Bibliothèque

Le soleil des Scorta

Actes Sud

L’origine de leur lignée condamne les Scorta à l’opprobre. A Montepuccio, leur petit village d’Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riches. Mais ils ont fait vœu de se transmettre, de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu’ils appellent "l’argent de New York", leur richesse est aussi immatérielle qu’une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela confie au curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer. Roman solaire, profondément humaniste, le livre de Laurent Gaudé met en scène, de 1870 à nos jours, l’existence de cette famille des Pouilles à laquelle chaque génération, chaque individualité, tente d’apporter, au gré de son propre destin, la fierté d’être un Scorta, et la révélation du bonheur.

Chien 51

Chien 51

Actes Sud - 2022

C’est dans une salle sombre, au troisième étage d’une boîte de nuit fréquentée du quartier RedQ, que Zem Sparak passe la plupart de ses nuits. Là, grâce aux visions que lui procure la technologie Okios, aussi addictive que l’opium, il peut enfin retrouver l’Athènes de sa jeunesse. Mais il y a bien longtemps que son pays n’existe plus. Désormais expatrié, Zem n’est plus qu’un vulgaire “chien”, un policier déclassé fouillant la zone 3 de Magnapole sous les pluies acides et la chaleur écrasante.

Un matin, dans ce quartier abandonné à sa misère, un corps retrouvé ouvert le long du sternum va rompre le renoncement dans lequel Zem s’est depuis longtemps retranché. Placé sous la tutelle d’une ambitieuse inspectrice de la zone 2, il se lance dans une longue investi­gation. Quelque part, il le sait, une vérité subsiste. Mais partout, chez GoldTex, puissant consortium qui assujettit les pays en faillite, règnent le cynisme et la violence. Pourtant, bien avant que tout ne meure, Zem a connu en Grèce l’urgence de la révolte et l’espérance d’un avenir sans compromis. Il a aimé. Et trahi.

Sous les ciels en furie d’une mégalopole privatisée, Chien 51 se fait l’écho de notre monde inquiétant, à la fois menaçant et menacé. Mais ce roman abrite aussi le souvenir ardent de ce qui fut, à transmettre pour demain, comme un dernier rempart à notre postmodernité.

La dernière nuit du monde

La dernière nuit du monde

Actes Sud - 2021

La société a trouvé le moyen de supprimer le sommeil. Les hommes et les femmes “gagneront” alors quasiment onze heures par jour à occuper. À travers cette pièce, douce et mélancolique, Laurent Gaudé s’inscrit dans une réflexion qui a, de tout temps, parsemé le monde de la pensée philosophique et l’univers artistique. Par le biais d’une approche singulière et originale, il rappelle l’importance et la nécessité de protéger le dernier espace de pleine liberté de l’homme : son sommeil, ses rêves, ses nuits.


Nous, l’Europe. Banquet des peuples

Actes Sud - 2019

L’Europe, l’ancienne, celle d’un Vieux Monde bouleversé par la révolution industrielle, et l’Union européenne, belle utopie née sur les cendres de deux grandes guerres, sont l’alpha et l’oméga de cette épopée poétique, sociopolitique et humaniste relatant un siècle et demi de constructions, d’a rontements, d’espoirs, de défaites et d’enthousiasmes. Ce long poème en vers libres rappelle qu’une mémoire commune, même douloureuse, est un ferment d’avenir, et appelle ardemment à la réalisation d’une Europe des différences, de la solidarité et de la liberté.


Salina

Salina

Actes Sud - 2018

Qui dira l’histoire de Salina, la mère aux trois fils, la femme aux trois exils, l’enfant abandonnée aux larmes de sel ? Elle fut recueillie par Mamambala et élevée comme sa fille dans un clan qui jamais ne la vit autrement qu’étrangère et qui voulut la soumettre. Au soir de son existence, c’est son dernier fils qui raconte ce qu’elle a été, afin que la mort lui offre le repos que la vie lui a défendu, afin que le récit devienne légende.
Renouant avec la veine mythique et archaïque de La Mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé écrit la geste douloureuse d’une héroïne lumineuse, puissante et sauvage, qui prit l’amour pour un dû et la vengeance pour une raison de vivre.


Revue de presse

  • « Beau, puissant et émouvant. Entre le conte africain et la tragédie antique, teinté d’accents universels et très actuels, Laurent Gaudé signe un court roman d’une puissance folle. » RTL
  • « Un texte dense et lumineux. Le romancier donne à sa plume un souffle épique et intemporel, comme une prière sans âge, qui s’élève du cœur de l’Afrique ancestrale. Une magnifique fable d’amour et de haine, qui fait résonner nos instincts les plus profonds… » France Inter
  • « Comme dans Le Soleil des Scorta, on retrouve dans Salina une lignée soumise à la cruauté du sort. Mais c’est sur tout à sa veine homérique - qui faisait la singularité de La Mort du roi Tsongor— que revient ici l’auteur. Une fois encore, on se laisse emporter par son lyrisme et ses thèmes légendaires. » Le Nouveau Magazine
  • « Immense poète. Dans sa langue puissante, colorée, charnelle, il nous entraîne dans le voyage de Salina, ses exils, ses pertes, en se faisant la voix de ceux qui, aujourd’hui, souffrent, fuient, subissent. » Happinez

De sang et de lumière

De sang et de lumière

Actes Sud - 2017

Ces poèmes engagés à l’humanisme ardent, à la sincérité poignante, se sont nourris, pour la plupart, des voyages de Laurent Gaudé. Qu’ils donnent la parole aux opprimés réduits au silence ou ravivent le souvenir des peuples engloutis de l’histoire, qu’ils exaltent l’amour d’une mère ou la fraternité nécessaire, qu’ils évoquent les réfugiés en quête d’une impossible terre d’accueil ou les abominables convois de bois d’ébène des siècles passés, ils sont habités d’une ferveur païenne lumineuse, qui voudrait souffler le vent de l’espérance.


Revue de presse

  • "Renouant avec la tradition de la poésie engagée, il s’attaque tour à tour à notre passé de français colonialiste, à la situation des réfugiés au Kurdistan irakien et au sort des « engloutis », des « petites gens qui auraient pu devenir destin »." (Le Figaro)
  • "Laurent Gaudé transforme son art et son succès en démarche admirable d’humanisme et d’humilité." (La Montagne)
  • "Dans une langue vibrante et habitée, il fait sortir de l’ombre ces oubliés de l’histoire – hier esclaves, aujourd’hui migrants ou réfugiés. Des hommes et des femmes à la recherche d’une terre d’accueil qui leur est refusée…"(France Inter)

Écoutez nos défaites

Écoutez nos défaites

Actes Sud - 2016

Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d’élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d’une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l’envahisseur fasciste... Un roman inquiet et mélancolique qui constate l’inanité de toute conquête et proclame que seules l’humanité et la beauté valent la peine qu’on meure pour elles.


Danser les ombres

Danser les ombres

Actes Sud - 2015

En ce matin de janvier, la jeune Lucine arrive de Jacmel à Port-au-Prince pour y annoncer un décès. Très vite, dans cette ville où elle a connu les heures glorieuses et sombres des manifestations étudiantes quelques années plus tôt, elle sait qu’elle ne partira plus, qu’elle est revenue construire ici l’avenir qui l’attendait.
Hébergée dans une ancienne maison close, elle fait la connaissance d’un groupe d’amis qui se réunit chaque semaine pour de longues parties de dominos. Dans la cour sous les arbres, dans la douceur du temps tranquille, quelque chose frémit qui pourrait être le bonheur, qui donne l’envie d’aimer et d’accomplir sa vie. Mais, le lendemain, la terre qui tremble redistribue les cartes de toute existence…
Pour rendre hommage à Haïti, l’île des hommes libres, Danser les ombres tisse un lien entre le passé et l’instant, les ombres et les vivants, les corps et les âmes. D’une plume tendre et fervente, Laurent Gaudé trace au milieu des décombres une cartographie de la fraternité, qui seule peut sauver les hommes de la peur et les morts de l’oubli.


Revue de presse

« Laurent Gaudé signe un roman envoûtant. […] au sommet de son art. Du sang haïtien coulerait-il dans les veines du Parisien Laurent Gaudé ? […] Les morts se mêlent aux vivants dans un crépuscule surréaliste et magique » Marianne Payot, L’Express

« L’écriture de Laurent Gaudé respire la poésie et la pudeur. Les mots sont humbles, vivants, chauds. » Martine Laval, Télérama


Pour seul cortège

Pour seul cortège

Actes Sud - 2012

Pour seul cortège Alexandre le Grand va mourir. Qui lui succédera à la tête du royaume ? Qui perpétuera l’insatiable esprit de conquête qui l’a animé ? Qui saura apaiser son âme ? Le devoir et l’ambition, l’amour et la loyauté, le deuil et l’errance mènent les personnages vers ce qui doit advenir, avec une puissance tragique qui se mêle ici au rêve et même au fantastique. Dix ans après La Mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé renoue avec le souffl e épique qui a fait son succès et s’empare d’une fi gure qui le fascine depuis toujours pour prolonger son aventure. Son Alexandre n’est jamais si grand que dans la mort, de même que l’Histoire n’est jamais si belle que transfi gurée par la poésie du mythe.


Ouragan

Ouragan

Actes Sud - 2010

A La Nouvelle-Orléans, alors qu’une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n’ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d’un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s’est dissous dans la peur ?
Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers les quartiers dévastés, au coeur de la tourmente, en quête de Rose, qu’il a laissée derrière lui six ans plus tôt et qu’il doit retrouver pour, peut-être, donner un sens à son existence…
Dans un saisissant décor d’apocalypse, Laurent Gaudé met en scène une dizaine de personnages qui se croisent ou se rencontrent. Leurs voix montent collectivement en un ample choral qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort. Roman ambitieux à l’écriture empathique et incantatoire, Ouragan mêle la gravité de la tragédie à la douceur bienfaisante de la fable pour exalter la fidélité, la fraternité, et l’émouvante beauté de ceux qui restent debout.


La Porte des enfers

La Porte des enfers

Actes Sud - 2008

Au lendemain d’une fusillade à Naples, Matteo voit s’effondrer toute raison d’être. Son petit garçon est mort. Sa femme, Giuliana, disparaît. Lui-même s’enfonce dans la solitude et, nuit après nuit, à bord de son taxi vide, parcourt sans raison les rues de la ville.
Mais, un soir, il laisse monter en voiture une cliente étrange qui, pour paiement de sa course, lui offre à boire dans un minuscule café. Matteo y fera la connaissance du patron, Garibaldo, de l’impénitent curé don Mazerotti, et surtout du professeur Provolone, personnage haut en couleur, aussi érudit que sulfureux, qui tient d’étranges discours sur la réalité des Enfers. Et qui prétend qu’on peut y descendre…
Ceux qui meurent emmènent dans l’Au-Delà un peu de notre vie, et nous désespérons de la recouvrer, tant pour eux-mêmes que pour apaiser notre douleur. C’est dans la conscience de tous les deuils – les siens, les nôtres – que Laurent Gaudé oppose à la mort un des mythes les plus forts de l’histoire de l’humanité. Solaire et ténébreux, captivant et haletant, son nouveau roman nous emporte dans un “voyage” où le temps et le destin sont détournés par la volonté d’arracher un être au néant.


Le soleil des Scorta

Le soleil des Scorta

Actes Sud - 2004

L’origine de leur lignée condamne les Scorta à l’opprobre. A Montepuccio, leur petit village d’Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riches. Mais ils ont fait vœu de se transmettre, de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu’ils appellent "l’argent de New York", leur richesse est aussi immatérielle qu’une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela confie au curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer. Roman solaire, profondément humaniste, le livre de Laurent Gaudé met en scène, de 1870 à nos jours, l’existence de cette famille des Pouilles à laquelle chaque génération, chaque individualité, tente d’apporter, au gré de son propre destin, la fierté d’être un Scorta, et la révélation du bonheur.


La mort du roi Tsongor

La mort du roi Tsongor

Actes Sud - 2003

Au cœur d’une Afrique ancestrale, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d’un empire immense, s’apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c’est Troie assiégée, c’est Thèbes livrée à la haine. Le roi s’éteint mais ne peut reposer en paix dans sa cité dévastée. A son plus jeune fils, Souba, échoit la mission de parcourir le continent pour y construire sept tombeaux à l’image de ce que fut le vénéré — et aussi le haïssable — roi Tsongor.
Roman des origines, récit épique et initiatique, le livre de Laurent Gaudé déploie dans une langue enivrante les étendards de la bravoure, la flamboyante beauté des héros, mais aussi l’insidieuse révélation, en eux, de la défaite. Car en chacun doit s’accomplir, de quelque manière, l’apprentissage de la honte. Telle est en effet la vérité cachée, celle qui s’impose par-delà les élans du cœur et les lois du clan. Telle est peut-être l’essence même de la tragédie.

L’écriture en partage

Les cafés littéraires en vidéo
Avec Laurent GAUDÉ, Lyonel TROUILLOT - Saint-Malo 2023

Avec Laurent GAUDÉ, Lyonel TROUILLOT


Les Cafés littéraires : Festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs 2023
Du 27 au 29 mai, toute l’actualité littéraire des derniers mois.
Animé par Maëtte CHANTREL et Pascal JOURDANA


Rendez-vous phares du festival, les cafés littéraires animés par Maëtte Chantrel, cofondatrice d’Étonnants Voyageurs, et Pascal Jourdana attirent chaque année un large public avide d’entendre les romanciers et romancières, poètes, essayistes et grands témoins échanger autour de leurs dernières œuvres.

Dans une atmosphère conviviale propice à la découverte, des autrices et auteurs confirmés et de nouvelles voix de la littérature venues du monde entier viennent sur le plateau partager leur vision du monde.

Une captation vidéo par TVR35, à retrouver sur notre site.


Penser les temps présents

Grands débats
Avec : Pierre CASSOU-NOGUÈS, Étienne KLEIN, Laurent GAUDÉ - Saint-Malo 2021

Animé par : Yann NICOL

Alors que les faits laissent peu à peu leur place à une réalité dite « alternative », qu’une pandémie venue d’Asie se répand à l’échelle de la planète et que le climat s’emballe. Un monde bascule, et avec lui nos repères, un autre s’annonce, dont nous ne savons rien, bouleversant nos catégories mentales. Dans l’incapacité à nous projeter, nous devons apprendre à penser l’instable, l’inconnu, le mouvant. Cette crise modifie aussi notre rapport au temps et nous met face à une question essentielle, celle du fondement de notre humanité et du rapport que nous entretenons avec notre environnement. Trois penseurs se livrent à nécessaire décentrement du regard pour penser les temps présents. Pour le philosophe Pierre Cassou-Noguès la réalité ressemble à un film parce que notre monde se modèle désormais sur la fiction. Bruno Latour voit dans ces épreuves l’opportu- nité de changer nos cadres de pensée pour enfin prendre en compte la question de l’urgence climatique. Étienne Klein, interroge notre rapport au monde, la place de la science dans notre société et notre rapport à l’incertitude.

Avec Bruno Latour, Pierre Cassou-Noguès, Étienne Klein


Entre conte et roman

Les cafés littéraires en vidéo
Avec Muriel BARBERY, Laurent GAUDÉ - Saint-Malo 2019

Avec Muriel BARBERY, Laurent GAUDÉ
Animé par Maëtte CHANTREL, Pascal JOURDANA


Les hommes qui font l’histoire

Les cafés littéraires en vidéo
Avec : Jean-Pierre PERRIN, Jean-Marie BLAS DE ROBLÈS, Yahia BELASKRI, Laurent GAUDÉ - Saint-Malo 2017

Avec : Jean-Pierre PERRIN, Jean-Marie BLAS DE ROBLÈS, Yahia BELASKRI, Laurent GAUDÉ.
Animé par Maëtte CHANTREL et Michel ABESCAT


L’esprit des lieux

Revivre le festival : Cafés littéraires
Avec : Michel DEL CASTILLO, Alain DUGRAND, Laurent GAUDE, Pierre PELOT, Patrick RAMBAUD - Saint-Malo 2005

Grand entretien avec Laurent Gaudé

Saint-Malo 2023

Ami fidèle du festival, Laurent Gaudé a accepté de jouer le jeu de la carte blanche que nous ouvrons pour la première fois cette année. Du théâtre au roman, en passant par le poème et les nouvelles, l’écrivain arpente tous les champs de la littérature comme il part à la rencontre du monde. Curieux, ouvert et habité par une éthique de la rencontre et de l’écoute, avec comme viatique cette question sans cesse reformulée : « qu’est ce qui fait l’humain en nous ? » Et si c’était, dit-il, d’accepter d’être traversé par l’énergie du vent, les présences et les forces de la nature et « accepter une certaine humilité ».
Au fil des rencontres, nous explorerons son parcours et ses champs de prédilection, les pouvoirs de l’imagination, la liberté de l’écrivain, l’idée d’une Europe fraternelle, ou ce qu’écrire bouscule en chacun des lecteurs. Sans oublier, au théâtre samedi soir, son attachement à l’oralité, au souffle et au rythme des mots avec la lecture d’un texte inédit.

Retrouvez son grand entretien avec Eric Fottorino du journal Le 1 :

Son programme en audio et en vidéo

Sam. 27

Inauguration du Café littéraire en compagnie de Lyonel Trouillot (lien à venir)
Rencontre « Des nouvelles des indésirables » avec J.M.G. Le Clézio (en visio), Florence Aubenas et Michel Agier

Dim. 28

Rencontre « La fiction comme nourriture à l’action » avec Hubert Haddad et Justine Augier

Lun. 29

Rencontre « Créateurs de monde » avec Tristan Garcia et Emmanuelle Pirotte

Sans oublier la soirée lecture-concert Un battement de cils et je meurs avec le multi-instrumentiste Keyvan Chemirani au Chateaubriand !


Lecture-concert. Laurent Gaudé : "Un battement de cils et je meurs"

Sam. 27 mai à 21h, Théâtre Chateaubriand - Saint-Malo 2023

Embarquez pour un voyage musical exceptionnel aux portes de l’Orient d’Alexandre Le Grand ! Une lecture d’un texte inédit de Laurent Gaudé, accompagnée des mélodies du musicien Keyvan Chemirani.

Au son du zarb perse et du santour indien du talentueux multi-instrumentiste Keyvan Chemirani, Laurent Gaudé nous offre, sur scène, le récital d’un texte inédit, intitulé Un battement de cil et je meurs.

« Alexandre le Grand s’avance avec son armée devant les remparts de la Cité des Malles. Il a battu Darius, pris Babylone et Persépolis et veut ajouter à ses conquêtes cette ville du bout du monde : la cité des Brahmanes. Les hommes qui l’accompagnent hésitent, tentent de l’en dissuader. La ville est sacrée et s’ils la détruisent, tout le pays de l’Indus s’embrasera.
Et pourtant Alexandre poursuit, dispose ses hommes et s’apprête à donner l’ordre de charger. Mais soudain, tandis que son bras est encore en suspens, le temps s’ouvre. Tout se confond. Passé et futur se mêlent et pendant quelques secondes, Alexandre voit ce qui sera. Va-t-il hésiter ? Renoncer ? Est-ce que ces visions sont une arme des Brahmanes ou le futur véritable ? »


La fiction comme nourriture à l’action

Saint-Malo 2023

La littérature n’est pas à côté du monde. Elle le contient dans sa réalité sociale, politique, historique, rompant les segmentations, mêlant les strates. A-t-elle ainsi un potentiel politique ? Face à un monde détraqué, une sidération paralysante, puisons dans la littérature. Elle nous donne la possibilité de croire à notre pouvoir d’action sur les choses, de croire au sens des mots et en leur mise en acte et de refuser l’assignation. Nous avons besoin de héros, d’antihéros, qui créent l’étincelle en nous pour agir sur le réel.

Une rencontre animée par Julien Bisson du 1 des libraires, avec trois auteurs et autrices habité·es par l’éthique de l’engagement. Le héros de Laurent Gaudé dans Chien 51 se rebelle face à un monde privé de mémoire. Où puise-t-il les ressources de transmettre ce qui doit être oublié ? L’œuvre de Justine Augier (Croire) porte la conviction que la littérature a ce pouvoir unique de transmettre des idées et de nous ramener au monde. Le romancier Hubert Haddad poursuit avec sa revue Apulée son engagement pour la liberté absolue de l’écrivain, pour la passion de transmettre et contre l’enfermement.


Des nouvelles des indésirables

Saint-Malo 2023

(Avec Michel Agier, Florence Aubenas, Laurent Gaudé et J.M.G. Le Clézio)
Animé par Éric Fottorino

La peur des autres n’est-elle pas instrumentalisée pour nous diviser ? Affirmons notre responsabilité collective face à des discours d’exclusion et de repli sur soi, avec quatre invités réunis pour notre rencontre inaugurale exceptionnelle. De leurs plumes empathiques, les auteurs dressent le portrait de ceux que l’on croise, que l’on préfère ignorer, par crainte ou méconnaissance, nous invitant à la curiosité. Un univers littéraire où sont battues en brèche les fantasmagories racistes, les constructions de l’exclusion, les hiérarchies politiques produisant des «  indésirables  ». J. M. G. Le Clézio (en visio), prix Nobel de littérature, avec son nouveau recueil, Avers, rend une nouvelle fois un hommage vibrant à la valeur de chaque être ; la journaliste Florence Aubenas (Ici et ailleurs) privilégie les marges pour raconter les soubresauts du monde ; Laurent Gaudé (Chien 51) alerte dans ses fictions sur l’inhumanité qui nous guette ; tandis que l’anthropologue Michel Agier (La peur des autres) met en garde contre les constructions politiques de «  l’indésirabilité  ».


Créateurs de monde

Saint-Malo 2023

Le propre de l’homme, conter, raconter, se raconter. Mais le roman peut-il embrasser le monde, le tout ? Quel est donc le pouvoir de la littérature et de l’imagination ? Incroyable sentiment de liberté que celui du poète, du romancier au moment d’inventer son monde ! Le roman, une utopie littéraire ? Dans chacun de ses textes, faits de voyages et d’horizons multiples, Laurent Gaudé remet au centre de son écriture l’acte d’imagination, affirmant la nécessité et le plaisir particulier de créer des mondes. Il ouvre avec Chien 51 une porte à la dystopie, élargissant son univers de bâtisseur. Philosophe et romancier, Tristan Garcia, qui poursuit son roman-monde de la souffrance, du point de vue des opprimés et de l’ailleurs, voue une confiance inébranlable en la puissance du romanesque, capable «  d’embrasser tous les êtres qui palpitent   ». Il affirme vouloir donner corps à un répertoire vivant de tous les récits, tous les lieux et tous les temps, la joie du récit infini. Emmanuelle Pirotte mélange les genres dans Les Reines, une épopée d’après La Chute, mêlant mythes nordiques et tragédie grecque, illustration parfaite d’une imagination fertile.

Une rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos.


Le temps des mythes

Avec Tristan Garcia, Laurent Gaudé, Alan Lee, Michel Le Bris, Claude Aziza - Saint-Malo 2019

Avec Tristan Garcia, Laurent Gaudé, Alan Lee, Michel Le Bris, Claude Aziza
Animé par Claudine GLOT


Grand entretien avec Laurent Gaudé

Saint-Malo 2019

Avec Laurent Gaudé
Animé par Jean-Luc HEES


La culture, langue commune de l’Europe ?

Avec L. GAUDÉ, A. KOURKOV, C. SCHNEIDER, F. MELANDRI - Saint-Malo 2019

Avec L. GAUDÉ, A. KOURKOV, C. SCHNEIDER, F. MELANDRI
Animé par Xavier DE BONTRIDE


Haïti, vu d’ailleurs

Avec Laurent Gaudé et Gisèle Pineau - Saint-Malo 2015


Avec Laurent Gaudé et Gisèle Pineau, une rencontre animée par Emmanuelle Dancourt