Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

KIMHI Alona

Israël

Moi, Anastasia (Gallimard, 2008)

Alona Kimhi
© C. Hélie / Gallimard

Alona Kimhi est née à Lvov en Ukraine en 1966. Face à l’hostilité du pouvoir soviétique à l’encontre de la communauté juive elle quitte son pays natal avec sa mère pour Israël en 1972.

Très engagée politiquement – elle milite au sein du parti communiste depuis l’âge de vingt ans – Alona Kimhi confesse son aversion pour la situation au Proche-Orient et le régime au pouvoir en Israël, un régime « qui représente tout ce qu’elle déteste ».

Après une adolescence difficile, elle sort diplômée de la Beit Zvi Academy for Performing Arts et se lance dans une carrière de comédienne. En 1993, elle commence à écrire pour la presse et le théâtre et quitte définitivement en 1996 sa carrière d’actrice, une voie qu’elle dit ne pas avoir vraiment choisie, pour lui préférer l’écriture, un travail solitaire qui correspond plus à sa nature introvertie.

Après la parution d’un recueil de nouvelles très remarquée en Israël, Moi, Anastasia, la consécration internationale ne tarde pas puisque dès 1999 Suzanne la pleureuse, son premier roman, est récompensé du prestigieux prix Berstein en Israël et du prix Wizo en France.

Mêlant ses talents d’observatrice à un humour très personnel, Alona Kihmi est aujourd’hui considérée comme l’une des écrivains israéliennes les plus talentueuses. Auteur à ce jour de deux romans, la France découvre aujourd’hui Moi, Anastasia, le recueil de nouvelles qui l’a fait passer de l’ombre à la lumière.


Bibliographie

  • Moi, Anastasia (Gallimard, 2008)
  • Lily la tigresse (Gallimard, 2006)
  • Suzanne la pleureuse (Gallimard, 2001)

Présentation de Moi, Anastasia

Un couple un peu bohème s’ennuie. La jeune femme se souvient de leur frénésie sexuelle passée, s’interroge, le mari regarde la télévision. En attendant, elle passe le temps en courant les boutiques avec sa meilleure amie... Une fillette de dix ans, récemment immigrée d’Ukraine, a tellement peur de son beau-père autoritaire qu’elle ne sait plus comment se comporter... Une adolescente obèse internée dans un hôpital psychiatrique consacre ses journées à faire des portraits tendres et cruels des autres internés... Mor est une photographe à succès mais, contrairement aux apparences, elle se sent désespérément seule, et sa vie ressemble à une lente descente aux enfers... En quatre longues nouvelles, Alona Kimhi entraîne le lecteur dans l’univers précaire de ses protagonistes à l’équilibre instable. Son écriture possède un pouvoir d’évocation exceptionnel et fait d’elle une des voix majeures de la jeune littérature israélienne.

Moi, Anastasia

Gallimard - 2008

Un couple un peu bohème s’ennuie. La jeune femme se souvient de leur frénésie sexuelle passée, s’interroge, le mari regarde la télévision. En attendant, elle passe le temps en courant les boutiques avec sa meilleure amie... Une fillette de dix ans, récemment immigrée d’Ukraine, a tellement peur de son beau-père autoritaire qu’elle ne sait plus comment se comporter... Une adolescente obèse internée dans un hôpital psychiatrique consacre ses journées à faire des portraits tendres et cruels des autres internés... Mor est une photographe à succès mais, contrairement aux apparences, elle se sent désespérément seule, et sa vie ressemble à une lente descente aux enfers... En quatre longues nouvelles, Alona Kimhi entraîne le lecteur dans l’univers précaire de ses protagonistes à l’équilibre instable. Son écriture possède un pouvoir d’évocation exceptionnel et fait d’elle une des voix majeures de la jeune littérature israélienne.

Terres promises, paradis perdus, terres conquises

Saint-Malo 2008

Qui suis-je ?

Saint-Malo 2008
Qui suis-je ?
Minh TRAN HUY, Alona KIMHI, Matthew SHARPE