Simone et André Schwarz-Bart, la mémoire en partage

de Camille CLAVEL (INA / 2018 / 52’)

image

  VOIR LE FILM

Comment évoquer Simone Schwarz-Bart, un des grands noms de la littérature antillaise auprès de figures telles que Maryse Condé ou Edouard Glissant ? Son nom est inextricablement lié à celui de son mari, André Schwarz-Bart auteur du célèbre “Dernier des Justes” paru en 1959 et prix Goncourt la même année.

Ensemble ils ont bâti une œuvre, tantôt à quatre mains, tantôt seuls chacun de leur côté ; puis Simone sur sa lancée a continué d’écrire ses propres romans, pour les siens, pour le peuple de Guadeloupe, comme André l’avait fait pour les siens, le peuple juif.

— 

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)