Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Bibliothèque

Un autre Maroc

La Différence

Abdellatif Laâbi ne cesse de réclamer la démocratie dans son pays, le Maroc. Après le régime autoritaire de Hassan II durant lequel il a passé de longues années en prison, un immense espoir est né avec l’accession au trône de Mohammed VI. Mais Laâbi comme le peuple tout entier ont rapidement déchanté. Le nouveau roi et une oligarchie obéissante se sont emparés du pouvoir, réduisant les organes d’un fonctionnement démocratique (parlement, partis politiques, syndicats) à des coquilles vides. Certes, la presse paraît plus libre qu’auparavant mais c’est à sa médiocre audience qu’elle doit la relative clémence dont elle jouit. Les institutions sont faibles, les intellectuels méprisés et le roi régit son pays comme s’il s’agissait d’une propriété privée. Quelle influence les « révolutions arabes » en Tunisie, en Égypte vont-elles avoir sur cet état de fait ? Abdellatif met ses espoirs dans une nouvelle constitution et dans une prise de conscience des générations montantes. Cette adresse au peuple marocain se veut confiante. Puisse-t-il avoir raison !


Revue de presse

  • "Un autre Maroc [est] un véritable réquisitoire, fait d’introspection, d’auto-critiques, mais aussi de courageux regards vers un avenir qui, on l’aura compris, n’est pas très prometteur à l’heure actuelle." Onorient
  • "Loin de s’inscrire dans une rigidité qui prétend que l’Histoire suit fatalement son cours, Un autre Maroc est d’abord une bouffée d’oxygène pour Abdellatif Laâbi." La Vie Éco
  • "Ce livre est une invitation à s’émanciper des idéologies closes pour penser par soi-même. Au fil des pages, (...) l’auteur exerce, avec humilité, le devoir d’intellectuel et titille notre besoin d’indignation." Femmes du Maroc (Avril 2013)
  • "A l’heure où nous parlons de nouveau Maroc, nouveau projet, de renouvellement des élites, l’écrivain marocain voit comme inimaginable de reléguer la culture au second plan. Voyant plutôt en elle le ciment d’un pays, et tout ce qui pourrait rester au peuple." Mamfakinch (28/04/2013)
  • Abdellatif Laâbi sur France 24 pour "L’Entretien" :
Un autre Maroc

Un autre Maroc

La Différence - 2013

Abdellatif Laâbi ne cesse de réclamer la démocratie dans son pays, le Maroc. Après le régime autoritaire de Hassan II durant lequel il a passé de longues années en prison, un immense espoir est né avec l’accession au trône de Mohammed VI. Mais Laâbi comme le peuple tout entier ont rapidement déchanté. Le nouveau roi et une oligarchie obéissante se sont emparés du pouvoir, réduisant les organes d’un fonctionnement démocratique (parlement, partis politiques, syndicats) à des coquilles vides. Certes, la presse paraît plus libre qu’auparavant mais c’est à sa médiocre audience qu’elle doit la relative clémence dont elle jouit. Les institutions sont faibles, les intellectuels méprisés et le roi régit son pays comme s’il s’agissait d’une propriété privée. Quelle influence les « révolutions arabes » en Tunisie, en Égypte vont-elles avoir sur cet état de fait ? Abdellatif met ses espoirs dans une nouvelle constitution et dans une prise de conscience des générations montantes. Cette adresse au peuple marocain se veut confiante. Puisse-t-il avoir raison !


Revue de presse

  • "Un autre Maroc [est] un véritable réquisitoire, fait d’introspection, d’auto-critiques, mais aussi de courageux regards vers un avenir qui, on l’aura compris, n’est pas très prometteur à l’heure actuelle." Onorient
  • "Loin de s’inscrire dans une rigidité qui prétend que l’Histoire suit fatalement son cours, Un autre Maroc est d’abord une bouffée d’oxygène pour Abdellatif Laâbi." La Vie Éco
  • "Ce livre est une invitation à s’émanciper des idéologies closes pour penser par soi-même. Au fil des pages, (...) l’auteur exerce, avec humilité, le devoir d’intellectuel et titille notre besoin d’indignation." Femmes du Maroc (Avril 2013)
  • "A l’heure où nous parlons de nouveau Maroc, nouveau projet, de renouvellement des élites, l’écrivain marocain voit comme inimaginable de reléguer la culture au second plan. Voyant plutôt en elle le ciment d’un pays, et tout ce qui pourrait rester au peuple." Mamfakinch (28/04/2013)
  • Abdellatif Laâbi sur France 24 pour "L’Entretien" :

Combat pour la culture

Marsam - 2011

Cet ouvrage rassemble pour la première fois, les écrits sur la culture publiés par Abdelatif Laâbi depuis les années quatre-vingt jusqu’à nos jours. une quarantaine de textes choisis parmi des dizaines d’autres, d’inspiration et de visée plurielles. Leur voisinage nous révèle le livre blanc ou le fil rouge d’un auteur qui n’a eu de cesse de penser la création littéraire et artistique comme un levier de résistance face à toutes les formes de barbarie. Certains d’entre eux présentent l’avantage d’éclairer l’œuvre de l’écrivain, de l’enrichir, de nous restituer les bases de cette éthique humaniste qui la caractérise. D’autres nous permettent de suivre les péripéties du combat d’un intellectuel citoyen pour attirer l’attention des marocains sur l’enjeu primordial de la culture dans l’élaboration et la construction d’un vrai projet démocratique. Relues à la lumière du “printemps arabe”, les idées défendues dans ce livre ne manqueront pas d’étonner par leur force d’anticipation.


Tribulations d'un rêveur attitré

Tribulations d’un rêveur attitré

La Différence - 2008

Poèmes en vers libres qui interrogent le quotidien. Perte Le réveille-matin sonne et tu n’as pas le courage de l’arrêter Quelle tâche t’attend quel rendez-vous ? Et d’abord où es-tu dans quelle ville dans quel pays ? L’heure affichée sur le cadran à quel temps appartient-elle celui d’avant ou d’après la mort ? Et cette respiration tienne est-ce le souffle brûlant d’un animal préhistorique ou le battement du sang glacial d’une espèce embryonnaire aux prises avec les lenteurs de la genèse ?