Bibliothèque

Quand les montagnes dansent : Récits de la Terre intime

Actes Sud

Six heures du matin. Il fait nuit. La montagne se réveille. J’entre dans une zone de crêtes et de parois où tout tient ensemble, les roches, les lichens, les chamois, les vivants et les morts, le passé et le présent. Certains lieux agissent comme des rêves. Leurs reliefs cachent un trésor d’histoires. Ils racontent les interdépendances des êtres et des éléments.

Autour de moi, les roches attestent la présence d’un ancien océan, traces d’une vie profonde de la Terre. Les montagnes ne sont pas éternelles. Elles naissent, croissent, puis rapetissent et meurent. Comme tout être. Et si leurs histoires lentes et riches en personnages étaient aussi nos histoires ? Et si on écoutait ce que disent les pierres, les strates et les sédiments qui gardent le souvenir de l’eau ? N’aimerions-nous pas mieux les mondes sauvages ?

En refermant ce livre, les montagnes ne vous sembleront plus inanimées. Peut-être même éprouverez-vous un sentiment de solidarité avec la Terre, ses éléments et tous ses peuples vivants. C’est l’espoir de ces récits envoûtants, à la fois dialogue avec les sciences et réflexion sur les liens qui unissent les humains et les non-humains.

Quand les montagnes dansent : Récits de la Terre intime

Quand les montagnes dansent : Récits de la Terre intime

Actes Sud - 2023

Six heures du matin. Il fait nuit. La montagne se réveille. J’entre dans une zone de crêtes et de parois où tout tient ensemble, les roches, les lichens, les chamois, les vivants et les morts, le passé et le présent. Certains lieux agissent comme des rêves. Leurs reliefs cachent un trésor d’histoires. Ils racontent les interdépendances des êtres et des éléments.

Autour de moi, les roches attestent la présence d’un ancien océan, traces d’une vie profonde de la Terre. Les montagnes ne sont pas éternelles. Elles naissent, croissent, puis rapetissent et meurent. Comme tout être. Et si leurs histoires lentes et riches en personnages étaient aussi nos histoires ? Et si on écoutait ce que disent les pierres, les strates et les sédiments qui gardent le souvenir de l’eau ? N’aimerions-nous pas mieux les mondes sauvages ?

En refermant ce livre, les montagnes ne vous sembleront plus inanimées. Peut-être même éprouverez-vous un sentiment de solidarité avec la Terre, ses éléments et tous ses peuples vivants. C’est l’espoir de ces récits envoûtants, à la fois dialogue avec les sciences et réflexion sur les liens qui unissent les humains et les non-humains.