Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

ELKIN Lauren

États-Unis / France

N’arrivera que dimanche midi. Flâneuse. Reconquérir la ville pas à pas (Hoëbeke, 2019)

Romancière, essayiste et journaliste, cette native de New-York a participé à l’élaboration de nombreux ouvrages. Profondément amoureuse de la ville, elle a voyagé à travers le globe dans de grandes métropoles. L’intégralité de son œuvre interroge l’espace urbain, ses pouvoirs et ses enjeux féministes. Son dernier livre, essai polymorphe qui mêle éléments biographiques et autobiographiques, retrace les expériences de femmes écrivaines et artistes qui, au gré de leurs pérégrinations dans la ville, ont trouvé la liberté et l’inspiration. On y croise Virginia Woolf, Jean Rhys, Sophie Calle ou encore Agnès Varda. Un écrit engagé qui saura parler à toutes les flâneuses de ce monde.

Originaire de New-York, Lauren Elkin s’est installée à Paris en 2004. Cette doctorante en philosophie spécialisée dans la phénoménologie et les écrivaines britanniques des années 1930 est également traductrice, essayiste, critique et journaliste. Elle écrit pour de nombreux médias, tels que The New York Times, The Guardian, Le Monde ou encore Vogue. Ses sujets sont variés et touchent à la littérature, la culture, l’art, la mode ou encore les voyages.

À ce jour, Lauren Elkin a participé à l’écriture et à la publication de plusieurs ouvrages collectifs. Cette amatrice d’excursions urbaines a voyagé dans de grandes villes à travers le globe, notamment Londres, Venise, Tokyo et Hong Kong. Cet amour et cette fascination pour la ville se retrouve dans toute son œuvre.

Son premier roman, Une Année à Venise, a été publié en 2012 aux éditions Héloïse d’Ormesson et a remporté le Prix des Lecteurs au festival Rue des Livres. Si nombre d’écrivains vantent les mérites de la nature et de son pouvoir réflexif, Lauren Elkin, elle, puise dans la ville une force introspective profonde. Dans son ouvrage, Catherine Parrish s’installe à Venise afin de se consacrer à l’écriture de sa thèse en histoire de l’art. Au cœur de la cité flottante, elle erre, flâne et se livre à des aventures amoureuses clandestines.

Son nouvel essai retrace les expériences de femmes écrivaines et artistes qui, au gré de leurs pérégrinations dans la ville, ont trouvé la liberté et l’inspiration. Certains chapitres sont consacrés, entre autres, à Virginia Woolf, Jean Rhys, Sophie Calle et Agnès Varda. Mêlant recherches, éléments biographiques et autobiographiques, cet ouvrage polymorphe dresse le portrait de la flâneuse, figure à la fois réelle et symbolique. Lauren Elkin aborde ici un enjeu plus contemporain que jamais : l’appropriation et la prise de possession de l’espace urbain par les femmes. Sa plume se met au service de la rêverie citadine, un acte d’émancipation engagé. Flâneuse entraîne le lecteur dans une expérience de vagabondage à la fois intime et envoûtante.


Bibliographie (ouvrages traduits en français)

  • Flâneuse. Reconquérir la ville pas à pas (Hoëbeke, 2019)
  • Une Année à Venise (Héloïse d’Ormesson, 2012)
Flâneuse. Reconquérir la ville pas à pas

Flâneuse. Reconquérir la ville pas à pas

Hoëbeke - 2019

Si le mot « flâneur » évoque immédiatement Baudelaire, les grands boulevards et la vie de bohème, – qu’en est-il de « flâneuse » ? Dans ce livre jubilatoire, ode piquante à la déambulation au féminin, Lauren Elkin la présente comme une femme « déterminée et pleine de ressources, profondément en phase avec le potentiel créatif de la ville et le pouvoir émancipateur d’une bonne balade ». Mais elle nous montre aussi que revendiquer d’occuper ainsi l’espace urbain reste pour les femmes un acte subversif.

De New York à Paris, de Tokyo à Londres et Venise, Lauren Elkin croise en chemin les flâneuses qui y vécurent – de la réalisatrice Agnès Varda à la correspondante de guerre Martha Gellhorn, en passant par les romancières George Sand et Virginia Woolf. L’auteure s’attache à mettre au jour ce qui se joue chaque fois qu’une femme au pied léger sort à la rencontre de la ville, comment chacun de ses pas contribuera à transformer son existence.


Revue de presse

  • « Une merveille… Une généalogie heureuse des marcheuses urbaines. » The Guardian
  • « Flâneuse nous emmène sur les chemins de la résilience… Elkin entreprend de redessiner les contours du concept de la « flânerie » et revendique le territoire de la ville au nom de toutes celles qui l’ont arpenté. » Atlantic

Programme


Samedi

14h30
Aventurières
Ecole Nationale Supérieure Maritime – Salle 2

Invités : JOSSE Gaëlle, ELKIN Lauren, MASCOLO DE FILIPIS Jeanne


15h50
Signatures
 

Dimanche

10h30
Traversées littéraires
Magic Mirror 1 - Café Littéraire

Invités : ROUAUD Jean, KAUFFMANN Jean-Paul, BOSC Adrien, ELKIN Lauren


14h30
Signatures
 

Lundi

14h00
Rencontre hommage à Agnès Varda
La Grande Passerelle - Salle 2 (234 places)

Invités : TAVERNIER Bertrand, ELKIN Lauren, CIMENT Michel


15h15
Femmes libres
La Grande Passerelle - Médiathèque

Invités : GRESCOE Taras , ELKIN Lauren


16h45
Signatures