Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)

Le festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs aujourd’hui

image

Le festival du livre et du film de Saint-Malo aujourd’hui : ce sont, chaque année… des rencontres, des grands débats, des demi-journées complètes avec des films suivis de débats, des cafés-littéraires, des spectacles, des expositions, des films, des lectures, des petits-déjeuners et des apéros avec les auteurs, des animations jeunesse, un immense salon du livre... une véritable fête de la littérature pour tous les publics et pour tous les âges !

 Téléchargez la plaquette du festival

Chaque année :

  • 200 auteurs du monde entier
  • 300 rencontres, débats, lectures
  • 100 films et documentaires
  • 10 expositions
  • 25 lieux et 9 salles de projection
  • 3000 m² d’espace librairie et signature
  • des soirées, spectacles, concerts
  • 5 jours de festival jeunesse

L’un des plus grands festivals littéraires français actuels

Des auteurs venus des quatre coins de la planète, romanciers, essayistes, bédéistes, photographes, illustrateurs… artistes rattachés à tous les genres, aux multiples façons d’appréhender et de raconter le monde dans lequel nous vivons, se rassemblent pendant trois jours à Saint-Malo. Des plus grands noms aux nouveaux venus, tous sont conviés à débattre, rencontrer leur public et échanger sur les thématiques du festival.
Récusant tout enfermement dans une littérature française repliée sur elle-même, le festival est l’occasion de laisser s’exprimer toute la puissance de la littérature-monde, tant francophone qu’étrangère, sur laquelle s’est bâtie l’événement. De quoi se laisser embarquer pour le monde qui vient, celui sur lequel les écrivains lèvent le voile.


DIRE LE MONDE QUI VIENT
Un monde disparaît sous nos yeux, un autre naît, sans plus de cartes ni de repères. Inquiétant ? Fascinant, aussi. Notre conviction, à l’origine du festival : que ce sont les écrivains, les artistes, qui, toujours, disent l’inconnu du monde qui vient.
Étonnants Voyageurs, avec en sous-titre, dès la première édition, en 1990, en forme de manifeste : « Quand les écrivains redécouvrent le monde ». Pour dire l’urgence, à nos yeux, d’une littérature aventureuse, voyageuse, ouverte sur le monde, soucieuse de le dire. Étonnants Voyageurs : sans considération de genres, roman, récit de voyages, B.D., science-fiction, poésie, roman noir, cinéma, photographie : le rendez-vous des petits enfants de Stevenson et de Conrad.

Le Manifeste Pour une littérature-monde
Après des décennies de domination des idéologies formalistes, assignant à la littérature de n’avoir d’autre objet qu’elle-même, le retour du monde en littérature ! En mars 2007, à l’initiative de Michel Le Bris, Jean Rouaud, Alain Mabanckou, Abdourahman Waberi, paraissait à la « une » du journal le Monde un manifeste explosif, “Pour une littérature-monde en français” signé par 44 écrivains, dont Jean-Marie G. Le Clézio, Édouard Glissant, Muriel Barbery, Amin Maalouf, Anna Moï, Tahar Ben Jelloun, Ananda Devi, Patrick Rambaud, Nancy Huston, Boualem Sansal, Dany Laferrière, Erik Orsenna, etc. Pour affirmer que la littérature n’est jamais aussi forte, vivante, nécessaire que lorsqu’elle entretient un rapport d’incandescence avec le monde.

Une autre idée de la francophonie
Une littérature-monde en français : non plus cette vision obsolète d’une France impériale dispensant ses lumières sur ses anciennes colonies, mais le temps venu d’un dialogue, dans un vaste ensemble polyphonique, sans plus de centre, « où la langue libérée de son pacte exclusif avec la nation, n’aurait plus pour frontières que celles de l’esprit ». C’est l’idée que porte Étonnants Voyageurs, de festival en festival. C’est l’idée que porte le manifeste « Pour une littérature-monde en français ». Il a depuis suscité une vingtaine de colloques de par le monde. Et ce n’est qu’un début…

Des festivals à travers le monde
Se projeter dans le monde, pour apprendre de lui… Au départ, des histoires d’amitié, nées d’une connivence entre écrivains. Parce que cette exigence d’une « littérature qui dise le monde » est par- tout partagée, qu’émerge avec force une « littérature-monde » diverse, colorée, inventive, brassant les identités et les cultures, nous avons essaimé à Missoula, Dublin, Sarajevo, Haïfa, Bamako, Port-au- Prince, Brazzaville, Rabat-Salé. Bamako, depuis 2000, est devenu le lieu d’affirmation d’une nouvelle génération d’écrivains africains. Et Haïti, le rendez-vous nécessaire des littératures de la Caraïbe.
Des festivals qui en retour nourrissent le festival de Saint-Malo.

Étonnants Voyageurs membre de la Word Alliance
La « littérature-monde », c’est aussi cela : à l’heure de la globalisation, contre la logique de Big Brother, celle du réseau. À l’initiative de l’Edinburgh International Book Festival, huit des plus grands festivals littéraires du monde s’associent : Jaïpur, Pékin, New York, Édimbourg, Melbourne, Berlin, Toronto et… Étonnants Voyageurs, seul festival francophone du groupe. Notre objectif : s’enrichir les uns des autres. Mettre en œuvre des projets à l’échelle mondiale. Enrichir la programmation de chacun. Favoriser la circulation d’auteurs, de festival en festival – pour nous, inscrire de nouveau les écrivains français dans le dialogue mondial des littératures.
La Word Alliance : pour un monde multipolaire, sans plus de centre dominant. La Terre pour la première fois devient ronde. Et ce n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle !


TOUTES LES RENCONTRES A SAINT-MALO

  • Les grands débats
    Parce que l’idée de la littérature que nous défendons engage une idée de l’homme, de sa puissance de création, de sa liberté, celle-ci se trouve au cœur de la réflexion sur les temps présents. Et particulièrement lors des grands débats qui se déroulent dans la salle Maupertuis, la rotonde Surcouf, l’Auditorium, le théâtre Chateaubriand (1h30 à 2h). Par les constants va-et-vient avec ses éditions à l’étranger, son ouverture sur les écrivains du monde entier, son insertion dans la Word Alliance, le festival est un formidable laboratoire où découvrir et penser le monde qui vient.
  • Films et rencontres : les demies-journées thématiques
    Cinéastes, écrivains, photographes, auteurs de bandes dessinées dialoguent à Saint-Malo, à l’occasion de grandes demi-journées de programmation qui épousent les principaux axes thématiques du festival, alternant projections et débats avec toujours, le souci de croiser les regards et les expériences.
  • Le Café littéraire
    En 25 éditions, s’y sont succédé plus de 2000 auteurs venus du monde entier. Ses créateurs, Christian Rolland et Maëtte Chantrel l’avaient conçu comme un lieu vivant et chaleureux, cen- tré sur l’actualité littéraire, où les spectateurs se sentent au plus près des écrivains et de leurs univers.
  • Les autres rencontres
    Les rencontres de l’Univers (45mn - 1h) permettent de découvrir les auteurs d’une manière plus légère autour des thématiques de leurs livres. Les 2 salles de l’hôtel Le Nouveau-Monde permettent des rencontres autour de l’univers
  • Les petits-déjeuners littéraires
    Qui n’a pas rêvé de passer un moment avec son auteur préféré ? Chaque matin, les auteurs rencontrent leurs lecteurs autour d’un petit-déjeuner convivial. Limité à huit lecteurs par auteur. Rendez-vous également en soirée à l’Hôtel Le Nouveau-Monde pour des apéros littéraires, l’occasion d’une rencontre informelle autour d’un verre.

UN GRAND FESTIVAL DE CINEMA : DIRE LE MONDE EN IMAGES

Parce qu’ils partageaient notre souci de dire le monde qui vient, de plus en plus de cinéastes nous ont rejoints. Documentaires, fictions, séries TV : une centaine de projections, 11 salles, dont un multiplex flambant neuf et la nouvelle Médiathèque Étonnants Voyageurs pour une offre simultanée de 2 700 places. L’occasion chaque année d’explorer en image les thématiques du festival et de développer de nouvelles passerelles entre cinéma et littérature.

On disait (il y a vingt ans !) le genre "documentaire" en voie de disparition : il était à l’aube d’une révolution. Aujourd’hui, il envahit les salles. Parce que le besoin de dire n’est jamais aussi fort que lorsque le monde devient à nouveau opaque, étranger. Et parce que depuis toujours ce sont les artistes qui nous le donnent à voir. Par la plume et l’image.

11 lieux de projection
Pendant 3 jours le festival investit les 5 salles du cinéma Le Vauban (868 places), l’auditorium du palais du Grand Large (1 000 places), le théâtre Chateaubriand (380 places), les 3 salles de la nouvelle Médiathèque (350 places) et la petite salle de l’École Nationale Supérieure maritime (100 places). Afin d’améliorer les conditions de projection et le confort des festivaliers, nous poursuivons notre démarche vers le numérique en privilégiant la projection en DCP et béta num.


LES RENDEZ-VOUS

Les écrivains-voyageurs
Qui dit le goût du monde dit le goût des voyages, des grands espaces,
de la découverte de l’autre et des autres cultures, le frisson du « Grand
Dehors ». Films, expositions, récits : trois jours de grande aventure en
compagnie des coureurs de monde.
Chaque année, retrouvez le meilleur de la littérature de voyage à Saint-Malo. Jean Rolin, Mariusz Wilk, Jean-Luc Coatalem, Olivier Germain-Thomas, Bernard Chambaz sont des habitués. Hommage aussi aux grands de la littérature de voyage : l’ami Nicolas Bouvier, Jacques Lacarrière, Bruce Chatwin. Sans oublier le « Nature Writing » et les écrivains américains : Jim Fergus, Pete Fromm, David Vann…

La mer : au rendez vous de l’aventure
Depuis des siècles à Saint-Malo, l’esprit du voyage se conjugue avec l’appel du large. Ici se sont illustrés écrivains, photographes, cinéastes, peintres de la marine. La mer : un continent à toujours explorer. Et à rêver. Parce qu’elle concentre tous les désirs d’ailleurs, elle est invite au voyage, l’espace même de l’aventure littéraire.
Par le nombre d’auteurs, de marins, d’artistes et de scientifiques présents, par le nombre de films projetés, d’éditeurs représentés, d’expositions et de rencontres, la plus grande manifestation de France consacrée à la mer.

Regards croisés scientifiques, explorateurs et écrivains
C’est chez nous un principe : nous aimons croiser les approches des scientifiques, des « gens de mer », des explorateurs, des écrivains. Parce que ces regards se répondent, se complètent, s’enrichissent l’un l’autre. Parce que la mer est tout autant un espace culturel, poétique, que scientifique. À preuve la vivacité des débats liés au littoral. À protéger, mais aussi, forcément, à réinventer.

Le tour du monde en poésie : "Besoin de poème"
Le monde est un poème - aux cents voix croisées... Dans la chapelle Saint-Anne, Yvon Le Men conçoit et anime des rencontres, en complicité avec Jacques Darras et André Velter. Le rendez vous nécessaire des amoureux de la poésie.

Un festival jeunesse
Deux journées scolaires, un concours de nouvelles national et un festival qui, durant trois jours, rassemble les plus grands noms de la littérature jeunesse et de la B.D. : des rencontres, des ateliers avec les illustrateurs, des expositions, un spectacle, l’île aux trésors, un espace entièrement dédié aux enfants... pour que l’événement soit aussi une fête de la littérature pour les tous petits et les adolescents.
et deux journées scolaires
Deux journées en amont du festival dédiées aux 650 collégiens d’Ille et Vilaine et 800 lycéens de Bretagne qui ont travaillé toute l’année sur les œuvres des auteurs invités. Au programme : cafés littéraires, visites d’exposition, projection d’un film et balade dans le salon du livre.

La Maison de l’Imaginaire
Nous rêvions d’un lieu où le monde serait magie, « aux frontières du réel », habité par les mythes et les légendes, où l’on voyagerait dans le temps et l’espace. Ainsi est née la Maison de l’imaginaire, située dans la chapelle à l’Ecole supérieure nationale maritime, où se croisent romanciers, scénaristes et auteurs de B.D., illustrateurs, passionnés de jeux de rôle, pour trois jours résolument magiques. Où l’on découvrira que SF ou fantasy sont d’abord des manières de dire, du monde réel, ce que nous ne voyons pas…

De grandes expositions
Façonner la matière, la manipuler pour mieux montrer le monde et de quoi il se compose. Chaque année, de nombreux artistes sont conviés à exposer leurs œuvres durant le festival, afin de contribuer par leur regard d’artiste à une interprétation résolument aventureuse de ce qui nous entoure. Entre l’espace dédié à la jeunesse et les grandes expos, de la sculpture à la peinture en passant par la bande dessinée, les publics de tous âges peuvent ainsi arpenter de nouvelles perspectives...
Cartier-Bresson, Salgado, Depardon, tant d’autres : depuis les débuts du festival, le rendez-vous des photographes coureurs de monde. Où ils retrouvent écrivains, auteurs de carnets de voyage, illustrateurs, grands de la B.D. (de Hugo Pratt à Bourgeon en passant par Bilal, Fred, Mœbius, Loisel, etc.). Parce que le monde, pour eux aussi, est une passion.

Des prix littéraires prestigieux
Tout un panel de prix sont décernés chaque année à Saint-Malo : Le prix Ouest-France-Etonnants-Voyageurs est décerné par un jury de jeunes lecteurs. Les grands prix « Littérature-monde » parrainés par l’Agence Française de Développement qui récompense les meilleurs romans français et étrangers publiés en France lors des douze derniers mois. Le prix Nicolas Bouvier, décerné par ses amis écrivains, récompense chaque année le meilleur récit de voyage, dans l’esprit de Nicolas Bouvier, qui fut le plus grand écrivain-voyageur du XXe siècle. Le prix Joseph Kessel, pour la haute qualité littéraire d’une œuvre. Le prix Ganzo de poésie s’impose comme un des plus grands prix de poésie. Le prix Gens de Mer fait aujourd’hui référence. Sans oublier l’indispensable Grand Prix de l’Imaginaire !

Un immense salon du livre
Dans la halle Le Quai Saint-Malo et sous chapiteau, 3000 m2 d’espace librairie se déploient, 13 libraires et plus de deux cents éditeurs se donnent rendez vous durant trois jours pour créer une vitrine de la scène littéraire et un lieu de partage et d’échange avec le public. Et des signatures en continu.

Spectacles : musique, théâtre, lecture…
Dès les premières années, le festival a ouvert ses portes à la musique. Parce que nous pensons que ce sont les artistes qui donnent à voir l’inconnu du monde, chaque année le festival accueille des musiciens, chanteurs, rappeurs, slameurs, comédiens. Pour des spectacles, mais aussi pour des rencontres uniques, à la frontière des genres.
On se souviendra longtemps de « La force magique des mots » avec Arthur H., Dany Laferrière, Alain Mabanckou et Michel Le Bris, ou de la rencontre « Jazz et littérature » avec Saul Williams, Teju Cole, Diana Evans et Léonora Miano, du spectacle en hommage à Édouard Glissant avec Denis Lavant et Mike Ladd, la performance d’Oxmo Puccino, le ciné-concert de Saul Williams et l’inoubliable lecture musicale « L’or Noir » d’Arthur H. avec Nicolas Repac !

Parmi les artistes venus au festival : Graeme Allwright, Amkoullel, Arthur H, Paul Bloas, Jacques Bonnaffé, Ricardo Del Fra, Souleymane Diamanka, Marlène Dorcéna, Annie Ebrel, Cesária Évora, Erol Josué, Mike Ladd, Denis Lavant, Bernard Lavilliers, Cheb Mami, Erik Marchand, Milk Coffee & Sugar, Oxmo Puccino, Nicolas Repac, Titi Robin, Rouda, Jean-Christophe Spinosi et l’ensemble Matheus, Jacques Schwartz-Bart, Serge Teyssot-Gay, Steve Waring…

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)