Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

PONTI Claude

France

La Trijolie (Tome 2) : Bonjour ; Où sont les mamans ? (L’Ecole des Loisirs, 2006)

Claude PONTI
© Garcin-Grasser

Claude Ponticelli dit Claude Ponti est un auteur de littérature jeunesse et illustrateur français, né le 22 novembre 1948 à Lunéville en Lorraine. Il passe le bac en 1967. Il fréquente alors l’École des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence, puis suit des études de lettres et d’archéologie à Strasbourg. Il devient ensuite dessinateur de presse à l’Express, de 1968 à 1984. Peintre, il expose ses dessins à Paris de 1972 à 1978. Il donne de nombreuses illustrations pour les éditeurs et la presse enfantine. Au début des années 1980, il est aussi directeur artistique à l’Imagerie d’Épinal.
C’est à la naissance de sa fille Adèle en 1985 que se déclenche en lui sa vocation de créer des albums de littérature jeunesse... il dessine au début pour sa fille ! Puis a une imagination prolifique ... il crée des histoires peuplées de personnages sortant tout droits des libres associations que l’on peut retrouver dans le rêve et toujours avec beaucoup d’humour et des jeux sur les mots. Certains de ses albums se révèlent même être des sortes de quêtes initiatiques, riches en interprétations psychologiques.
L’étude des albums fait si on les met en réseau. Pour aller dans le même sens que les propos de Ponti concernant L’album d’Adèle, il s’agit d’activités qui permettent aux enfants de découvrir un univers où ils puissent "entrer, jouer, grandir et rapetisser, découper avec les yeux comme des ciseaux, mélanger, recomposer et coller avec l’eau des rêves, un univers où ils puissent aller dans tous les sens de leurs sens."

Le site de l’auteur


Bibliographie :

  • Pétronville et ses 120 petits (L’Ecole des Loisirs, 2007)
  • La Trijolie (Tome 2) : Bonjour ; Où sont les mamans ? (L’Ecole des Loisirs, 2006)
  • La Trijolie (Tome 1) : La Pantoufle (L’Ecole des Loisirs, 2006)
  • La nuit des Zéfirottes (L’Ecole des Loisirs, 2006)
  • La revanche de Lili Prune (L’Ecole des Loisirs, 2006)
  • Le monde, et inversement (Editions de l’Olivier, 2006)
  • Mille secrets de poussins (L’Ecole des Loisirs, 2005)
  • Schmélele et l’Eugénie des larmes (L’Ecole des Loisirs, 2005)
  • Sur l’île des Zertes (l’École des loisirs, 2005)
  • Le Tournemire (l’École des loisirs, 2004)
  • Les Chaussures neuves (l’École des loisirs, 2004)
  • Le Nakakoué (l’École des loisirs, 2003)
  • Le Doudou méchant (l’École des loisirs, 2002)
  • Schmélele et l’Eugénie des larmes (l’École des loisirs, 2002)
  • Petit Prince Pouf (l’École des loisirs, 2002)
  • Dans la voiture - Au fond du jardin - Sur la branche (l’École des loisirs, 2000)

Argumentaire de La Trijolie (Tome 2) :

Bonjour, c’est la pièce où Koua et Hétoi se rencontrent et se disent bonjour, mais il y a aussi un ibis, un lapin, une vache, une mouche, et un éléphant-fourmi, et un pipi ici, mais c’est interdit. Où sont les mamans ? c’est la pièce où deux enfants se balancent dans un square et se préparent une bonne Crastabouille, pendant que les mamans font la course et leurs courses derrière les arbres, là-bas par là.

L’avie d’Isée

L’Ecole des Loisirs - 2013

Le fabuleux destin d’Isée - Isée dort tranquillement dans son lit. Un livre posé contre sa bibliothèque se met soudain à grandir tandis que l’air d’Ah, vous dirai-je maman en sort. Alors, Isée entre dans les pages comme on passe une porte et se retrouve au beau milieu d’une forêt-ville à parcourir. Au cours de son périple, un monstre la met au défi de se transformer en « la chose la plus puissante du monde ». Sacré challenge ! Après réflexion et essais divers, Isée trouve une solution qui est à la fois une surprise, un clin d’oeil, un pied de nez et un point d’orgue...


La trijolie

L’Ecole des Loisirs - 2006

L’avie d’Isée Le fabuleux destin d’Isée - Isée dort tranquillement dans son lit. Un livre posé contre sa bibliothèque se met soudain à grandir tandis que l’air d’Ah, vous dirai-je maman en sort. Alors, Isée entre dans les pages comme on passe une porte et se retrouve au beau milieu d’une forêt-ville à parcourir. Au cours de son périple, un monstre la met au défi de se transformer en « la chose la plus puissante du monde ». Sacré challenge ! Après réflexion et essais divers, Isée trouve une solution qui est à la fois une surprise, un clin d’oeil, un pied de nez et un point d’orgue...