Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Bibliothèque

Au Bout du fleuve

Futuropolis

Kémi vit au Bénin, mais surtout, il vit parmi les fantômes. Celui de son père, tué dans l’explosion de sa moto, alors qu’il transportait du kpayo, l’essence frelatée de contrebande. Celui de son jumeau, arrêté par la police, quand lui-même aura réussi à s’enfuir. Le rite Vodun dit que perdre son jumeau, c’est perdre la moitié de son âme. Kémi est un vivant parmi les disparus. Accablé de culpabilité, il décide de partir à la recherche de son frère, très loin, vers le delta du Niger. Un périple étourdi de croyances et de fétichisme, une quête magnifique et tourmentée. Un chemin à suivre, pour trouver l’apaisement et être au monde, enfin. La traversée sera rude. Ganvié, Makoko, villes en proie à une réalité sociale et politique apocalyptiques. Bidonvilles saturés de violence et de pollution. Mais Kemi est porté par un vif onirisme. Il ira au bout du fleuve. C’est l’histoire d’un voyage personnel, où la géographie du monde s’articule à la géographie intime. Le passage d’un âge adolescent à celui d’adulte. Au bout du fleuve, c’est encore l’âge des possibles.


Revue de presse

  • "S’affranchissant d’un strict respect de la réalité, qui peut parfois donner des décors "photographiques", il déploie tout son talent pour reconstituer des endroits incroyables à l’aquarelle. Et le scénario, qu’il assure pour la première fois en solo, est à la hauteur du dessin. Pendanx évite soigneusement les clichés type "bon Noir / mauvais Blanc" et propose une histoire toute en nuances, qui vous tiendra en haleine jusqu’à la révélation finale. On suit Kémi de rencontre en rencontre, bonnes parfois, mauvaises souvent, le long de ce fleuve Niger de tous les dangers." (Francetv)
Au Bout du fleuve

Au Bout du fleuve

Futuropolis - 2017

Kémi vit au Bénin, mais surtout, il vit parmi les fantômes. Celui de son père, tué dans l’explosion de sa moto, alors qu’il transportait du kpayo, l’essence frelatée de contrebande. Celui de son jumeau, arrêté par la police, quand lui-même aura réussi à s’enfuir. Le rite Vodun dit que perdre son jumeau, c’est perdre la moitié de son âme. Kémi est un vivant parmi les disparus. Accablé de culpabilité, il décide de partir à la recherche de son frère, très loin, vers le delta du Niger. Un périple étourdi de croyances et de fétichisme, une quête magnifique et tourmentée. Un chemin à suivre, pour trouver l’apaisement et être au monde, enfin. La traversée sera rude. Ganvié, Makoko, villes en proie à une réalité sociale et politique apocalyptiques. Bidonvilles saturés de violence et de pollution. Mais Kemi est porté par un vif onirisme. Il ira au bout du fleuve. C’est l’histoire d’un voyage personnel, où la géographie du monde s’articule à la géographie intime. Le passage d’un âge adolescent à celui d’adulte. Au bout du fleuve, c’est encore l’âge des possibles.


Revue de presse

  • "S’affranchissant d’un strict respect de la réalité, qui peut parfois donner des décors "photographiques", il déploie tout son talent pour reconstituer des endroits incroyables à l’aquarelle. Et le scénario, qu’il assure pour la première fois en solo, est à la hauteur du dessin. Pendanx évite soigneusement les clichés type "bon Noir / mauvais Blanc" et propose une histoire toute en nuances, qui vous tiendra en haleine jusqu’à la révélation finale. On suit Kémi de rencontre en rencontre, bonnes parfois, mauvaises souvent, le long de ce fleuve Niger de tous les dangers." (Francetv)