Après-midi

L’Afrique qui vient

image

APRÈS-MIDI « L’AFRIQUE QUI VIENT » : SAMEDI 14H-19H, AUDITORIUM

Ils sont romanciers, designers, cinéastes, journalistes… Tous mettent à mal les discours convenus. Explorons durant ces trois jours ces forces nouvelles qui transforment le continent, cette Afrique que les journalistes Richard Poplak et Kevin Bloom appellent 3.0, qui, à travers maints bouleversements sismiques, renouvelle radicalement les formes artistiques. Pour faire suite à la rencontre sur le nouveau roman, découvrez au grand Auditorium quelques-uns de ceux qui inventent la nouvelle Afrique, Niq Mhlongo, jeune auteur sud-africain de la génération kwaito, Wale Oyejide et Olalekan Jeyifous, styliste et architecte-designer de Brooklyn, tous deux originaires du Nigeria, la Sud-Africaine Bontle Senne, Emeka Okereke, photographe de Lagos, et Filipa Domingues, photographe et productrice du film The African Cypher.

LE NOUVEAU ROMAN AFRICAIN

Ils vivent à l’étranger, en Europe ou en Amérique.
Parfois ils y sont nés, en tous les cas ont
vécu le¤télescopage en eux d’identités multiples.
Ou bien, nouvelle génération, ils sortent des
mégapoles où s’invente l’Afrique de demain,
autres¤brassages, autres migrations. La plupart
rejettent l’idée d’une littérature au service d’idéologies.
Grand débat en perspective pour inaugurer
une après-midi « L’Afrique qui vient » avec Helon
Habila
, Teju Cole, Janis Otsiemi, Sefi Atta et
Kopano Matlwa. Suivi de la projection d’un film
explosif The African Cypher.