MOMADAY Scott

États-Unis

Les Enfants du soleil (Seuil, 2003)

Scott Momaday © Louis Monier

Scott Momaday est né en 1934 à Lawton, en Oklahoma, de père kiowa et de mère cherokee. Ses parents enseignaient tous deux dans des réserves indiennes pendant son enfance et le jeune Scott a été marqué par les traditions kiowas de sa famille paternelle ainsi que par les cultures navajo, apache et pueblo du Sud-Ouest des États-Unis. Son œuvre de romancier, érudit, peintre, graveur et poète associe les techniques littéraires anglo-américaines modernes aux traditions amérindiennes de poésie et du conte. Ses romans, poèmes, pièces de théâtre, recueils de contes populaires et de souvenirs, essais et discours sont nourris des traditions et du patrimoine du peuple amérindien.

À chaque nouvelle publication depuis La Maison de l’aube, Prix Pulitzer 1969, Scott Momaday confirme son immense stature de romancier, il a été le premier à imposer la plume d’un Indien dans le panorama littéraire américain. Professeur de littérature à l’Université de l’Arizona, peintre, dramaturge, Scott Momaday est une véritable légende vivante et tout simplement le plus grand écrivain indien, celui qui a ouvert la voie à deux générations d’écrivains indiens : James Welch, Mary Crow Dog, Leslie Marion Silko, Susan Power, Sherman Alexie... En 2004 Scott Momaday a été nommé Artiste de l’UNESCO pour la paix.

Dans son dernier livre, Les Enfants du soleil, il consigne ses mémoires, mélange d’autobiographie, de récits tirés de la tradition orale, d’impressions personnelles face à la Nature omniprésente et sacrée, accompagnés de photographies.


Bibliographie :

  • Les Enfants du soleil (Seuil, 2003)
  • Les noms : Mémoires (Editions du Rocher, 2001)
  • L’Homme fait de mots (Editions du Rocher, 1998)
  • L’Enfant des temps oubliés (Editions du Rocher, 1997)
  • Le chemin de la montagne de pluie (Editions du Rocher, 1995)
  • La maison de l’aube (Editions du Rocher, 1993 - Prix Pulitzer 1969)

Résumé de Les Enfants du soleil :

Les Enfants du Soleil, œuvre théâtrale écrite à l’origine pour les enfants, raconte une histoire sacrée - l’histoire du sacré -, qui tire sa source d’un ancien récit épique kiowa. La scène se situe hors du temps, dans un décor simple et coloré, le domaine de Grand-mère Araignée. Devant les enfants assemblés, l’ancienne chante, prie, raconte, mime... l’histoire de Aila, une jeune fille qui apporta la couleur au monde, épousa le Soleil, et lui donna un fils avant de mourir ; l’histoire de cet enfant qui devint jumeaux, les enfants du Soleil, appelés également Talyi-dai, « médecine-garçon ».
Momaday est un musicien des mots, dont l’œuvre permettra de mieux cerner les conditions de vie spirituelles et matérielles des Indiens.

Les enfants des temps oubliés

Gallimard - 1998

Les chemins de la montagne de pluie

Gallimard - 1998