Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Bibliothèque

Ethiopiques et autre nouvelles

Arfuyen

Joze Mlakar n’entendait rien de tout ça, il regardait l’oeil de la caméra dans lequel se reflétait sa petite image, toute petite, qui sombrait dans la surface lisse et calme sous laquelle se trouvait le tourbillon invisible de millions d’yeux : il regardait le gouffre profond qui, il le sentait, l’attirait irrésistiblement.
Drago Jancar


Revue de presse :

  • "C’est avec la rigueur éthique, la passion investigatrice et la puissance imaginative du romancier que Drago Jančar sonde les zones troubles et douloureuses de l’Histoire des Slaves du Sud au XXe siècle. Des zones difficiles, orageuses, complexes, où la grandeur côtoie l’atroce tragédie, où la quête du sens est frôlée par l’absurde et la pitié par la dérision, où l’aiguille de la boussole d’humanité s’affole face aux pathologies de l’Histoire mais continue de chercher le nord magnétique du cœur." Médiapart
Six mois dans la vie de Ciril

Six mois dans la vie de Ciril

Phébus - 2016

Un matin, Ciril joue la Marche Turque de Mozart dans le métro de Vienne et croise l’étonnant Štefan Dobernik – Slovène comme lui. En quelques secondes, la vie du jeune violoniste bascule. Le lendemain, il rentre à Ljubljana dans la voiture de Štefan et devient son plus proche conseiller au sein de l’énigmatique D & P Investments. Là, il retrouve ses rêves et ses amours d’étudiants, passés au moulin du temps. Son épopée dérisoire ne dure que six mois, mais ceux-ci veulent tout dire...

Après Cette nuit, je l’ai vue (Prix du meilleur livre étranger 2014), le nouveau roman de Drago Jančar, mené tambour battant, est celui des petites magouilles et des grandes désillusions.


Revue de presse :

  • « À travers son personnage de violoniste naïf, le Slovène Drago Jančar brosse un portrait piquant de son pays. Tout en ironie. »
    Marianne Payot, L’Express
  • « Dans ce roman aussi ample que douloureux, récit de formation et de déformation, Drago Jancar mène son affaire avec une sensualité troublante, un peu torve. Les égarements de son Ciril sont universels. Ce sont ceux de la jeunesse lorsqu’elle vient à s’éteindre. »
    Olivier Mony, Livres Hebdo
  • « Comme dans son inoubliable Cette nuit, je l’ai vue, le romancier Slovène nous décrit la Mitteleuropa éternelle, espace mythique où langues et religions se croisent, continent perdu que chaque personnage porte en lui. »
    Les Inrockuptibles
Cette nuit, je l'ai vue

Cette nuit, je l’ai vue

Phébus - 2014

Veronika Zarnik est de ces femmes troublantes, insaisissables, de celles que l’on n’oublie pas. Sensuelle, excentrique, éprise de liberté, impudente et imprudente, elle forme avec son mari Leo, un couple bourgeois peu conventionnel, qui règne en maître dans son manoir. Leur indépendance d’esprit, leur refus des contraintes imposées par l’histoire, leur douce folie contrastent avec le contexte houleux de la Seconde Guerre mondiale et la nécessité de prendre parti pour les Allemands ou pour les partisans. Une nuit de janvier 1944, le couple disparaît dans de mystérieuses circonstances, laissant son entourage en proie aux doutes les plus cruels. Cinq voix qui tentent de cerner l’énigmatique jeune femme et d’expliquer sa disparition. Cinq voix qui délivrent autant de facettes de la personnalité de Veronika, à l’image de la Slovénie, en quête d’une identité complexe et traversée par une guerre plus trouble qu’il n’y paraît.


Ethiopiques et autre nouvelles

Arfuyen - 2012

Joze Mlakar n’entendait rien de tout ça, il regardait l’oeil de la caméra dans lequel se reflétait sa petite image, toute petite, qui sombrait dans la surface lisse et calme sous laquelle se trouvait le tourbillon invisible de millions d’yeux : il regardait le gouffre profond qui, il le sentait, l’attirait irrésistiblement.
Drago Jancar


Revue de presse :

  • "C’est avec la rigueur éthique, la passion investigatrice et la puissance imaginative du romancier que Drago Jančar sonde les zones troubles et douloureuses de l’Histoire des Slaves du Sud au XXe siècle. Des zones difficiles, orageuses, complexes, où la grandeur côtoie l’atroce tragédie, où la quête du sens est frôlée par l’absurde et la pitié par la dérision, où l’aiguille de la boussole d’humanité s’affole face aux pathologies de l’Histoire mais continue de chercher le nord magnétique du cœur." Médiapart

L’eleve de Joyce

L’Esprit des Péninsules - 2003

Disparitions

Saint-Malo 2014

Avec Toine Heijmans et Drago Jancar.
Animé par Sophie Ekoué.


Prendre parti

Saint-Malo 2014

Avec Hakan Günday et Drago Jancar.
Animé par Eduardo Castillo.


L'âme de l'Europe

L’âme de l’Europe

Avec Drago Jancar, Boris Pahor, Paolo Rumiz, Christos Chryssopoulos et Monika Bulaj - Saint-Malo 2012

Avec Drago Jancar, Boris Pahor, Paolo Rumiz, Christos Chryssopoulos et Monika Bulaj, une rencontre animée par Oriane Jancourt (Transfuge)


L’Europe s’invente à Sarajevo

Avec Igor Šticks, Drago Jancar, Velibor Colic, Nedim Gürsel - Saint-Malo 2012

Rencontre avec Igor Šticks, Drago Jancar, Velibor Colic, Nedim Gürsel, animée par Yann Nicol


Drago Jancar, un grand écrivain européen

Rencontre avec Drago Jancar - Saint-Malo 2012

Rencontre avec Drago Jancar, animée par Yves Chemla