Le temps des Lumières

(Michel Viotte, Nestor Productions, La Cinquième, 2000, 51’)
image

Le 13 février 1895, Auguste et Louis Lumière déposent le brevet du cinématographe. En plus d’un nouveau langage artistique et d’une industrie, ils offrent ainsi au XXe siècle naissant l’instrument de sa mémoire, qui fixera à jamais la marche du progrès.
Photographe confirmé, Louis Lumière réalise lui-même les premiers films de l’histoire du cinéma, puis forme différents opérateurs que l’entreprise familiale envoie aux quatre coins de la planète réaliser un catalogue de près de 1500 films.
Mais si le cinématographe reste leur invention la plus connue, les deux frères Lumière effectuèrent de nombreuses autres découvertes, ne cessant jamais de se soumettre l’avancée de leurs travaux respectifs.
Auguste se passionna pour la recherche médicale, tandis que Louis, concentra l’essentiel de ses travaux sur la photographie et le cinéma.
Le Temps des Lumière retrace le parcours de ces deux personnages singuliers, qui, selon leurs propres termes, passèrent leur vie à "s’amuser à inventer".