Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)

Bibliothèque

Le voyage de Yao

Seuil Jeunesse

Dans son village du nord du Sénégal, Yao, grâce à ses lectures, rêve de voyages et d’aventures.

Quand il apprend que Seydou Tall, son auteur préféré, sera bientôt à Dakar, il part à sa rencontre.

Et Seydou, ne pouvant laisser seul un enfant si loin de chez lui, décide de le raccompagner.

Commence alors un formidable périple où l’adulte et l’enfant apprennent à se connaître, chacun faisant découvrir à l’autre les secrets de son monde. Un voyage dont naîtra une profonde amitié… et une vocation d’écrivain.

Aimer, selon Véronique Tadjo

Aimer, selon Véronique Tadjo

Museo - 2021

Quel sens faut-il donner à l’Amour ? Est-il le même partout et peut-il traverser les frontières ? Dans un monde en pleine transformation, Eloka et Aimée se rencontrent à travers les continents et décident de lier leurs destins. Dans une succession de tableaux de leur quotidien, parfois sublimes, souvent bouleversants, mais jamais innocents, se dessine le visage d’une Afrique contemporaine pétrie de souffrance et d’espoir. L’exigence d’un amour qui se veut absolu dans son désir de tout étreindre, les pousse à s’engager de plus en plus profondément dans leur nouvelle réalité. C’est à un parcours initiatique, un récit lyrique à la frontière du surréalisme que les lecteurs sont conviés. Voyage empreint de poésie et menant à la renaissance de ces êtres grâce aux ressources inépuisables, cycliques et régénératrices, des rapports humains et de la nature.

Le voyage de Yao

Le voyage de Yao

Seuil Jeunesse - 2019

Dans son village du nord du Sénégal, Yao, grâce à ses lectures, rêve de voyages et d’aventures.

Quand il apprend que Seydou Tall, son auteur préféré, sera bientôt à Dakar, il part à sa rencontre.

Et Seydou, ne pouvant laisser seul un enfant si loin de chez lui, décide de le raccompagner.

Commence alors un formidable périple où l’adulte et l’enfant apprennent à se connaître, chacun faisant découvrir à l’autre les secrets de son monde. Un voyage dont naîtra une profonde amitié… et une vocation d’écrivain.


En compagnie des hommes

En compagnie des hommes

Don Quichotte - 2017

Un virus mortel et incurable a mis l’espèce humaine face au danger de l’extinction. Baobab, arbre premier, arbre éternel, arbre symbole de grande sagesse, prend la parole et réveille la mémoire de l’humanité. Sous son ombre fraîche, hommes, femmes, enfants pris dans la tourmente, combattants farouches pour la survie, vont confier leur lutte contre les ravages d’Ebola : le docteur en combinaison d’astronaute qui, jour après jour, soigne les malades sous une tente ; l’infirmière sage-femme dont les gestes et l’attention ramènent un peu d’humanité ; les creuseurs de tombes qui, face à l’hécatombe, enterrent les corps dans le sol rouge ; les villageois renonçant à leurs coutumes ancestrales afin de repousser Ebola...

Grand entretien

Grand entretien

Théâtre des Jeunes Créateurs - Cafés Littéraires
Avec Véronique TADJO -

(en visio) Grand Prix d’Afrique noire en 2005 pour son roman Reine Pokou (Actes Sud, 2004), Véronique Tadjo est née en France a grandi en Côte d’Ivoire et a vécu au Kenya, en Angleterre, avant de poser ses valises à Johannesburg. Engagée dans le processus d’émergence de la littérature africaine, elle publie plusieurs romans et recueils de poèmes. Elle publie cette année un touchant roman dans lequel elle lie avec poésie le destin de deux personnages que l’amour réunit, délivrant par là sa propre définition d’« aimer ». Habituée à naviguer entre les langues, elle anime de nombreux ateliers d’écriture, du Nigeria à la Côte d’Ivoire, mais aussi aux États-Unis, en Grande Bretagne et au Mexique. Réagissant à la publication de la lettre ouverte de l’écrivain Alain Mabanckou à Emmanuel Macron sur la langue française, Véronique Tadjo rappelle que si l’Afrique compte un nombre important de locuteurs, elle affiche un réel problème de niveau de langue qui entrave l’accès des jeunes à l’éducation supérieure. « Il est grand temps d’inscrire la littérature du Sud dans l’imaginaire du monde francophone occidental qui inclut, entre autres, le Canada, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg. Quant à la littérature française, elle a sa propre histoire et ses propres canons. Les écrivains africains, tout en partageant la même langue, ont des préoccupations et une vision du monde qui leur sont particulières. La littérature écrite en français n’a pas besoin de se réclamer de la littérature française pour exister. C’est cette différence qu’il faut célébrer avant tout, car là se trouve la vraie francophonie débarrassée de son passé colonial. » Le Monde, 26 janvier 2018).


Portraits de femmes

Revivre le festival : Cafés littéraires
Avec : Marie-Célie AGNANT, BI FEIYU , Véronique TADJO, SU TONG - Saint-Malo 2005