Aux vents d’aventure

image

Eleanor Catton nous a enthousiasmés par Les luminaires, vertigineuse plongée dans la ruée vers l’or en Nouvelle Zélande, Philipp Meyer signe un chef-d’œuvre avec Le fils, vaste fresque américaine de 1850 à nos jours, Patrick Deville se lance les pas de Léon Trotsky et de Malcom Lowry dans Viva. Avec L’Île du Point Némo, Jean-Marie Blas de Roblès nous emporte dans un tourbillon jubilatoire, hommage aux maîtres du roman d’aventures ! Miguel Bonnefoy nous entraîne au Venezuela, sur les pas d’Octavio, allégorie de Saint-Christophe, Le voyage d’Octavio. Melanie Sadler, dans Comment les grands de ce monde se promènent en bateau imagine... que le dernier empereur aztèque, aurait réussi à fuir, pour devenir Suleyman le Magnifique. Et le grand Luis Sepúlveda, dans son nouveau roman, promène le lecteur dans le Chili de sa jeunesse. Du pur bonheur !