LA MER EST UN OCÉAN

image
Thierry Vila © JF Paga / François Bellec / Pietro Grossi

Le vent du large souffle fort cette année ! Saluons d’abord une somme, l’œuvre d’une vie : L’Histoire universelle de la navigation (Jean-Pierre de Monza éd.) du contre-amiral François Bellec, – le premier volume est consacré aux «  Découvreurs d’étoiles  ». Des romans aussi : Le livre de la mer de Morten A. Stroksnes (Gallimard) – ou «  l’art de pêcher un requin géant à bord d’un canot pneumatique sur la vaste mer au fil de quatre saisons  », roman âpre et dur, quête mystique aussi, où l’humour n’est jamais absent ; Jours barbares de William Finnegan (Éditions du Sous-sol), Prix Pulitzer 2016, un récit «  entre Hell’s Angels de Hunter Thompson et Into the wild de Jon Krakauer  » dit l’éditeur, sur l’univers du surf comme vous ne l’avez jamais imaginé ; Dans les eaux du Grand Nord de Ian Mcguire (10/18 grand format) à la chasse à la baleine, entre thriller et roman d’aventure, pour Ron Rash et Martin Amis un chef-d’œuvre ; Le Cri de Thierry Vila (Grasset) huis clos à bord d’un navire entre une femme dure à cuire et un équipage d’hommes, quand se déchaînent des haines incontrôlables ; Le Passage de Pietro Grossi (Liana Levi) confrontation entre un père et son fils, en mer, dans l’immensité et le silence des glaces arctiques.

  • «  Les découvreurs d’étoiles, navigateurs d’hier et d’aujourd’hui  » : dim. 12h ENSM avec François Bellec, Mike Birch, Olivier Le Carrer
    et Jérôme Delafosse.
  • «  Mer cruelle  » Sam. 15h30, Grande Passerelle 2 avec avec Morten A. Stroksnes, Ian McGuire et Thierry Vila, après la projection d’Atlantic.