Bibliothèque

Notre France. Dire et aimer ce que nous sommes

Allary Éditions

"Depuis des siècles, notre France est humaniste, cosmopolite, ouverte sur les autres, le monde et l’avenir. Elle n’a jamais été ce pays clos, cette société monochrome et cette identité univoque que les réactionnaires prétendent ressusciter.

Profitant du silence et de l’indolence des héritiers supposés de Voltaire et Hugo, les rejetons de Maurras et Barrès ont kidnappé notre histoire. Devenus maîtres du passé, ils contrôlent le présent et oblitèrent l’avenir.

Face à la tentation du repli qui submerge notre nation, il est temps de reprendre le récit français des mains de ceux qui l’avilissent. Temps de réapprendre à dire et à aimer ce que nous sommes. De retourner aux sources de notre France pour la faire vivre à nouveau." R. G.


« Malin et dialectique, Glucksmann retourne le passé contre les passéistes. C’est une bonne manière de lutter. »
Laurent Joffrin, Libération

« Face aux triomphes des populismes, un peu partout dans les sociétés occidentales, l’essayiste français Raphaël Glucksmann propose de contrer les populistes sur leur propre terrain : celui de l’identité nationale. »
Jean-Paul Bombaerts, L’écho

Les Enfants du vide. Sortons de l'individualisme

Les Enfants du vide. Sortons de l’individualisme

Allary Éditions - 2018

« Nous sommes libres, sommes-nous pour autant heureux ? La sourde inquiétude qui nous tenaille vient de l’absence d’horizon collectif, de la crise des récits et des structures qui inscrivaient hier encore l’individu dans un tout. Nos parents ont déconstruits ces récits qui étaient des mythes aliénants, et ils ont eu raison. Mais nous ne pouvons nous contenter du rien qui prit leur place.
Si nos aînés sont arrivés au monde dans une société saturée de sens, nous sommes nés dans le vide. Leur mission était de briser des chaînes, la nôtre sera de retisser des liens.
La démocratie repose sur les droits de chacun, mais pas seulement. La tâche de notre génération sera de nous préoccuper de ce "pas seulement" qui fut trop longtemps délaissé : le droit du tout sur chacun. Car si nous ne le faisons pas, les forces les plus autoritaires le feront à notre place. » R.G.

Dans la lignée de Génération gueule de bois, Raphaël Glucksmann interroge le manque d’horizon collectif des générations élevées dans des sociétés individualistes.


  • « Un style vif, fondé sur une culture politique sûre. » Libération
  • « Ce passionnant essai dresse un constat cinglant de "la société de solitude" » Le Monde
Génération gueule de bois

Génération gueule de bois

Allary Editions - 2015

Djihad au cœur de Paris, croisade anti-européenne de Poutine, FN premier parti de France, stars négationnistes du web : des forces réactionnaires que tout semble distinguer à première vue lancent un défi commun à nos principes et nos modes de vie.
Jamais depuis 70 ans notre modèle démocratique ne fut si contesté. La tentation du repli gagne les peuples européens. Le face-à-face entre les islamistes et l’extrême droite menace la France de Voltaire, Brassens et Charlie. Nous étions des démocrates paresseux, des humanistes indolents. Nous devons réapprendre à dire et à défendre la République. Descendre dans l’arène et lutter.
Pour une génération élevée dans le mythe de la fin de l’Histoire, la gueule de bois est terrible. Sommes-nous prêts pour le combat qui vient ?
Des révolutions arabes aux manifestations « Je suis Charlie » en passant par le soulèvement ukrainien de Maïdan, des millions d’individus, souvent jeunes, sont descendus dans les rues, sans parti ni leader, sans dogme ni programme, pour dire leur attachement aux valeurs de liberté, d’ouverture et de tolérance. Ces insurrections civiques portent en elles les réponses que nous cherchons. Sans les trouver pour l’instant. Or le temps presse.


Revue de presse :

  • « Jusqu’au 7 janvier 2015, nous vivions nos libertés, nos mélanges, nos irrévérences comme on respire, sans conscience particulière ni attention spécifique. Nous les pensions naturels, évidents, normaux. Ils ne l’étaient pas et, désormais, nous le savons. Nous sommes une construction idéologique, politique, sociale qui peut se déliter à tout instant si elle n’est pas défendue, cultivée, renforcée. Rien ne nous a préparés au combat et pourtant nous devrons lutter. »
    introduction de l’essai dans Mediapart

Au-delà de l’indignation que pouvons-nous faire ?

avec Patrick Chamoiseau, Raphaël Glucksmann, Mireille Delmas-Marty et Cédric Herrou - Saint-Malo 2018

Animé par Yann Nicol
avec Patrick Chamoiseau, Raphaël Glucksmann, Mireille Delmas-Marty et Cédric Herrou.


La Nécessité de l’utopie

Avec Daniel Cohn-Bendit, Raphaël Glucksmann, Romain Goupil et Pierre Haski - Saint-Malo 2018

Rencontre avec Daniel Cohn-Bendit, Raphaël Glucksmann et Romain Goupil.
Animée par Pierre Haski.


Le Printemps de Prague

Avec Raphaël Glucksmann, Jan Rubes et Pierre Haski - Saint-Malo 2018

Rencontre entre Raphaël Glucksmann et Jan Rubes après la projection du film Mystère d’archives, la fin du Printemps de Prague de Serge Viallet.
Animé par Pierre Haski.