Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)
TEMPS FORTS DU SAMEDI : Un après-Midi à la Grande passerelle

Journalistes et écrivains : le défi du monde


UN APRÈS-MIDI : SAMEDI 14H-19H À LA GRANDE PASSERELLE 2

Journalistes, ils ont voué leur vie à la passion de
dire le monde. Écrivains, cinéastes, ils se sont
fait témoins, pour dénoncer l’insupportable –
mais journalistes, pour autant, renonçant à leurs
oeuvres ? Ou bien amenés à imaginer d’autres
voies ? Pour en débattre, Serge July, qui publie un
Dictionnaire amoureux du journalisme, Alaa El
Aswany
, grande conscience égyptienne, Kamel
Daoud
, journaliste et romancier, et d’Axel Salvatori-
Sinz, auteur des Chebabs de Yarmouk, sur
les rêves et les doutes de gamins, dans un camp
de réfugiés, au Moyen Orient (à 14h15).

La rencontre, à 15h30 sera suivie d’un film magnifique
d’Ossama Mohammed : Eau argentée,
Syrie autoportrait
, journal intime à deux voix
entre le réalisateur, exilé en France, et une jeune
Kurde de Homs auquel il transmet son savoir par
écrans interposés.

EAU ARGENTÉE,
SYRIE AUTOPORTRAIT

Sam. 17h30, Grande Passerelle 1

Un journal intime à deux voix, “à la fois cruel et beau, insoutenable
et magnétique” (Le Monde). Exilé en France pour avoir
critiqué le régime de Bachar el-Assad, le réalisateur Ossama
Mohammed a suivi pas à pas la révolution syrienne grâce aux
vidéos postées sur les réseaux sociaux par des cinéastes en
herbe. Parmi eux, une jeune Kurde de Homs, à laquelle il a
transmis son savoir par écrans interposés. Ce film retrace
l’histoire de cette relation « maître-élève » à travers les images
de la révolte, filmée de l’intérieur. Le film sera suivi d’une
rencontre avec Ossama Mohammed le réalisateur.

Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)