Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

La balade sauvage

Terence MALIK (Warner Bros/Pressman-Williams/ Jill Jakes Production/ Badlands Company/1973/95’)


Samedi - 16h15
La Grande Passerelle - Salle 1 (143 places)

 
image

Kit, jeune homme de vingt-cinq ans, s’éprend de la toute jeune Holly. Le père de la jeune fille découvre bientôt le flirt et, pour punir Holly, tue son chien. Kit tue le père de Holly pour s’enfuir avec elle. Pendant plusieurs semaines, ils se cachent dans des régions sauvages…-La Balade sauvage est inspirée d’une histoire vraie d’un jeune délinquant des années 1950. Filmant le Middle-west américain avec une grâce quasi mystique, Terrence Malick (Palme d’Or 2011 pour The Tree of Life) signe ici son premier poème pastoral, épopée tragique portée par l’énergie de ses deux acteurs. « Tranchant et opaque, Badlands reste l’un des premiers films les plus fulgurants de sa décennie et l’un des rares qui ne doive rien à un genre, qui s’inspire plus d’une culture que d’un cinéma antérieur. Proche du Hellman de Macadam à deux voies, Malick ne démontre rien, se contente d’enraciner Kit et Holly dans ce “désert d’âme” dont parle Claudel » écrivent Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon dans 50 ans de cinéma américain.


Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)