Dico des invités

NITZAN Tal

Israël

Dans l’esquif étroit (Al Manar, 2016)

© Iris NESHER

Tal Nitzán, née à Jaffa, licenciée en histoire de l’art et études hispaniques, titulaire d’une maîtrise en littérature, a vécu à Buenos Aires, Bogota et New York. Elle réside aujourd’hui à Tel Aviv. Elle a remporté plusieurs prix littéraires, dont le Prix des femmes écrivains, le Prix du ministère de la Culture attribué aux poètes débutants, le Prix du Premier ministre pour les écrivains.

La poétesse a à ce jour publié six recueils de poèmes et un roman. De nombreuses récompenses ont été attribuées à ses ouvrages : son livre Domestica (2002) a reçu le Prix du ministère de la Culture attribué à un premier recueil de poésie ; son second livre, Soirée ordinaire (2006) obtient le Prix de l’association des éditeurs ; La Première qui oublie (2009) a reçu le prix de la Société des artistes et écrivains récompensant une œuvre poétique remise anonymement. Deux fois le même nuage (2012) a reçu le prix de l’université hébraïque de Jérusalem.
Onze anthologies de ses poèmes ont été publiées en italien, en espagnol, en anglais, en portugais, en lituanien et en allemand.
Al Manar a publié Soirée ordinaire en 2011 et Deux fois le même nuage cette année 2016.

Militante littéraire pour la paix, Tal Nitzán a composé l’anthologie D’un burin de fer (2005), rassemblant 99 poèmes israéliens témoignant de vingt années de protestation contre l’occupation israélienne, publié aux États-Unis et en France.

Son tout premier roman, Chacun des enfants, a été publié en 2015.

Tal Nitzán a également traduit quelques 80 ouvrages de l’espagnol et de l’anglais vers l’hébreu, dont des recueils de poésie de Neruda, Machado, Paz, Borges, Vallejo, Cervantes, ainsi que des livres de prose de Cervantes, García Márquez, Vargas Llosa, Cortázar, Toni Morrison, Ian McEwan. Ses traductions ont obtenu plusieurs prix, dont, en 1995 et 2005, le Prix de la création attribué par le ministère de la Culture. La médaille du président chilien lui a été attribuée en 2004 pour ses traductions de la poésie de Pablo Neruda.


site de l’auteur : https://talnitzanpoet.wordpress.com/


Bibliographie sélective :

  • Dans l’esquif étroit (Al Manar, 2016)
  • Deux fois le même nuage (Al Manar, 2016)
  • D’un burin de fer (Anthologie de poésie israélienne engagée, Al Manar, 2013)
  • Soirée ordinaire (Al Manar, 2011)

Dans l’esquif étroit

Al Manar - 2016