Dico des invités

KLANG Gary

Haïti / Québec

Je Ne Veux Pas Mourir Chauve a Montreal (Humanitas, 2005)

Né à Port-au-Prince, Haïti, le 28 décembre 1941. Romancier, poète, dramaturge et essayiste, Gary Klang fait des études de lettres à la Sorbonne où il obtient un doctorat en 1973. Son mémoire de maîtrise et son doctorat sont tous deux consacrés à Marcel Proust. La même année, il immigre à Montréal. Il travaille aux éditions La Presse comme correcteur-réviseur et responsable de la qualité du français. Il enseigne également la stylistique à l’Université de Montréal, puis devient traducteur pour une entreprise d’ingénierie. Il travaille aujourd’hui chez SNC-Lavalin, une grande firme d’ingénieurs-conseils. Il a publié des textes dans les journaux La Presse et Le Devoir et dans les revues Les Saisons littéraires et Tribune juive. Son œuvre variée (romans, essais, poésie, théâtre, articles sur la littérature et sur des questions linguistiques et culturelles) a été publiée en grande partie au Québec sauf son premier recueil, Ex-île, paru en France et qui lui a valu le premier prix de la Vague à l’âme sur plus de 400 concurrents. Le 14 juillet 2000, il a été choisi par l’Union française à Montréal comme parrain de la fête nationale.
Gary Klang a été président de la Société des écrivains canadiens de 1990 à 1993 et président des Dimanches littéraires de 1993 à 1995. Il est membre du Centre québécois du P.E.N. international et de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.


Bibliographie :

  • Je Ne Veux Pas Mourir Chauve a Montreal (Humanitas, 2005)