Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Le Quadrige Invectif

Théâtre
image

Prix Apollinaire 2007, la pièce d’Alain Borer a été donnée à Avignon en 2007 à l’invitation d’Édouard Glissant, et fut saluée comme un « nouveau Jarry ».

"Sur scène, Richard Mille, ce Breton dont les montres cosmiques défient le temps. Dans sa Bugatti il mène une course qui dure une heure pile, montre en main, contre Fausto Coppi la légende du Tour, Pégase le cheval ailé et Let’s go darling, une pouliche de compétition qui compromet la course. Le Quadrige invectif (où les compétiteurs s’invectivent), est aussi la course du soleil dans notre ciel, vue de près et par-dessous. Dernière pièce en vers de la littérature française publiée en grande maison (le Seuil) sous le titre Icare & I don’t, ce Quadrige inventif tente une jonction totale entre théâtre, poésie et peinture, en un lieu originel qui serait l’atelier du peintre Pierre Antoniucci, dont les « objouets » font le lieu de ce « drame contemplatif » effréné." Alain Borer

La presse : « Les spectateurs sortent hilares et enchantés ». Pourquoi hilares ?! C’est une tragédie ! Disons une hilarotragédie.

Représentation unique, donnée par cinq étudiants des Beaux-Arts de Tours, mise en scène par Tonia Galievsky-Sermonne.

Date et heure : Dimanche 15 mai à 21h.
Lieu : Théâtre Chateaubriand.
Tarif : 8 € (tarif unique).

Billetterie du festival à partir du 12 mai ou réservation en ligne.

Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)