Sur la route des Indes

image

DIM. 15H15, ENSM 2

Enfin ! Une somme, déjà indispensable, sous la direction de René Estienne,
publiée chez Gallimard : une entreprise stratégique et commerciale sous
l’Ancien Régime, ou comment la France se lança dans la mondialisation…
C’est ainsi que pour plus d’un milliard de livres tournois, poivre, épices,
café, thé, porcelaines, cotonnades et soieries seront rapportés d’Afrique et
d’Amérique, de l’île Bourbon et de l’île de France, des comptoirs des Indes - avec Pondichéry pour capitale - et même de Chine. Le titre est bien au
pluriel, et les Malouins savent quel rôle leurs ancêtres jouèrent dans cette
aventure, où Lorient devait prendre la suite. Une rencontre qui s’annonce
passionnante avec René Estienne, André Lespagnol, qui a contribué à
la rédaction de l’ouvrage, et François Bellec, auteur de Datura (JC Lattès),
un roman sur l’Orient des grandes compagnies.