droit, avec une armure massive sur les épaules. Il avait une épée maculée de sang dans chaque main et son énorme heaume cachait la moitié de son visage. Cependant elle put distinguer que ses yeux contemplait la scène avec fierté.
"- Pourquoi tu as tué tous ces pauvres gens ? bafouilla Lucie
"- Je te l’ai dit, il fallait que je les tue pour gravir les niveaux.
"- Mais nous sommes dans la réalité ici ! On ne peut pas tuer les gens pour devenir plus fort ! hurla Lucie.

Rémi la regarda avec froideur et répondit :
"- Le jeu c’est la réalité et la réalité est le jeu. La preuve, les premiers ennemis que j’ai eus à tuer étaient d’une faiblesse déconcertante, en un coup c’était fini. Par contre, au fur et à mesure que je progressais les adversaires étaient plus vaillants et plus compliqués à tuer. Ils étaient mieux armés et plus nombreux à chaque fois. Et au final, j’ai gagné. Là je dois battre le boss final du donjon.

Après avoir entendu cela Lucie rentra dans un état de rage et de tristesse infini. Elle se jeta contre Rémi et le frappa de toutes ses forces.
"- Ha mais c’est toi le boss final c’est ça ? La fin ultime de ma quête ! jubila Rémi.

Les yeux de Lucie restèrent fixes et son corps se figea. Elle sentit soudainement une douleur atroce au ventre puis aux bras et aux jambes. Rémi la regarda choir, l’épée hors du fourreau.

Plus tard on raconta l’histoire de ce lieutenant de police devenu fou et ivre de pouvoir à cause d’un dysfonctionnement des machines. L’histoire dit qu’il était devenu accro au jeu et que ses retours dans la réalité se faisaient de plus en plus rares. Après, ce sont les rapports de police qui continuent l’histoire.
Rémi aurait disparu dans le jeu suite à un bug de l’ordinateur central. Fred, le
PDG de Video Game Online avait déposé un avis de recherche pour Rémi.
Quelques jours après ce dernier réapparut mais il était habillé comme son personnage dans le jeu vidéo et il disait qu’il avait des quêtes à terminer. Il commença par tuer Fred et les autres joueurs présents. Puis les gendarmes tentèrent de l’arrêter mais ils échouèrent tous. S’ensuivirent la police, le GIGN et l’armée mais personne ne réussit à arrêter Rémi ou à le tuer. Les hautes autorités décidèrent donc de condamner le Cyber Café et ses alentours, laissant Rémi dans sa folie et son ivresse de pouvoir. Aujourd’hui, on ne sait pas si Rémi est vivant ou mort.

Les habitants du coin disent entendre des sanglots et des cris de temps en temps.

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)