Dico des invités depuis 1990

TURA Laëtitia

Les messagers avec Hélène Crouzillat (The Kingdom, Territoires en marge / 2015 / 70’)

Photographe, Laetitia Tura mène depuis 2001 un projet photographique dédié aux frontières. Après un travail sur les traces des champs de bataille autour de Verdun (1999), elle commence un nouveau projet au Sud-Liban avec Cédric Deguilhem. L’ensemble de ce travail porte sur la matérialisation des frontières dans le paysage par des dispositifs, des signes et des traces durables. Puis, entre 2004 et 2006, elle réalise la série Linewatch, le long de la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

La série Linewatch a été remarquée à plusieurs reprises — publication dans la revue Documentaire, sélection finale de la Bourse du Talent — et a reçu lors de l’édition 2006 le premier prix du festival de photographies Voies Off à Arles. Son travail a été exposé lors de nombreux festivals en France : Voies Off à Arles, Promenades Photographiques de Vendôme, Festival de Cinéma de Douarnenez, Photaumnales de Beauvais, Photons Libres à Toulouse, Biennale des arts visuels à Liège (Belgique). Deux expositions ont également circulé au Mexique : au CECUT de Tijuana (Centre Culturel de Tijuana-Basse Californie) et au sein du réseau des Alliances françaises (2004-2007) : Tijuana, Monterrey, Galerie d’Art de l’Instituto Tecnológico de Sonora à Ciudad Obregón, Théâtre de la ville de La Paz, Musée Régional de Queretaro.

Entre 2006 et 2008, elle intervient en photographie au sein de l’association Pulsart - Association Nationale d’Interventions Artistiques - et a participé notamment à Hors de toit, Chromozones sensibles et Ecart d’identités, elle est également membre du collectif le bar Floréal.
(Africulture)

Les messagers

Les messagers

2015

Comment filmer l’absence, le manque ? Les réalisatrices Laetitia Tura et Hélène Crouzillat ont choisi de filmer en plan fixe et de recueillir la parole des vivant, pour donner corps aux absents. Poignant.

Du Sahara à Mellila, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière. "Ils sont où tous les gens partis et jamais arrivés ?" Des pêcheurs marocains qui trouvent régulièrement des corps sans vie, au registre paroissial où un prêtre français note quand il peut l’origine des défunts," Les Messagers" se poste sur la frêle limite qui sépare les migrants vivants des migrants morts.

Exil, exodes, migrations

Avec Olivier Weber, Andrea Di Nicola, Giampaolo Musumeci, Noémi Aubry, Laëtitia Tura - Saint-Malo 2015


Avec Olivier Weber, Andrea Di Nicola, Giampaolo Musumeci, Noémi Aubry, Laëtitia Tura, une rencontre animée par Pierre Haski