Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

KLOETZER Laurent

France

Mémoire vagabonde : les voyages de Jaël (Mnémos, 2014)

« Maintenant, je pense plus que jamais que les univers inventés, comme ceux de la SF, sont un excellent moyen (le meilleur ?) de parler de notre monde, pour rendre compte, en toute subjectivité de la réalité. »

© Mélanie Fazi

Influencé par Christopher Priest, c’est avec l’imaginaire que Laurent Kloetzer cherche à nous raconter le monde et a su s’imposer dans le paysage de la SF française. Il signe souvent des romans à quatre mains, avec son épouse, Laure Kloetzer. La double initiale - L.L. - devait alors leur porter chance comme ce fut le cas pour J.R.R. Tolkien ou George R.R. Martin. À partir d’un scénario catastrophe, Anamnèse de Lady Star, leur dernier roman, questionne la réalité et le monde.

Ingénieur, docteur en psychologie et féru de jeux de rôle, Laurent Kloetzer publie son premier roman en 1997. Mémoire vagabonde remporte l’année suivante le prix Julia-Verlanger et prend pour personnage un écrivain amnésique obligé de relire ses écrits pour appréhender son passé, un récit entre quête du passé et analyse de soi. Des univers labyrinthiques que l’auteur aime manier et que l’on retrouve avec La voie du cygne et Réminiscences 2012, deux thrillers psychologiques aux échos fantastiques et énigmatiques.

Un ensemble que l’on retrouve dans ses écrits à quatre mains, des romans d’anticipation prennant place dans un futur proche ou un présent alternatif. Après Cleer qui nous entraînait dans le monde des « corporates », Anamnèse de Lady Star nous immerge dans une société ultramoderne, où l’hypertechnologie sert à construire des armes nouvelles.


Bibiographie :

  • Petites morts (Mnémos, 2012)
  • Le Royaume blessé (Denoël, 2006 ; rééd. 2009)
  • Réminiscences 2012 (Nestiveqnen, 2001)
  • La voie du cygne (Mnémos, 1999)
  • Mémoire vagabonde (Mnémos, 1997 ; rééd. 2001 et 2014)

Ouvrages signés L.L. Kloetzer

  • Anamnèse de Lady Stark (Denoël, 2013)
  • Cleer (Denoël, 2010)
Anamnèse de Lady Star

Anamnèse de Lady Star

Denoël - 2013

Futur proche. Un attentat à Islamabad a provoqué une pandémie terrifiante. Les trois quarts de la population mondiale ont disparu. L’arme utilisée : la bombe iconique. Les coupables ont été retrouvés, jugés et exécutés. Mais certains se sont échappés...

Au bal des actifs

Au bal des actifs

La Volte - 2017

LE TRAVAIL QUI VIENT : thème majeur de nos sociétés occidentales, enjeu canonique des élections présidentielles, première cause de mouvements sociaux lors de la Loi El Khomri et de dossiers dans la presse. Et si la fiction s’en mêlait à son tour ?
Entre disparition et retour au plein-emploi, les écrivains de science-fiction prennent parti.
Lorsque les éditions La Volte lancent, le 1er mai 2016, en pleine ébullition de Nuit Debout, l’appel à textes qui conduira au présent recueil, les ambitions levées pour les auteurs sont claires : dans un monde aux mutations espérées et redoutées à la fois, anticiper et projeter les devenirs possibles du Travail.
On présageait des utopies positives ; il en émerge des bribes, çà et là. Même si ce sont des textes résolument féroces, sombres parfois, indignés toujours, qui nous percutent de plein fouet. Dîner aux chandelles sur les ruines de la Commune de Paris ; burnout d’un écrivain face aux lois du marché ; jugement constant des uns par les autres sur un faux air de Black Mirror ; uberisation XXL dévorant l’énergie vitale de jeunes actifs sur-diplômés ; trader S.D.F. ; coach à la dérive ; intelligences artificielles séditieuses ; révoltes sociales dans un centre de tri de cercueils…
Telle est l’admirable fête du Bal des Actifs, ce marché furieux où chacun se vend, se donne, se perd ou se vole, cette sarabande au bord du gouffre qu’est notre présent.


Revue de presse

  • "Au bal des actifs - Demain le travail surprend par sa créativité et sa capacité à nous faire méditer sur la valeur du travail et les raisons profondes qui nous poussent à répéter une tâche." (Lloyd Chéri, Le Point)
  • Malgré le carcan d’un système profondément aliénant, les germes de la révolte sont là, et les auteurs gardent chacun à leur manière une foi en l’humain qui atténue le pessimisme ambiant. (Tony Sanchez, ActuSF)
  • "Les auteurs confirment, si c’était encore nécessaire, que la science-fiction est une littérature éminemment politique." (Simon Cottin-Marx, Mouvements.info)

Mémoire vagabonde : Les voyages de Jaël

Mémoire vagabonde : Les voyages de Jaël

Mnémos - 2014

Jaël de Kherdan est un écrivain à succès, séducteur cynique, libertin et épéiste de talent. Ses frasques le condamnent à devoir changer fréquemment de ville et le mènent dans le quartier de la Petite Dvern, étrange enclave où tout semble osciller entre rêve et folie. Dans ses récits, Jaël se met en scène, donnant une version idéalisée de lui-même. Mais à force de réécrire sa vie, il finit par ne plus très bien savoir qui il est. Tentant d’oublier un crime et en proie à une mystérieuse chanson qui le hante, il confond réalité et fiction. Victime d’amnésie de manière récurrente, il en vient à lire ses écrits pour appréhender son passé, à la recherche des clés de son identité...

La science-fiction serait-elle le meilleur moyen de rendre compte du réel ?

Saint-Malo 2014

Avec Laurent Kloetzer, Laurent Whale, Christian Léourier, Yves Grevet et Smolderen.
Animé par Jean-Claude Vantroyen.


Fin du monde et super-héros

Saint-Malo 2014

Une rencontre exceptionnelle, avec quatre romanciers de l’apocalypse : Laure et Laurent Kloetzer, Thomas Day, Pierre Bordage et trois super-héros : Clément Pélissier, qui prépare une thèse sur ce sujet, Jean-Marc Lainé, auteur du "Dico des super-héros" et Olivier Delcroix, qui dresse les contours d’un nouveau genre avec "Les super-héros au cinéma".
Animé par Damien Aubel.

« Apocalypse... Le mot évoque des catastrophes aux proportions bibliques ». (Alex Nikolavitch, Apocalypse, Une brève histoire de la fin des temps).
Face à la crainte de ces futurs terrifiants, fort heureusement se dressent Batman, Superman, les X-Men ! Nés dans les années trente quand menaçait la guerre, on les avait portés disparus avec le rêve américain, au Vietnam – ils renaissent avec Stan Lee dans les Marvel Comics, dotés de faiblesses nouvelles, reflets de leur époque, et renaissent de nouveau aujourd’hui, quand nous changeons de monde. À croire qu’à travers eux se dit quelque chose d’essentiel sur le monde et sur nous-mêmes...