SCIENCE-FICTION DU MONDE ENTIER

image

La Canadienne et galloise Jo Walton, auteur de Science-fiction et de fantasy
multiprimée, clôt fin avril son cycle Le Subtil changement avec Une demicouronne
(Denoël, Lunes d’encre). La Russe Yana Vagner présente Le Lac
(Mirobole), odyssée sauvage et angoissante dans une Russie envahie par
un virus mortel. Les Espagnols Rosa Montero, raconteuse hors pair, passionnée
de SF, revient avec Le poids du coeur (Métailié), roman d’aventures
politique et écologique, et Miquel de Palol clôt sa puissante trilogie Le
jardin des 7 crépuscules (Zulma), enchevêtrement de voix dans une Barcelone
ravagée par des feux nucléaires. L’Allemand Matthias Politycki signe
avec Samarcande-Samarcande (J. Chambon) la vision terrifiante d’une
Europe dévastée par la guerre en 2027. L’Algérien Boualem Sansal signe,
lui, un terrible roman d’anticipation 2084 : la fin du monde (Gallimard).
Et l’Islandais Andi Magnason, auteur de Lovestar (Zulma), un beau roman
visionnaire. L’Américain James Morrow publie une réédition de Notre mère
qui êtes aux cieux (Au Diable Vauvert). Sans oublier les auteurs français :
Jean-Marc Ligny (Semences, L’Atalante), Laurent Genefort (Lum’en, Le
Bélial’), Régis Goddyn (Le sang des 7 rois, L’Atalante), Johan Heliot (Les
sous-humains, Seuil jeunesse)…