IMAGINAIRE, POÉSIE ET POUVOIR

On voudrait à toute force nous réduire au statut de « producteurs
 » et de « consommateurs ». Toute contestation est
supposée s’y réduire. Les crises que nous traversons seraient
d’abord économiques, puis, par ricochet, sociales et politiques.
Ce que nous dit la poésie serait peut-être ceci : que nul n’est
juste un producteur et un consommateur, qu’il est en chacun
une dimension de grandeur, de liberté, qui le fonde en
son humanité – à laquelle le reste s’ordonne. Et que la crise,
précisément, tient à ce qu’on veut l’ignorer. Une rencontre
avec Hubert HADDAD, Michel LE BRIS et Christiane TAUBIRA
► Dim. 17h30, Maupertuis

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)