Dico des invités depuis 1990

GUO Xiaolu

Chine

Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants (Buchet Chastel, 2008)

Guo Xiaolu
D-R

Romancière, poète et réalisatrice, Guo Xiaolu, née en 1973 dans un petit port de pêche du sud de la Chine, découvre très tôt la poésie et ses vertus. Son premier poème paraît alors qu’elle n’a que 15 ans et traverse une période difficile. Elle se rend alors compte à quel point la poésie peut aider, non pas celle écrite sur le papier, mais celle de la vie qui peut dès lors être appréhendée avec un regard poétique.
Elle concrétise ce mode de vie en publiant des poèmes et des romans, comme le fameux Village de pierre, traduit en français chez Philippe Picquier et nominé pour le prix de littérature internationale de Dublin. Le succès de ce roman traverse toute l’Europe et il est traduit en anglais, allemand, polonais, portugais et hollandais. Elle est également l’auteur de nombreux essais en chinois.

Réalisatrice, Guo Xiaolu donne à voir la Chine à travers des documentaires comme The Concrete Revolution, sur les transformations de Pékin, et manie également la fiction avec How is your fish today ?, qui mêle écriture et réalité, évasion et retour. Ce long métrage remporte le prix du jury au Festival du film international de Fribourg, ainsi que le prix du grand jury pour le meilleur film de fiction au Festival du film international féminin à Créteil en 2007.

En 2008, un second roman semble suivre les traces du précédent puisque Le Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants, traduction française de A concise chinese-english dictionnary for lovers, est déjà sorti en plusieurs langues et d’autres versions sont en préparation.
À travers l’écriture et la réalisation, Guo Xiaolu explore les distances entre le monde intérieur et la réalité, et offre, à travers l’art, chaleur et force à une humanité qui selon elle réclame amour et contact émotionnel.

In English


Bibliographie :

  • Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants (Buchet Chastel, 2008)
  • La ville de pierre (Picquier, 2004 ; poche, 2006)

Argumentaire de Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants :

Quand la jeune héroïne chinoise de ce roman arrive à Londres afin d’y apprendre l’anglais, envoyée de Wenzhou par ses parents ambitieux, elle commence par perdre les roues de sa valise Made in China, puis son nom !
Zhuang Xiao Qiao se transforme en Z car, ainsi qu’elle l’explique dans un anglais impossible, « moi indisable ! ».
Armée de son anglais fastidieux, souvent exécrable mais toujours craquant – et de son dictionnaire bilingue – Z arpente les rues de Londres et fréquente ses cinémas. C’est d’ailleurs là qu’elle rencontre l’homme qui deviendra son amant, un quadra désabusé du quartier de Hackney, sculpteur frustré, ancien bisexuel, militant politique sur le retour et, à sa grande horreur (surtout pour une fille de paysans chinois amateurs de viande de porc), végétarien !
Leur amour triomphera-t-il des nombreuses oppositions entre un Anglais et une jeune Chinoise ? De la difficulté aussi pour Z de comprendre l’introversion britannique et cet étrange concept de « vie privée » ? De sa perplexité devant les peep-shows londoniens ? Saura-t-il enfin dépasser les malentendus infinis mais cocasses nés de ses innombrables fautes d’anglais ?...
Roman d’initiation attachant et drôle écrit dans un anglais de débutante, ce Petit Dictionnaire chinois-anglais pour amants est le journal intime et sentimental d’une Orientale candide et ironique, à la fois épatée et déboussolée par les travers de l’Occident. Mais c’est également un lexique romanesque, impétueux, grave et aigre-doux, à l’image de Z, qui éclaire d’une lumière nouvelle les paradoxes de la globalisation.


Liens :

Le site officiel de Guo Xiaolu

How is your fish Today ?

How is your fish Today ?

Guo Xiaolu (2006, 83’) -

Un écrivain rêve d’un voyage entre la capitale chinoise et une région froide de la Chine pour y voir des aurores boréales.

La vie de ce film débute dans un train voyageant de Harbin à Mohe, ville à la frontière nord sibérienne de la Chine, où il fait parfois plus de 20heures de jour continu. Mohe apparâit quelque part dans le fantasme des chinois comme une ville très particulière où l’on peut y avoir des aurores boréales.

Guo Xiaolu mène alors une petite discussion avec le chef de wagons qui marquent là sa première incartade dans ce long métrage, débutant réellement après ce moment d’échange.

How is your fish Today ?
D.R.

Les idées prennent alors forme. Un homme, écrivain, s’offre un long monologue sur le destin d’un un autre homme, Lin Hao, purement fictionnelle, montant dans un train pour retourner dans le Nord de la Chine à Mohe.

L’écrivain explique qu’il a vécu 17 ans à Pékin. Tous ses scenarii pour des longs métrages ont été censuré et vivote grâce à l’écriture grossière de certains synopsis de séries télévisées. Il doit déménager de son petit living room car les Jeux Olympiques de 2008 passent avant lui. Dans cette mouvance, le scénariste se prépare à l’écriture d’une grosse production sur un omme qui s’enfuit du Sud de la Chine direction le Nord, après avoir tué sa femme.

Après avoir réalisé des documentaires et des courts métrages très artistiques, Guo Xiaolu en arrive enfin à la fiction, premier aboutissement cinématographique dans la carrière de la jeune romancière.

Continuant encore et toujours dans la lignée de ses précédentes réalisations, Guo Xiaolu y injecte à dose homéopathique toutes les vieilles qui font le charme de ses essais.

Guo Xiaolu

Des ovnis plein les yeux

Buchet Chastel - 2011

Des ovnis plein les yeux > INDISPONIBLE Vingt fragments d’une jeunesse vorace, 2009 J’adorais photographier Pékin. Les grilles de fer de part et d’autre des portes de la Cité interdite une après-midi d’été. Un soldat de l’Armée de libération du peuple penché pour déneiger à la pelle en hiver. Le canal de Pékin pollué par les ordures – un vrai crève-coeur. Le portrait de Mao sur la place Tien’anmen, entouré d’un océan de drapeaux rouges. Des anciens qui disputaient une partie de ping-pong […]. Xiaolin a tout déchiré en mille morceaux. J’étais redevenue une paysanne sans passé, exilée à la ville. Elle s’appelle Fenfang, c’est une jeune fille vorace de vingt ans qui adore le cinéma et les nouilles OVNI, qui change sans une larme de job comme de garçon, qui se fait virer de chez elle pour amoralité, qui cherche le grand amour et la beauté, mais pour qui rien n’est simple à Pékin… Pourtant, quand, à dix-sept ans, Fenfang fuit le sud de la Chine et son village claustrophobe entouré de champs de patates douces à perte de vue pour venir trouver à Pékin un destin de star du grand écran, elle ne sait pas encore que c’est la ville la moins romantique du monde. Ni qu’elle ira grossir les rangs des six mille sept cent quatre-vingt-six jeunes figurantes d’un film. Ni que tout cela ne se terminera pas en un conte de fées. Mais Fenfang est une idéaliste…


Petit dictionnaire chinois/anglais pour amant

Buchet Chastel - 2008

Terres promises

Les cafés littéraires
Avec Santiago GAMBOA, Rose TREMAIN, GUO Xiaolu, XINRAN - Saint-Malo 2008

De l’écrit à l’écran

Saint-Malo 2008
14h30 : De l’écrit à l’écran
Dany LAFERRIERE, Fabienne KANOR, Xiaolu GUO.