Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

PAGE Olivier

France

Dragon de coeur (Lucien Souny, 2009)

Biographie

Né en Bretagne, Olivier Page est un singulier globe-trotter qui a fait de sa passion voyageuse un vrai métier. Aujourd’hui voyageur-enquêteur-rédacteur pour les Guides du routard, il a également travaillé pour Ouest-France et Géo. Il est l’auteur d’un livre de témoignages récoltés auprès du personnel de Médecins sans Frontières, intitulé Enfants d’un monde sans frontières, avec des photographies de Jean-Marc Durou (Agep/Vilo, 1989). Collaborateur du Guide du routard depuis 1990, il consacre son temps à voyager et à écrire, menant une vie à la fois nomade et sédentaire. S’il a visité et écrit sur près de 50 pays du monde, il demeure très attiré par l’Asie et l’Amérique latine.
De son enfance dans le Finistère, peut-être, il a gardé une attirance pour les rumeurs de la fin des terres : le vent, la pluie, la mer, la solitude et la force d’âme de ses habitants. Pour retrouver cet enchantement des origines, il partira seul au cours d’un hiver pour une autre fin des terres, majestueuse et sauvage celle-là : la Patagonie Australe, extrême sud de l’Amérique latine. Voyage qui lui inspirera Les Terres de décembre.
Le récit prend la forme d’un reportage littéraire et journalistique, dans la tradition des écrivains voyageurs, de Jacques Lacarrière à Nicolas Bouvier :
Poète, Olivier Page est envoûté par la folle géographie de la Patagonie, la beauté sauvage des lieux, l’immensité australe, les éléments naturels, notamment la pluie inquiétante et splendide.
Journaliste, il s’interroge et enquête sur le devenir des populations, des lieux et de l’environnement. Si le fil conducteur du récit demeure la « piste », que l’auteur suit immuablement, le lecteur est rapidement conquis par la vie et l’histoire de ces hommes et de ces femmes rencontrés sur la Ruta 7, des êtres inspirés, passionnés, pugnaces, mais aussi visionnaires.
Que ce soient des gauchos hors du temps, des chercheurs d’or rêvant d’Eldorado, de doux-rêveurs milliardaires ou des éleveurs de moutons habitant dans des domaines grands comme des départements, ils respirent tous la lumineuse vertu des coeurs simples.
L’auteur séjourne dans des villages qui n’ont pas vingt ans d’âge, où les pionniers vivent dans des conditions rudes et difficiles. Il écoute le récit de leurs existences. Il rend hommage à Francisco Coloane, qu’il rencontre à Santiago peu de temps avant sa mort. Ce vieil oiseau patagon, considéré comme le plus grand écrivain chilien, le Jack London de l’Amérique Latine, lui révèle quelques-uns de ses secrets et lui donne des clés pour partir en voyage.
Dans son nouvel ouvrage, Dragon de coeur (Lucien Souny, 2009), Olivier Page nous dévoile, au fil d’une aventure nomade et journalistique exceptionnelle, son terrain d’aventures, son Viêt Nam, la part secrète de ce pays traumatisé par l’histoire et la guerre.

In English


Bibliographie :

  • Dragon de coeur (Lucien Souny, 2009)
  • Les Terres de décembre (Lucien Souny, 2008)

Présentation de Dragon de coeur

Le Viêt Nam, Olivier Page le connaît comme sa poche, et l’ancienne route mandarine qui relie Cao Bang à Ca Mau, bien que longue de près de 2 300 km, est pour lui un terrain d’aventure familier et une terre de rencontres. Car les voyages, cet écrivain le revendique, ne valent la peine que par les liens qu’ils permettent de tisser, à l’épreuve du quotidien, des réalités et des rêves. Ainsi en est-il avec les personnages vivants, jeunes ou vieux, riches ou pauvres, qui peuplent ce livre : conducteurs de cyclo-pousse, agronome devenu astrologue, poète boxeur tenant un hôtel pour chiens et chats, ingénieur forestier reconverti en photographe de nus féminins, bateliers, aubergistes, mannequins de mode, musiciens, vétérans de la guerre. Sans oublier les représentants de la jeunesse dorée lors des folles nuits d’Hanoi. Tous ont ici une histoire à raconter. Et cette histoire, c’est bien sûr celle d’un pays qui ne ressemble à aucun autre, " alliance d’un cœur d’acier dans une enveloppe de porcelaine ". Encore faut-il savoir frapper à la bonne porte, tendre l’oreille et écouter. Olivier Page réussit à merveille. Il est vrai que ce Breton de souche, lui-même marié à une Vietnamienne, père de deux enfants à la nationalité franco-vietnamienne, s’est trouvé dans ce Viêt Nam, " né de l’union d’un Dragon et d’une fée ", une seconde patrie. Bonne raison de le choisir comme guide pour aller à la découverte de " l’indestructible pays " au moment où Hanoi se prépare à célébrer, en 2010, ni plus ni moins que son millénaire.

  • Voir le site consacré à l’ouvrage.

Revue de presse :

  • "De Cao Bang, au nord, à Ca Mau, au sud, l’auteur nous eporte dans un fascinant pays né, selon la légende, d’un dragon et d’une fée." Le Télégramme
  • Ecouter la chronique sur Dragon de coeur, diffusée sur RTL.

Présentation de Les Terres de décembre :

Un récit de voyage à visage humain réalisé avec des moyens simples et humains, empruntant un itinéraire accessible à tous ceux qui s’intéressent à l’Amérique du Sud, ce voyage en Patagonie a été fait seul, à pied ou via les transports en commun. Depuis l’aube des temps, la marche est le moyen humain le plus naturel, le plus facile pour se déplacer, mais aussi pour voir, sentir et apprécier le monde. C’est une façon d’être au monde. Avec ce
livre, Olivier Page entend partager sa passion voyageuse, de façon simple et accessible. L’idée est que tout lecteur, doté d’intérêt et de curiosité, puisse refaire son voyage, passer dans les mêmes lieux, rencontrer les mêmes catégories humaines, mais aussi découvrir de nouveaux aspects du pays et de ses habitants.

Dragon de coeur : Voyage au Viêt Nam sur la route Mandarine

Lucien Souny - 2009

Le Viêt Nam, Olivier Page le connaît comme sa poche, et l’ancienne route mandarine qui relie Cao Bang à Ca Mau, bien que longue de près de 2 300 km, est pour lui un terrain d’aventure familier et une terre de rencontres. Car les voyages, cet écrivain le revendique, ne valent la peine que par les liens qu’ils permettent de tisser, à l’épreuve du quotidien, des réalités et des rêves. Ainsi en est-il avec les personnages vivants, jeunes ou vieux, riches ou pauvres, qui peuplent ce livre : conducteurs de cyclo-pousse, agronome devenu astrologue, poète boxeur tenant un hôtel pour chiens et chats, ingénieur forestier reconverti en photographe de nus féminins, bateliers, aubergistes, mannequins de mode, musiciens, vétérans de la guerre. Sans oublier les représentants de la jeunesse dorée lors des folles nuits d’Hanoi. Tous ont ici une histoire à raconter. Et cette histoire, c’est bien sûr celle d’un pays qui ne ressemble à aucun autre, " alliance d’un cœur d’acier dans une enveloppe de porcelaine ". Encore faut-il savoir frapper à la bonne porte, tendre l’oreille et écouter. Olivier Page réussit à merveille. Il est vrai que ce Breton de souche, lui-même marié à une Vietnamienne, père de deux enfants à la nationalité franco-vietnamienne, s’est trouvé dans ce Viêt Nam, " né de l’union d’un Dragon et d’une fée ", une seconde patrie. Bonne raison de le choisir comme guide pour aller à la découverte de " l’indestructible pays " au moment où Hanoi se prépare à célébrer, en 2010, ni plus ni moins que son millénaire.