Dico des invités depuis 1990

RASH Ron

Etats-Unis

Un silence brutal (Gallimard, 2019)

C’est avec conviction que cet écrivain incontournable du roman noir américain, nous dresse le portrait engagé de l’Amérique rurale. De la Caroline du Sud où il est né, Ron Rash a gardé l’amour des paysages de l’Est américain, en particulier des Appalaches, qui constituent le décor récurrent de ses romans. Il revient cette année avec Un silence brutal, dans lequel il questionne notre rapport à la nature et explore la violence du monde contemporain.

Dans la lignée des grands romanciers du Sud des États-Unis, il puise son inspiration dans la beauté écrasante et intemporelle de ces grands espaces, où ses personnages, emportés par leur folie et leur petitesse, ne font que passer.

Auteur de quatre recueils de poèmes et de six recueils de nouvelles, dont un finaliste du PEN/Faulkner Award 2007 et Incandescences, lauréat du O’Connor Award, il est révélé au grand public avec son premier roman, One Foot in Eden. Paru en France en 2009 sous le titre Un pied au paradis aux éditions du Masque, ce roman polyphonique, dans la veine de Faulkner, nous plonge dans l’Amérique des années 50, au cœur d’une vallée amenée à disparaître pour permettre la création d’un lac artificiel.

Nouveau succès deux ans plus tard avec Serena, portrait d’une femme prédatrice et ambitieuse, épouse d’un riche exploitant forestier dans les années 30. Il est porté à l’écran par Susanne Bier en 2014, avec Jennifer Lawrence et Bradley Cooper à l’affiche.

La même année, Ron Rash nous transporte de nouveau dans les Appalaches du début du XXe siècle avec son roman Une terre d’ombre, qui remporte le Grand Prix de Littérature policière et nous plonge dans l’obscurité des relations humaines. Il y livre une touchante histoire d’amour dans un monde dominé par les superstitions et l’intolérance.

Avec Un silence brutal, l’action prend place entre les rivières et les montagnes de Caroline du Nord et nous emmène à la rencontre du shérif Les, de la poétesse Becky et de Gerald, un vieillard amoureux des truites. Fervents admirateurs et défenseurs de la nature, ils sont confrontés à Tucker, un homme d’affaires qui souhaite exploiter la rivière à des fins économiques. Ce roman donne ainsi à voir le combat qui anime deux mondes aux valeurs opposées : l’un célébrant la nature et l’autre incarnant l’hégémonie croissante du capitalisme.


Bibliographie

Romans

  • Un silence brutal, Gallimard, 2019
  • Par le vent pleuré, Seuil, 2017
  • Une terre d’ombre, Seuil, 2014
  • Le monde à l’endroit, Seuil, 2012
  • Serena, Éd. du Masque, 2011
  • Un pied au paradis, Éd. du Masque, 2009
Un silence brutal

Un silence brutal

Gallimard - 2019

Dans cette contrée de Caroline du Nord, entre rivière et montagnes, que l’œuvre de Ron Rash explore inlassablement depuis Un pied au paradis, un monde est en train de s’effacer pour laisser la place à un autre. Le shérif Les, à trois semaines de la retraite, et Becky, poétesse obsédée par la protection de la nature, incarnent le premier. Chacun à sa manière va tenter de protéger Gerald, irréductible vieillard amoureux des truites, contre le représentant des nouvelles valeurs, Tucker. L’homme d’affaires, qui loue fort cher son coin de rivière à des citadins venus goûter les joies de la pêche en milieu sauvage, accuse Gerald d’avoir versé du kérosène dans l’eau, mettant ainsi son affaire en péril.

Les aura recours à des méthodes peu orthodoxes pour découvrir la vérité. Et l’on sait déjà qu’avec son départ à la retraite va disparaître une vision du monde dépourvue de tout manichéisme au profit d’une approche moins nuancée.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Isabelle Reinharez

Une terre d'ombre

Une terre d’ombre

Seuil - 2014

Laurel Shelton est vouée à une vie isolée avec son frère — revenu de la Première Guerre mondiale amputé d’une main —, dans la ferme héritée de leurs parents, au fond d’un vallon encaissé que les habitants de la ville considèrent comme maudit : rien n’y pousse et les malheurs s’y accumulent. Marquée par ce lieu, et par une tache de naissance qui oblitère sa beauté, la jeune femme est considérée par tous comme rien moins qu’une sorcière. Sa vie bascule lorsqu’elle rencontre au bord de la rivière un mystérieux inconnu, muet, qui joue divinement d’une flûte en argent. L’action va inexorablement glisser de l’émerveillement de la rencontre au drame, imputable exclusivement à l’ignorance et à la peur d’une population nourrie de préjugés et ébranlée par les échos de la guerre.

La splendeur de la nature, le silence et la musique apportent un contrepoint sensible à l’intolérance, à la xénophobie et à un patriotisme buté qui tourne à la violence aveugle.

Après Le Monde à l’endroit (Seuil, 2012), Une terre d’ombre prolonge une réflexion engagée par l’auteur sur la folie guerrière des hommes, tout en développant pour la première fois dans son œuvre romanesque une histoire d’amour tragique qui donne à ce récit poignant sa dimension universelle.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Isabelle Reinharez


Revue de presse

  • "Porté par une écriture descriptive, ample et d’un lyrisme mesuré, Ron Rash entreprend, comme dans chacun de ses livres, une fouille archéologique de son pays natal, la Caroline du Sud, pour en tirer une remarquable réflexion sociale et politique." Télérama
  • "Avec ce récit magnifique et puissant, Ron Rash nous embarque sans préliminaires dans une Amérique pauvre et amère, où les familles comptent leurs morts et entretiennent des croyances d’un autre âge." FranceTV - Culturebox
  • "Une terre d’ombre est le symbole des ténèbres qui recouvrent le monde de sa bêtise, de son ignorance et de la xénophobie. La description de la sauvagerie du paysage répond à la violence aveugle de la guerre et de la haine des « Boches ». La barbarie universelle de la grande guerre pénètre le cœur de la petite communauté, la contamine et la pousse à sacrifier les siens sur l’autel d’un patriotisme nauséabond." La Cause Littéraire

Le monde à l'endroit

Le monde à l’endroit

Seuil - 2012

Travis Shelton est un jeune gars de dix-sept ans, en perpétuel conflit avec son père, un peu bravache, un peu paumé. L’été où débute ce roman, un jour de pêche à la truite, le hasard lui offre l’occasion de commettre la bêtise qui va sans doute changer le cours de sa vie : il tombe sur une plantation clandestine de chanvre indien. C’est un jeu d’enfant de couper quelques pieds et de charger le plateau
de son pick-up. Pour écouler la moisson miraculeuse, il s’adresse à un ancien prof devenu dealer, Leonard Shuler. Trois récoltes scélérates plus tard, Travis est surpris par le propriétaire du champ, l’intraitable Carlton Toomey, qui lui sectionne au couteau le tendon d’Achille, histoire de lui apprendre qu’on ne vole pas le bien d’autrui. Mais ce ne sera pas la seule leçon de cet été-là : Travis quitte ensuite la maison paternelle et trouve refuge dans le mobile home de Leonard, qui va devenir son mentor. À cette occasion, Travis découvrira les lourds secrets qui pèsent sur la communauté de Shelton Laurel depuis un massacre perpétré pendant la Guerre de Sécession, et se trouvera confronté aux doutes engendrés par le passé. Le passage à la stature d’homme se fera certes, et comme souvent, au prix de la découverte de
l’amour et de la rupture avec le père, mais il y aura aussi un prix plus fort à payer, qui aura pour monnaie le sang.

Fictionner le réel

Saint-Malo 2014

Avec Qiu Xialong, Paul Lynch et Ron Rash.
Animé par Willy Persello.


Le grand roman américain

Saint-Malo 2014

Avec Joseph Boyden et Ron Rash.
Animé par Géraldine Delauney.


Être un homme (le projet Narrative 4)

Saint-Malo 2014

Avec Ron Rash et Colum McCann.
Animé par Kerenn Elkaïm.

Programme


Samedi

18h00
Un silence brutal
Nouveau Monde - salle 2

Invité : RASH Ron


18h50
Signatures
 

Dimanche

10h30
Signatures

15h15
Le grand récit américain
Cinéma Vauban – Salle 1 (300 places)

Invités : RASH Ron, MCGUANE Thomas, BROWN Taylor


18h15
Wilderness
Magic Mirror 1 - Café Littéraire

Invités : RASH Ron, MCGUANE Thomas


19h15
Signatures
 

Lundi

11h45
Ron RASH
CCI - Salle La Grande Hermine

Invité : RASH Ron


14h30
Signatures