Robert Doisneau, le révolté du merveilleux

Clémentine DEROUDILLE (Day for Night Productions/2016/77’)


Samedi - 14h30
La Grande Passerelle - Salle 3 (128 places)

 
image

À partir d’archives inédites, ce film écrit et réalisé par sa petite-fille dresse le portrait intime de l’homme et de l’artiste, qui a joyeusement mêlé sa vie familiale et professionnelle pour bâtir une œuvre exemplaire.
Connu par tous pour des photographies devenues celles d’un monde d’hier, en noir et blanc, d’écoliers en culottes courtes au fameux baiser de l’Hôtel de ville, le film dévoile un Doisneau différent. Passionné par la couleur, qu’il a inlassablement pratiquée, par les nouvelles formes d’architecture des banlieues modernes, des usines Renault au bal vénitien en passant par les milliardaires de Palm Springs ou les paysans d’URSS... Robert Doisneau : le révolté du merveilleux raconte comment cet enfant de banlieue parisienne est devenu l’un des plus célèbres photographes du monde.