Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

Bibliothèque

Le chant noir des baleines

Talents Hauts éditions

1920, île de Ré. Léon vit seul avec sa mère depuis que son père est parti à la guerre et n’en est pas revenu. Il pêche, ramasse des coquillages et s’invente des aventures, assis sur le dos d’une carcasse de baleine. Un matin, après une tempête, Léon trouve un homme inanimé sur la plage. Tierno, c’est son nom, raconte alors comment il a été arraché à sa famille au Sénégal six ans plus tôt pour combattre comme tirailleur dans les rangs de l’Armée française et comment son navire a coulé alors qu’il allait enfin rentrer dans son pays.

— -

Revue de presse :

  • « Une belle histoire d’amitié, de solidarité et un bel hommage à tous ces hommes venus d’Afrique qui ont combattu sur le sol français. » France info
  • « Le romancier questionne, en racontant cette histoire, les notions de racisme et d’altérité. Le passé, ici, ramène forcément à l’actualité et au destin des migrants. » Le Monde
  • « Peut-être faut-il commencer par dire l’émotion que soulève ce livre d’une magnifique simplicité. La lumière qu’il distille, la force de son humanité, la puissance de l’histoire d’amitié qu’il met en scène avec une belle économie de moyens. » Télérama
Le chant noir des baleines

Le chant noir des baleines

Talents Hauts éditions - 2018

1920, île de Ré. Léon vit seul avec sa mère depuis que son père est parti à la guerre et n’en est pas revenu. Il pêche, ramasse des coquillages et s’invente des aventures, assis sur le dos d’une carcasse de baleine. Un matin, après une tempête, Léon trouve un homme inanimé sur la plage. Tierno, c’est son nom, raconte alors comment il a été arraché à sa famille au Sénégal six ans plus tôt pour combattre comme tirailleur dans les rangs de l’Armée française et comment son navire a coulé alors qu’il allait enfin rentrer dans son pays.

— -

Revue de presse :

  • « Une belle histoire d’amitié, de solidarité et un bel hommage à tous ces hommes venus d’Afrique qui ont combattu sur le sol français. » France info
  • « Le romancier questionne, en racontant cette histoire, les notions de racisme et d’altérité. Le passé, ici, ramène forcément à l’actualité et au destin des migrants. » Le Monde
  • « Peut-être faut-il commencer par dire l’émotion que soulève ce livre d’une magnifique simplicité. La lumière qu’il distille, la force de son humanité, la puissance de l’histoire d’amitié qu’il met en scène avec une belle économie de moyens. » Télérama