Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

Un frère étrange

Écrit par ROUYER Léa (4ème, Collège Croix de Metz de Toul)

Un frère étrange

L’homme frappa aux carreaux plusieurs fois. Lola qui entendait ce bruit si fort était effrayée.
Elle ne savait plus quoi faire. Quand elle entendit : “ Lola ouvre-moi ”, elle se retourna et vit celui-ci d’un air triste qui répétait : “ Ouvre-moi ! ”. Il plaqua une photo sur la fenêtre et répéta : “ Ouvre-moi ! ”. Intriguée, elle revint sur ses pas et s’approcha de la fenêtre. Elle reconnut la photo. C’était sa mère et elle quand elle était petite.
“ Qui êtes vous ? Que voulez vous ? Partez ! s’écria t-elle. J’appelle la police !

  • Non ! Je t’en supplie Lola, écoute moi. Je te cherche depuis si longtemps ! ”
    Il sortit de sa poche un document. Lola s’approcha tout près de la fenêtre d’un pas hésitant avec son téléphone dans la main. Elle regarda le document qui était un acte de naissance.
    “ Ouvre-moi, je vais tout t’expliquer, lui dit l’homme. Je suis désolé de t’avoir fait peur, je suis ton frère, lui dit-il. Je ne savais pas comment te le dire, je voulais frapper à la porte mais j’ai fait demi-tour et tu m’as vu à cette fenêtre. Je suis désolé, je ne voulais pas t’effrayer. ”.
    Lola, intriguée, lui ouvrit la fenêtre tout doucement, puis recula très vite ; Elle lui dit de ne pas bouger et de lui donner le papier, ce qu’il fit. Il était très grand. Il faisait environ deux mètres, il était sale et avait une odeur de terre. Ses vêtements étaient usés. Ses chaussures étaient trouées, il avait un sac à dos tellement sale que l’on ne pouvait pas vraiment distinguer sa couleur.
    “ Je m’appelle Allan, lui dit-il en faisant un pas vers elle. Il y a quarante deux ans notre mère m’a abandonné à la naissance, car elle était trop jeune pour pouvoir m’élever. Elle n’avait que seize ans. Je sais tout de toi. Tu t’appelles Lola, tu as vingt deux ans et tu es assistante dentaire. Je te cherche depuis des mois et je t’ai enfin trouvée ! ” s’exclama t-il. Lola ne savait pas quoi faire. Elle ne savait pas si cet homme lui m’entait. Mais finalement, il était si triste qu’elle lui dit de rentrer et de s’installer sur le canapé.
    Ils parlèrent chacun de leur vie. Allan commença : il avait eu une vie difficile. Il lui expliqua qu’il avait été dans plusieurs familles d’accueil car à chaque fois il s’échappait car ils étaient très méchants avec lui. À ses dix-huit ans, il vivait dans la rue. Il n’avait aucun diplôme car il avait changé très souvent d’école. Il avait fait quelques petits travaux mais jamais rien de sérieux. Il avait très peu d’argent et vivait dans un foyer. C’était là-bas qu’il avait fait ses recherches pour retrouver sa soeur.
    Lola était triste pour lui, elle lui dit qu’elle ne savait absolument rien de son existence et elle s’en excusa. Allan lui dit que ce n’était pas de sa faute. Elle l’interrompit et lui dit que malheureusement leur mère etait décédée il y a quelques mois. Allan fut surpris. Il rêvait tellement de la rencontrer. Lola lui expliqua que malheureusement leur maman avait été très malade et elle était décédée d’une longue maladie.
    Allan lui demanda comment était sa vie. Gênée, Lola lui répondit qu’elle aurait eus une vie heureuse. Elle avait voyagé dans beaucoup de pays. Elle avait presque fait le tour du monde. Elle avait fait des études de médecines pour être assistante dentaire. Les seules choses triste de sa vie était le décès de son père lorsqu’elle était agée de seulement cinq ans et le décès de sa mère.
    Lola lui proposa de dîner en sa compagnie et lui dit de rester chez elle, que maintenant, comme c’était son frère, elle allait s’occuper de lui. Elle était contente d’avoir fait sa connaissance. Allan fut ému et il accepta sa proposition. Il lui demanda s’il pouvait aller prendre une douche. Lola accepta et lui sit qu’il fasse comme chez lui. Allan partit dans la salle de bain et Lola prépara le repas.
    Le dîner fut délicieux. Allan n’avait jamais mangé autant. Il s’installa sur le canapé et Lola lui apporta des couvertures, puis elle alla dans sa chambre.
    Le lendemain matin, à sa grande surprise, elle fut réveillée par une odeur de bacon. Son frère lui avait péparé le petit-déjeuner. Elle se leva et le remercia pour ce qu’il avait fait. La journée se passa vraiment bien. Ils se racontèrent des choses drôles qui s’étaient passées dans leurs vies. Puis ils regardèrent des comédies en mangeant du pop-corn. Lola avait remarqué qu’Allan gardait toujours son sac à dos près de lui. Elle lui demanda ce qu’il y avait dedans et il lui répondit qu’il n’y avait rien d’intérressant, qu’il n’y avait que des vêtements. Elle lui proposa de se faire livrer des pizzas. Il accepta en disant que ça faisait longtemps qu’il n’en avait pas mangé. Quelques minutes après, le livreur sonna à la porte. Allan alla ouvrir pendant que Lola rangeait le salon. En remettant correctement les coussins du canapé, Lola poussa le sac d’Allan et elle vit un papier journal intriguant tombé au sol. Elle le sortit et commença à le lire. C’était l’article relatant le décès de sa mère : " Riche joallière qui est décédée à l’age de cinquante huit ans, le huit octobre dernier et laissant son argent, sa maison et ses bijoux à sa fille Lola. ".
    Au même moment Allan revint avec les pizzas. Il la vit en train de lire l’article et en laissa tomber les cartons. Allan lui dit : " Je suis vraiment désolé. J e t’aprécie mais si je suis venu ce nest pas pour toi mais pour l’héritage. ". Lola lui cria de sortir mais il ne voulait pas. Elle se leva et le poussa violemment. Allan tomba et en se relevant il attrapa le couteau qui était sur la table. Elle essaya de s’enfuir mais la porte était fermée. Lola alla chercher ses clefs mais c’était trop tard, il était derrière elle. Elle se retourna et Allan essaya de lui planter le couteau dans le ventre. Elle l’en empêcha et en essayant de lui enlever le couteau des mains, elle lui planta dans le flanc gauche. Il tomba à terre. Prise panique, Lola appela les urgences. Deux minutes plus tard, les médecins et la polie étaient arrivés. Allan fut emmené à l’hopital. Lola fut interrogée par la police et leur racont a toute l’histoire.
    Quelques mois plus tard, Allan sortit de l’hopital et se rendit au tribunal. Lola était présente. Le juge prononça a Allan la peine de cinq ans de prison pour tentative de meutre. Lola n’alla pas en prison car ce qu’elle avait fait été de la légitime défense.
    Lola fut très soulagée. Elle était tellement triste du comportement de son frère qu’elle décida de partir s’installer à l’étranger. Elle n’eut plus aucune nouvelle d’Allan.
Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)