Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

LOI Emmanuel

France

Marseille amor (Seuil, 2013)

Ce qui m’intéresse c’est l’écriture qui ne raconte pas de salade, c’est-à-dire pas d’encombrement narcissique. Travaillée à l’os.

© A.di Crollalanza

La carrière littéraire d’Emmanuel Loi a démarré de façon peu banale : alors qu’il est incarcéré pour cinq ans suite à un braquage, il lit beaucoup - entre autres, tout Faulkner et Balzac - et publie son premier ouvrage, L’Écriture de peu (Christian Bourgois, 1979), pendant cette période. Il est aujourd’hui auteur d’une œuvre plurielle et dense, souvent d’inspiration autobiographique, touchant à tous les genres (roman, théâtre, poésie, essai) tout en évitant les étiquettes et la pensée pré-formatée.

Il vit à Marseille depuis plus de trente ans et décrit la cité phocéenne comme « un égout à ciel ouvert ; un égout auquel je suis très attaché. » C’est cette relation ambivalente entre passion et rejet, amour et haine, qu’il développe dans son dernier livre, Marseille Amor, hommage à une ville profondément mélancolique. Il lui consacre également une nouvelle dans le recueil Marseille Noir, dirigé par Cédric Fabre, dans lequel on retrouve des auteurs tels que François Beaune, Minna Sif ou encore Christian Garcin.


En savoir plus

Portrait d’Emmanuel Loi dans Le Monde Livres

Bibliographie

  • Marseille amor (Seuil, 2013)
  • Le jeu de loi (Seuil, 2012)
  • N’entre pas (Léo Scheer, 2011)
  • La Valeur d’usure : oppression et aliénation contemporaines (Anabet, 2009)
  • Spooky Tooth : "Two" : ce pou qui tousse (Le mot et le reste, 2008)
  • Altitudes (2007)
  • Le Téméraire (Panama, 2007)
  • Une Dette (Deleuze, Duras, Debord) (Seuil, 2007)
  • Marseille Médée (Flammarion, 2005)
  • Je devrais me taire : Spinoza, Hölderlin et autres essais (Exils, 2004)
  • Le cœur amer (Léo Scheer, 2004)
  • Peine capitale (Flammarion, 2003)
  • Les Mains en l’air, suivi de Braquage, mode d’emploi (Léo Scheer, 2002)
  • La Vie périmée (Éditions 1, 2000)
  • D’ordinaire : lettres et journal de prison, 1976-1981 (Al Dante, 2000)
  • Le Onzième commandement (Fleuve Noir, 1999)
  • Le mariole (Hors commerce, 1986)
  • Le canal de Panama (L’Incertain, 1994)
  • L’argent et la mort : esquisse pour une critique de la protection sociale (Via Valeriano, 1992)
  • Nu (Les Cahiers de l’égaré, 1991)
  • Defferre et Marseille (Bernard Barrault, 1989)
  • Une Cure (Bernard Barrault, 1987)
  • Voleur ! (Bernard Barrault, 1986)
  • Les Autres (Théâtre ouvert, 1986)
  • L’écriture de peu (Christian Bourgois, 1979)
Marseille amor

Marseille amor

Seuil - 2014

Il est né dans les Vosges, mais c’est sans doute à Marseille qu’il trouve ses plus sûres racines ou amarres. Pour le meilleur et pour le pire. Cette ville chaotique, mystérieuse, vénéneuse peut-être, agitée, il y débarque dans les années soixante-dix, sur fond d’agitation politique, avec toute sa soif de liberté.

Et c’est dans cette ville que revient de nos jours Emmanuel Loi, toujours aussi indocile, pour arpenter le terrain de sa mémoire en une errance urbaine qui réveille les fantômes et constate les réalités d’un aujourd’hui, où ne se retrouvent plus tout à fait les saveurs d’antan.

Dans un mélange de haine et d’amour, l’auteur empoigne Marseille à bras le corps, il se perd, sort des sentiers battus, cherche à comprendre le mystère de ce port des grands brassages. Il est supposé livrer un texte de commande, une étude urbaine. Mais il est trop rétif à la contrainte pour jouer tout à fait le jeu. Et régulièrement, il s’échappe de la ville pour aller vider, en Seine-et-Marne, la maison de sa mère, dans le deuil encore béant de celle-ci.

Marseille Amor - Emmanuel Loi

Saint-Malo 2014

Avec Emmanuel Loi.
Animé par Sophie Ekoué.


Marseille noir

Saint-Malo 2014

Avec Cédric Fabre, François Beaune, Emmanuel Loi, Minna Sif et Christian Garcin.