La quête du New Graal

Roxane Cantin (3ème, Collège Les Mailheuls de Coursan), sujet 2. Publié en l’état.

Ce que comprenait surtout Rémi c’est qu’il allait devoir enfiler l’un de ces maudits casques et aucun stage de police ne l’avait entraîné à enquêter dans un monde virtuel.

Fred lui tendit le casque auquel il avait rajouté un micro et une oreillette afin de rester en contact avec le jeune homme. Le lieutenant respira un grand coup et l’enfila.

Rémi ferma les yeux et lorsqu’il les ouvrit de nouveau, il se tenait lui aussi à la table ronde près des chevaliers. Lancelot, Perceval, Galaad, ils étaient tous là ! C’était impressionnant. Les personnages du jeu étaient vêtus de leurs armures et délibéraient pour savoir qui partirait à la recherche du Graal. Lui même portait une belle armure argentée, qui malgré les apparences n’était pas lourde, ainsi que d’une épée de bronze.

Après les explications de lancement du jeu, Rémi s’aventura dans le premier niveau. Le décor avait changé, Rémi était au beau milieu d’un petit village fortifié. Comme Fred le lui expliquait, il incarnait son propre personnage parmi les chevaliers et les paysans du Moyen-âge, c’était incroyable ! Rémi se replongea dans son enquête. Il ne devait surtout pas se déconcentrer. Le jeune lieutenant se demandait comment Lucie avait-elle disparu ? Avait-elle réussi à sortir sans que personne ne la voie ? Était-elle blessée ?

Toutes ces questions travaillaient Rémi. Il continua à avancer. Le nouveau chevalier devait retourner auprès du Roi Arthur et de son magicien Merlin et accepter la quête du Graal.

Ceci étant fait, le jeune homme se dirigea vers l’ouest du village comme le lui indiquait le PDG. Il rencontra en chemin un groupe de paysans et Rémi en profita pour les interroger au sujet de Lucie. Fred prit la parole :

"Lieutenant, vous ne pouvez pas poser les questions de l’enquête aux personnages, ils ne pourront pas vous répondre. Les dialogues ne changent jamais, informa le jeune PDG.

-Et mince !, s’énerva Rémi, comment voulez vous que je mène mon enquête si je ne peux interroger personne ?

-Je suis navré lieutenant, vous allez devoir affronter une créature pour pouvoir passer au niveau deux, continua Fred.

- Quelle genre de créature ?

- .........."

mais Fred ne lui répondit pas, Rémi se dit qu’il avait dû faire tomber son oreillette et son micro.

Il vit un groupe de personnes qui fuyaient. Il se dirigea vers cet attroupement et découvrit un immense dragon vert ! Le monstre avait des dents en forme de poignard, une grande langue rose fourchue et des griffes acérées. Rémi sut qu’il allait devoir l’affronter. C’était la difficulté du niveau un...

Ni une ni deux, le lieutenant se jeta sur le dragon, avec son épée, Rémi lui entailla les côtes, lui donna des coups dans les pattes, lui asséna le plat de son épée sur le museau. Tous ces gestes rendaient le dragon fou. Il lâcha un cri de bête sauvage et renversa le policier à l’aide de sa queue. Le jeune homme se releva rapidement essoufflé. Rémi était de plus en plus fatigué, il avait l’impression qu’il ne pourrait jamais achever la bête, il ne savait même pas si il avait plusieurs vies comme dans les autres jeux... Cet argument lui fit comprendre que s’il ne gagnait pas ce combat, il devrait au mieux recommencer le niveau et par la suite se battre de nouveau avec le monstre. Et dans le pire des cas il mourrait et ne pourrait jamais retrouver cette fille. Ce fut cet argument qui lui permit de se remettre debout une fois de plus. Le lieutenant était plus déterminé que jamais ! Il s’accrocha à l’un des pics qui était sur le dos du dragon et se souleva, il se propulsa sur la bête en poussant un cri de guerre et, avec une détermination incroyable, décapita le dragon. Dès que la tête fut tranchée le monstre se disloqua en une poussière verte et celle-ci fut emportée par le vent.

Rémi n’en pouvait plus, il était à bout de souffle, transpirait comme jamais et dans un dernier effort s’allongea... il avait survécu. C’était le principal, plus rien ne pouvait l’arrêter.
Il était seul, toujours allongé, respirait calmement. Les décors étaient toujours aussi merveilleux. Il réfléchissait, cela faisait environ vingt minutes qu’il était "entré" dans cet univers, au moment même où Lucie avait disparu.
Il se releva et se concentra sur le lieu et observa tous les détails. Le jeune homme se trouvait dans un autre village. Il pouvait voir une auberge et une écurie.

Rémi sursauta, quelqu’un avait parlé dans l’oreillette mais ce n’était pas Fred.

" Bonjour lieutenant, je suis Harry, je gardais l’entrée du bâtiment. Mon patron a eu un malaise alors je vais vous aider à sa place.

- D’accord Harry, merci de prendre la relève, mais comment va Fred ?

-Tout va bien ne vous inquiétez pas !

-Bon, alors, que dois-je faire maintenant ?

-Vous ... Euh... , Harry hésitait, il semblait attendre quelque chose. Ah oui, vous devez choisir entre les deux portails qui sont devant vous. Prenez le portail rouge pour passer à la suite."

A peine Harry eut-il achevé sa phrase que deux portes apparurent comme par magie. Rémi se dirigea donc vers le second portail et le traversa.

Soudain, une jeune femme l’aborda. Rémi la reconnut immédiatement. C’était Lucie. Elle devait avoir une quinzaine d’années. C’était une fille blonde avec de beaux yeux noisettes comme sur la photo que lui avait montrée Fred.

Lucie semblait affolée :

« Bonjour, je suis le lieutenant Rémi, et toi tu es bien Lucie ? interrogea t-il incertain.

-Oui, confirma-t-elle en sanglotant, je suis passée au niveau deux mais il y a quelque chose de bizarre ici, vous sentez ?

-Que devrais-je sentir ?

- Toutes les odeurs ! On ne pouvait pas les sentir dans le niveau un !

- Ce n’est que le petit plus du niveau deux, ne t’inquiète pas ! Raconte moi plutôt pourquoi tu n’es pas restée avec les autres et surtout pourquoi tu n’es pas sortie du jeu !

- Vous ...ne comprenez pas monsieur le lieutenant ! bégaya-t-elle. J’étais avec les autres, et je suis passée la première par le deuxième portail alors que le PDG nous avait bien expliqué qu’il n’y avait qu’un seul portail ! Les autres ne sont jamais arrivés ! je suis toute seule depuis tout à l’heure et j’ai essayé de retrouver les autres mais c’est impossible ! J’ai déjà joué à un jeu comme celui ci, quelqu’un a fait une mise à jour du jeu, il n’aurait dû y avoir qu’un seul portail !

-Attendez je préviens Harry de votre retour parmi nous !"

Sur ce, Rémi appela Harry grâce à son oreillette. Celle ci ne fonctionnait plus. Un étrange grésillement indiquait une coupure de réseau, impossible dans un jeu virtuel de ce niveau !
Quelque chose clochait et Lucie l’avait deviné : tout d’abord Fred qui faisait un malaise, l’apparition du deuxième portail, les odeurs, l’absence de réseau...Et si Lucie avait raison et que quelqu’un avait modifié le jeu. Et si quelqu’un leur avait fait remonter le temps ? Ils avaient été envoyés dans le passé, en plein cœur de la féodalité, au Moyen âge...

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)