Jaya, fille du Gange

(Vijay Singh, Silhouette Films, Inde, 1996, 85’)

image

Nishant, un jeune écrivain indien vivant à Paris, arrive à la source du Gange, dans l’Himalaya, pour commencer un voyage initiatique le long du fleuve sacré. Hanté par le souvenir d’une belle Parisienne nommée Jaya, il poursuit le dessein d’écrire un livre autour de ce périple.
Au bord du Gange, il rencontre Zehra, une ravissante danseuse et poète dans la grande tradition des courtisanes indiennes, qui travaille dans une maison de passe. La rencontre avec Zehra ressuscite le souvenir de Jaya. Nishant demande à la jeune femme de l’accompagner dans son voyage, mais il découvre que Zehra est constamment surveillée par des souteneurs intraitables. Nishant réussit néanmoins à l’arracher au bordel. Elle se joint à lui dans sa descente du Gange. Zehra découvre alors une nouvelle vie - l’amour, la complicité, la promesse de suivre Nishant à Paris...
A mi-chemin du voyage, alors que leur amour ne cesse de croître, Nishant reçoit un télégramme de Jaya lui donnant rendez-vous à Bénarès. Deux amours, l’un réel, l’autre irréel, vont ainsi s’affronter. Zehra réalise brutalement que la fantôme d’une femme peut bouleverser la réalité de son amour.
Sensualité, jalousie, néant - l’amour aux rives sacrées du Gange...

Festival des Films du Monde, Montréal
Festival International des Films, Amiens, 1996
Stockholm International Film Festival, Stockholm,1996
Fortaleza Film Festival, Brazil, 1998

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)