Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

ZUPAN Kim

États-Unis

Les Arpenteurs (Gallmeister, 2014)

Biographie

Tour à tour fondeur, professionnel de rodéo, pêcheur de saumon en Alaska, réparateur d’avion à réaction, Kim Zupan signe à 61 ans un premier roman « hypnotique et crépusculaire ». Après Thoreau, Jim Harrison, Jack London, Kim Zupan est un nouveau venu dans le « Nature Writing », style dans lequel l’Homme est dépassé par quelque chose de plus grand et où le paysage lui-même prend résolument la forme d’un personnage.

Originaire du Montana, Kim Zupan grandit aux alentours de Great Falls, dans la région qui tient lieu de décor à son premier roman, Les Arpenteurs. Durant vingt-cinq ans, il a gagné sa vie grâce à son métier de charpentier et a continué d’écrire en parallèle. Il enseigne aujourd’hui la menuiserie à l’université de Missoula.

Ce premier roman est l’histoire d’une amitié improbable entre deux personnages hantés par leur conscience, un adjoint au shérif et un tueur en série, deux personnages insomniaques qui vont se côtoyer des nuits durant dans une prison. Se formera alors entre eux une amitié ambigüe où les frontières entre l’ordre, la morale et le chaos tendent à se confondre et celle entre le bien et le mal à s’estomper. Contrevenant au manichéisme simpliste, les personnages sont complexes, et les paysages mélancoliques enneigés du Montana se dressent comme un personnage.
Ce roman est aussi une réflexion sur la mélancolie, la difficulté de faire des choix. C’est aussi un roman qui nous amène à nous interroger sur l’engrenage qui peut mener un homme à commettre des atrocités et on s’aperçoit alors que la raison est parfois impuissante à expliquer ce basculement.


Bibliographie

  • Les Arpenteurs (Gallmeister, 2014)
Les Arpenteurs

Les Arpenteurs

Gallmeister - 2014

Nuit après nuit, dans une prison du Montana, le jeune Val Millimaki s’assied face aux barreaux qui le séparent de John Gload, 77 ans, en attente de son procès. Astreint aux pires heures de garde, l’adjoint du shérif se retrouve à écouter le criminel qui, d’instinct, est prêt à lui révéler en partie son passé. Petit à petit, Millimaki se surprend à parler, lui aussi, et à chercher conseil auprès de l’assassin. En dépit des codes du devoir et de la morale, une troublante amitié commence à se tisser entre les deux hommes. Dans un subtil jeu d’échos, entre non-dits, manipulations et sombres confessions, le jeune shérif cherche des réponses à ses propres tourments et, chaque matin, il tente vainement de reprendre pied dans la réalité. Mais sa vie, comme son mariage, lui échappe chaque jour un peu plus.

Premier roman hypnotique et crépusculaire, Les Arpenteurs met en scène deux personnages poursuivis par leur conscience et hantés par la mélancolie d’un paysage qui les a faits tous deux à son image.


Revue de presse

« Les Arpenteurs plonge dans l’ombre et la lumière qui ourlent nos vies, en accentuant les contrastes. L’étendue, l’infini de plaines sans limite, de forêts, de rivières, s’opposent à l’ombre d’une prison réelle autant que mentale. Venu à l’écriture sur le tard, après avoir fait des métiers aussi virils que le rodéo ou la pêche au saumon, Kim Zupan a la trempe des grands. »
Sophie Creuz, L’ÉCHO

Les libraires en parlent :

« Une réflexion sur la mélancolie et les choix qu’on est amené à faire et qui déterminent ce que nous sommes. Très réussi. »
Le Genre urbain - Paris

True West : l’Ouest américain est un roman

Avec Kim Zupan et Bertrand Tavernier. - Saint-Malo 2015

Avec Kim Zupan et Bertrand Tavernier. Rencontre animée par Marie-Hélène Fraïssé.


L’Ouest le vrai

Avec Kim Zupan, Philipp Meyer, Marie-Hélène Fraïsse et Dan O’Brien. - Saint-Malo 2015

Avec Kim Zupan, Philipp Meyer, Marie-Hélène Fraïsse et Dan O’Brien. Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos


Les Arpenteurs

Avec Kim Zupan - Saint-Malo 2015


Avec Kim Zupan, une rencontre animée par Emmanuelle Dancourt


Le roman américain

Avec Anthony Doerr, Philipp Meyer, Kim Zupan, Dan O’Brien et François Busnel - Saint-Malo 2015