Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

PARINGAUX Roland

France

Carnets du Cap Horn (Arléa, 2008)

Petit-fils de Pierre Stéphan, Roland Paringaux a mis en forme les enregistrements de son grand-père relatant ses aventures en mer, qu’il publie aujourd’hui dans un ouvrage intitulé Carnets du Cap-Horn aux Editions Arléa. Spécialiste du « plus au sud des grand caps » et sans doute aussi l’un des plus dangereux, il participera à la journée mer consacrée aux Cap-Horniers.


Bibliographie

  • Carnets du Cap Horn (Arléa, 2008)

Argumentaire de Carnets du Cap Horn

Au début du XXe siècle, alors que la vapeur gagne partout du terrain, une partie du commerce maritime international demeure le monopole des grands voiliers, ces trois et quatre-mâts qui vont, à l’autre bout du monde, charger la laine d’Australie, le salpêtre du Chili, les blés de Californie ou le nickel de Nouvelle-Calédonie. Six à huit mois de mer pour un parcours de tous les dangers : tempêtes de la Manche, calmes tropicaux, latitudes rugissantes et glacées de l’océan Indien et du Pacifique Sud, icebergs et champs de glaces... Et surtout l’épreuve la plus impitoyable : le passage du cap Horn, ce rocher mythique à l’extrémité sud du continent américain, véritable hantise des " cap-horniers " avec son climat glacial, ses vents violents et ses vagues meurtrières. A la barre des grands navires d’acier, on trouve presque toujours de jeunes capitaines, amoureux de la voile, compétents et audacieux. Sans moyens de communication dans l’immensité des océans, ils mènent une vie dure, monacale, souvent tragique. Capitaine à vingt-cinq ans de l’un des plus beaux quatre-mâts français, le Brestois Pierre Stéphan, dont le petit-fils, Roland Paringaux, nous présente les Carnets, fera onze voyages autour du monde, les trois premiers avec sa jeune épouse, Marie-Jo, dont on lira également ici le journal de bord. Leurs témoignages, rares et pleins de vie, nous rappellent cette épopée un peu oubliée, qui prendra fin avec la Première Guerre mondiale.

Carnets du Cap-Horn

Arléa - 2008