Invités depuis 1990

GALLEN Michelle

Irlande

Ce que Majella n’aimait pas (Joëlle Losfeld, 2023)

© Mehdi El Gueddari

Pour Michelle Gallen, « les gens sont de brillants comédiens du quotidien ». Née dans les années 1970 à Tyrone en Irlande du Nord, non loin de la frontière, elle écrit des romans et des nouvelles qui racontent les existences routinières dans un pays loin d’être rangé des conflits. Son premier roman, Ce que Majella n’aimait pas, a été salué par la critique, qui n’a pas manqué de le rapprocher de Milkman d’Anna Burns. Derrière le comptoir de la friterie où elle travaille, dans une bourgade d’Irlande du Nord, l’héroïne déclassée de Michelle Gallen tente de se faire une place dans un climat social pesant, alors que tout vacille autour d’elle. Dans une langue populaire et rusée, l’écrivaine témoigne avec humour des souffrances psychologiques d’une population abîmée, qui s’attache aux gestes ordinaires et aux petites obsessions pour traverser le quotidien.

Le site de Michelle Gallen

Ce que Majella n'aimait pas

Ce que Majella n’aimait pas

Joëlle Losfeld - 2023

« La liste des trucs que Majella trouvait vraiment intéressants était beaucoup plus courte :
1. manger
2. Dallas
3. la chaîne payante Gold
4. Papa
5. Mémé
6. la Smithwick’s
7. les antidouleurs
8. nettoyer
9. le sexe
10. les sèche-cheveux
Parfois, Majella pensait qu’elle devrait condenser la liste complète des trucs qu’elle n’aimait pas trop en la réduisant à un seul :
— les autres. »

Majella, jeune fille un peu forte, vit avec sa mère dans la petite bourgade d’Aghybogey, en Irlande du Nord, où elle travaille dans une baraque à frites.
Des thématiques profondes, aussi bien qu’intimes – la disparition d’un père, la mort d’un frère, la jalousie familiale, le sort des femmes, la période des Troubles irlandais –, servies par un humour ravageur, argotique et poétique.

Traduit de l’anglais (Irlande) par Carine Chichereau