Salut les vieux frères !

(Alain Gallet, Aligal Production / France 3 Ouest, France, 2004, 52’)

image

“Je connais Patrik Ewen, Melaine Favennec et Gérard Delahaye depuis près de 30 ans ! Ils font partie de ces quelques artistes bretons que j’ai pu côtoyer professionnellement de nombreuses fois et qui sont devenus au fil des ans de véritables amis. Notre relation amicale est, je crois, le socle du film. Une phrase de Jeanne Moreau, extraite des dialogues du film de François Turffaut “Jules et Jim”, pourrait assez bien résumer l’esprit qui m’a animé en abordant ce projet : “Jules pense que vous avez une grande carrière devant vous, mais pas forcément spectaculaire”. En fait, il s’agissait pour moi de revenir sur une forme de paradoxe de l’artiste qu’ils incarnent parfaitement : trois carrières incontestablement très "riches", sans qu’aucun d’entre eux n’ait véritablement rencontré pour autant ce qu’il est convenu d’appeler la "célébrité". Patrik Ewen, Gérard Delahaye et Melaine Favennec, sont de ces artistes humainement très “forts” qui vivent intensément une carrière, loin des strass et des paillettes. Tous les jours, ils sont sur la route. Des petites salles, des moyennes. Parfois, des plus grandes. Ils sont la vie musicale régionale. A 55 ans, comment voient-ils leurs débuts, leurs parcours, leurs carrières ? S’agit-il d’un échec ou au contraire, d’une autre réussite ? S’agit-il d’enfouir des blessures au jour le jour ou de se construire différemment ? Je savais “l’humanité” de ces trois “vieux frères” et combien un retour sur leur parcours pouvait générer une parole de qualité... qui traverse tout le film.

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)