Téléchargez le Dimanche Ouest France
(Fichier PDF - 2.7 Mo)

Dico des invités

TRÉBOR Carole

France

U4. Jules (Nathan/Syros, 2015)

©Syros/Nathan

Biographie

Pendant sa thèse de doctorat consacrée aux échanges artistiques entre la France et l’URSS (1945-1985), Carole Trébor s’est rendue aux archives de Moscou à un des rares moments où elles étaient ouvertes, entre censure soviétique et censure poutinienne. Elle est la première à avoir ouvert les cartons sur le musée d’art occidental de Moscou – inconnu en France – et sur sa liquidation. Tenir entre ses mains des lettres de dénonciation et les décrets de liquidation du musée a été une expérience bouleversante qui marquera sensiblement son écriture.

Historienne de formation, Carole Trébor enseigne l’histoire de l’art à l’Université pendant deux ans avant de se lancer dans la réalisation. Son documentaire "Un p’tit bout d’Humanité", consacré aux sages-femmes de la maternité des Lilas, est sélectionné au 23e Festival international du premier film d’Annonay en 2006.

Après avoir travaillé pour de nombreux festivals, l’Ina.fr, Arte.tv ou encore France 5, elle décide de se consacrer à l’écriture.
Sa première série historique-fantastique, Nina Volkovitch, qui se déroule sous la dictature stalinienne des années 1940, a reçu plus de 10 prix littéraires dont le Prix Saint-Exupéry 2013 et le Prix Imaginales des Collégiens 2013.
Deux ans plus tard, elle est élue Présidente de la Charte des Auteurs Illustrateurs Jeunesse.

Tout récemment, elle a participé à la saga post-apocalyptique U4, dont elle signe le roman U4 Jules, aux côtés de ses trois co-auteurs Yves Grevet, Florence Hinckel et Vincent Villeminot qui signent respectivement les trois autres titres U4 Koridwen, U4 Yannis et U4 Stéphane.
Un premier novembre, jour des morts, le filovirus U4 a touché la planète. C’est une véritable écathombe, mais les adolescents de quinze à dix-huit ans restent insensibles à la contagion. Dans un monde en déliquescence où seuls quelques adultes anonymes, rassemblés dans une sorte de gouvernement militaire d’urgence, vivent encore, il faut savoir trouver sa propre voie… Les quatre auteurs de littérature jeunesse ont travaillé sur ce point de départ et développé un personnage, d’abord seuls, puis ensemble lorsque les héros se croisent. Une gageure d’écriture qui donne un résultat captivant et étourdissant sur le plan littéraire !

Bibliographie sélective

Romans pour adolescents

  • U4. Jules (Nathan/Syros, 2015)
  • Vassilli Volkovitch, Le Serment (Gulfstream, 2015)
  • Nina Volkovitch, Tome 3, Le Combat (Gulfstream, 2013)
  • Nina Volkovitch, Tome 2, Le Souffle (Gulfstream, 2013)
  • Nina Volkovitch, Tome 1, La Lignée (Gulfstream, 2012)

Albums jeunesse

  • Les fanfarons, Tome 4, Alain, le lapin magicien (Gulfstream, 2011)
  • Les fanfarons, Tome 3, Marguerite, la vache jongleuse (Gulfstream, 2011)
  • Les fanfarons, Tome 2, Ernesto, le coq acrobate (Gulfstream, 2011)
  • Les fanfarons, Tome 1, Hector, l’éléphant funambule (Gulfstream, 2011)
U4. Jules

U4. Jules

Nathan/Syros - 2015

Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n’a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l’épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu’il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu’il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l’extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu’il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu’il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.


Revue de presse

« Une façon élégante, et francophone, de renouveler le thème de l’apocalypse en littérature ado ! » Ricochet

« Le défi est relevé. Yves brevet, Florence Hinckel, Carole Trébor et Vincent Villeminot, quatre auteurs français, ont réussi à imposer U4, leur dystopie à huit mains pour adolescents parmi les meilleurs ventes. (…) U4 est un projet littéraire à la fois original et ambitieux. » Livre hebdo n°1060

« Si les Anglos-Saxons tiennent le haut du pavé dans le registre de la SF et de la Fantasy, les Français méritent largement le détour. » L’Express

« Sa mécanique bien huilée et l’extrême maitrise du dispositif narratif font indéniablement de cette série très incarnée une réussite. » Le Figaro littéraire