Téléchargez le Dimanche Ouest France
(Fichier PDF - 2.7 Mo)
Samedi dès 10h, à l’Auditorium

Une journée : Un Monde en relation

image
Felwine Sarr © Antoine Tempé

Samedi dès 10h, à l’Auditorium

«  Francophonie  », un mot exaspérant : tant d’espoirs, tant de désillusions, de malentendus, tant d’occasions manquées ! Mais aussi, tant d’œuvres qui en manifestent la vitalité et font, malgré tout ce qui pèse, de notre histoire commune, l’espace immense d’un dialogue. Cet «  espace-monde  » : l’utopie concrète d’Étonnants Voyageurs. Dans l’Auditorium, pour ouvrir cette grande thématique, une série de rencontres et de films, qui se prolongeront au fil des trois jours.

Dépasser les traumas de l’Histoire

Le matin, la projection, en avant-première, d’un film saisissant : Sauvages, au cœur des zoos humains réalisé par Pascal Blanchard et Bruno Victor, raconté par Abd al Malik. Pendant plus d’un siècle, de 1810 à 1940, des hommes ont exhibé d’autres hommes en les présentant comme des sauvages dans de véritables zoos humains. Voici le destin de six d’entre eux, à travers des archives exceptionnelles, et les témoignages inédits de leurs descendants. Pour dire l’urgence d’assumer les traumas du passé - pour ouvrir la possibilité d’un avenir.
Suivie à 11h30 d’une rencontre, avec Pascal Blanchard, Jean-Marc Ayrault, Felwine Sarr, Abd al Malik, Wilfried N’Sondé.

Pour poursuivre la réflexion, ne ratez pas la projection exceptionnelle de la série Les Routes de l’esclavage, de Daniel Cattier, Juan Gélas et Fanny Glissant, lundi après-midi à l’Auditorium et une rencontre avec Fanny Glissant.

Un imaginaire à construire

Samedi après-midi dès 14h, à l’Auditorium

Y a-t-il des valeurs universelles ?
À 14h : avec Mireille Delmas-Marty, Felwine Sarr, Souleymane Bachir Diagne, Jean-Marie Gustave Le Clézio et Patrick Chamoiseau
Masque de l’impérialisme occidental, disent les uns – et vive donc le relativisme généralisé. Quid alors de la déclaration universelle des droits de l’Homme ? L’Homme : un et multiple, toujours. Un défi d’humanité sans cesse à relever.

France, Afrique, une histoire en partage
À 15h30 : autour de Roland Colin et Souleymane Bachir Diagne. Assumer les traumas de l’histoire pour s’inventer un futur. Quelque chose nous lie, à commencer par le rêve, au nom de valeurs communes, de ceux qui luttèrent pour les indépendances.

Habiter le monde : Édouard GLISSANT, une poétique de la relation
Refaire le monde – autrement dit s’interroger sur les manières de l’habiter – exige, plus que d’agiter à nouveau les moulins à prières des dogmes morts, de comprendre les puissances de l’imaginaire et que c’est par elles que se joue la création des communautés humaines vivantes. La «  poétique de la relation  » d’Édouard Glissant nous paraît plus que jamais d’actualité. Qui retrouve le sens profond de ce que fut la «  rébellion romantique  » du XIXe siècle.
Pour lui rendre hommage, un film : Édouard Glissant, un monde en relation de Manthia Diawara : à travers vingt petites vidéos thématiques sur la pensée du grand poète. En dialogue avec Patrick Chamoiseau.
Sam. 16h30, Auditorium

Puis une rencontre : «  Repenser notre présence au monde est le défi notre époque, écrit Felwine Sarr, et exige de renouveler les imaginaires de la relation que nous établissons avec nos semblables et avec le vivant   ». Avec Anna Moï, Felwine Sarr, Kossi Efoui et Hubert Haddad.
Sam. 17 h 45, Auditorium


Également autour d’Édouard Glissant : Une rencontre avec François Noudelmann qui signe une biographie du grand poète Édouard Glissant : L’identité généreuse (Flammarion).
Dim. 11 h 15, Hôtel de l’Univers


Téléchargez le Dimanche Ouest France
(Fichier PDF - 2.7 Mo)