Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

HÉRON Jean-Benoît

France

Le b.a. ba des noeuds marin (Glénat, 2016)

Admirateur des planches de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, des dessins d’architecture du xixe et du travail de John Chancellor, il a commencé par illustrer quelques planches d’architectures pour une collection de guides touristiques puis pour la revue italienne Bell’Europa
Il travaille régulièrement pour le musée national de la Marine, Monte-Carlo SBM, le chantier médiéval de Guédelon ou pour le Centre des monuments nationaux ainsi que divers grands éditeurs de presse.

Jean-Benoît Héron publie un beau livre Ces bateaux qui ont découvert le monde
où il nous raconte à travers une vingtaine de portraits de bateaux mythiques —phéniciens, drakkars, caravelles, galions, goélettes — l’histoire des explorations maritimes et nous emmène à bord des embarcations des grands explorateurs pour nous faire partager la vie de ces aventuriers des mers, qu’ils s’appellent Phyteas, Magellan, James Cook ou Thor Heyerdahl. Ses dessins à l’aquarelle, d’une précision et d’un réalisme absolument remarquables, font de ce petit livre un grand ouvrage.

Site de l’auteur

https://www.heron-heron.fr/

Le b.a. ba des noeuds marins

Le b.a. ba des noeuds marins

Glénat - 2016

La réalisation des nœuds est le fruit d’une construction rigoureuse qui nécessite d’être bien comprise avant d’être assimilée et mémorisée. Une quarantaine de nœuds sont présentés, détaillés par le menu, sobrement et clairement explicités par un spécialiste des nouages, Patrick Moreau – alias « docteur la ficelle » –, et magnifiquement illustrés par Jean-Benoît Héron.
Protégé par une couverture plastifiée, Le B.A.BA des nœuds marins trouvera sa place à bord comme au port. Grâce à sa reliure qui lui permet de rester ouvert et son bout détachable, on pourra continuer de s’exercer à la maison, et même le soir dans son lit…

Ces bateaux qui ont découvert le monde

Ces bateaux qui ont découvert le monde

Chasse-Marée - 2015

Embarquement immédiat à bord des bateaux des grands explorateurs !

Ils ont pour noms de baptême la Santa Maria, la Boussole, le Golden Hind, Tara. Tous ces bateaux ont en commun d’avoir découvert de nouvelles terres, de nouvelles mers, et ainsi d’avoir repoussé les limites de notre horizon. Sans eux, Christophe Colomb n’aurait pas découvert l’Amérique, La Pérouse ne se serait pas aventuré dans les îles du Pacifique, Francis Drake n’aurait pas fait son tour du monde, Jean-Louis Étienne n’aurait pas exploré l’Antarctique.
Bateaux phéniciens, drakkars, caravelles, galions, goélettes : à travers une vingtaine de portraits de bateaux mythiques, Jean-Benoît Héron vous raconte l’histoire des explorations maritimes. Il vous emmène à bord des embarcations des grands explorateurs et vous fait partager la vie de ces aventuriers des mers, qu’ils s’appellent Pythéas, Magellan, James Cook ou Thor Heyerdahl.
Le grand format de ce livre révèle la beauté des dessins à l’aquarelle, d’une précision et d’un réalisme absolument remarquables, qui ont d’ailleurs fait l’objet d’une exposition au musée de la marine à Paris en décembre 2014.

À propos : Ingénieur de formation, Jean-Benoît Héron s’est lancé dans l’illustration en 1995. Admirateur des planches de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, des dessins d’architecture du XIXe et du travail de John Chancellor, il s’est spécialisé dans le dessin d’architecture, qu’elle soit navale ou terrestre. Il travaille pour divers grands éditeurs ainsi que pour différentes institutions comme le musée national de la Marine et le Centre des monuments nationaux.


Histoire(s) de Phares

Glénat - 2015

Découvrir ou redécouvrir l’histoire des phares de France à travers plus de 160 dessins d’une grande finesse et élégance signés Jean-Benoît Héron.
Cordouan, Ar-Men, Les Baleines, Eckmühl, La Jument, Kéréon, La Garoupe, Lavezzi :
est-il une construction qui ait autant fasciné que les phares ? un métier qui ait autant inspiré écrivains, peintres, cinéastes, photographes que celui de gardien de phare ? Aujourd’hui, alors même que cette profession a disparu, les phares n’en continuent pas moins de hanter notre imaginaire et d’être les marqueurs du paysage maritime. Il faut dire qu’il y a eu tant d’aventures héroïques ou tragiques dans les phares, à l’instar de la construction d’Ar-Men !
Ce beau-livre, écrit par Marie-Haude Arzur dans un style très enlevé et remarquablement illustré par Jean-Benoît Héron, nous raconte leur(s) histoire(s) depuis le mythe de celui d’Alexandrie jusqu’au départ du dernier gardien de Cordouan en 2012, et nous fait revivre le quotidien des gardiens entre enfer et paradis. Un livre pour tous les amoureux des phares, gens de mer et gens de terre, qui comprend en outre quatre tirés à part à encadrer.