LUNDI DÈS 14H AU THÉÂTRE CHATEAUBRIAND

Après-midi Jack London

image

Tour à tour voyou, vendeur de journaux, livreur de glace, ouvrier, indicateur de police, chasseur de phoques, «  vagabond du rail  », étudiant, militant socialiste, chercheur d’or au Klondyke, écrivain, rancher, coureur de mondes, journaliste des abîmes, sa vie est devenue une légende, au point d’absorber son œuvre. Il fut un géant «  bigger than life  », mais il fut aussi un tissu de contradictions sur lesquelles on glisse un peu vite. Militant communiste, annonciateur de mai 68, écologiste avant la lettre ? Peut-être est-il temps, alors que la Pléiade rassemble deux volumes de ses textes, de le considérer d’abord pour ce qu’il fut : un immense écrivain… Une rencontre entre Olivier Weber (Jack London, l’appel du grand ailleurs, Paulsen) et Michel Le Bris (Jack London l’enfant rebelle du rêve américain, France 3, 1995). Précédé par le film L’enfant rebelle (collection «  Un siècle d’écrivains  »).