Correspondances maritimes

image

Dimanche 11 mai, à l’École de Marine Marchande, une journée consacrée aux cultures et correspondances maritimes, en partenariat avec la Fondation La Poste. Plus que jamais le grand rendez-vous
de l’aventure. Et puis, le prix Gens de mer ! Une belle journée, riche
de documents rares, de lectures et de rencontres, d’émotion aussi.

Dimanche (École de Marine Marchande)

- 10.00 Mémoires de cap-horniers et lectures de correspondances maritimes
Avec Roland Paringaux qui a publié les Carnets du Cap Horn de Pierre Stéphan, (Arlea 2 008) et Philippe Mangon, Président des amis du Musée international du Long Cours Cap Hornier, rythmé par des lectures de correspondances de Cap-Horniers rassemblées par Brigitte et Yvonnick Le Coat, (Cap-Horniers français. Tome I, Mémoire de marins des voiliers de l’armement Bordes, Ouest-France, 2 002), et lus par un comédien. La rencontre sera précédée à 10 h 30 par le film Ghosts of Cap Horn de Keith Critchlow, et suivie à 11 h 30 du film Les Cap Horniers témoignent de Maurice Dalinval.

- 14.00 Femmes de mer
Pour débuter l’après-midi, la projection du film Femmes du large de Michel Ismaël Khelifa et Samuel Lajus, qui sera suivie d’une belle rencontre, entre Catherine Chabaud, Isabelle Autissier, Séverine Vermersch qui a partagé la vie de marins-pêcheurs, et Patrick Poivre d’Arvor auteur d’un livre sur les « Solitaires de l’extrême » (à 15 h 00). Suivra la projection du très beau documentaire de Séverine Vermersch : A l’Ouest (voir p. 34).

- 16.00 Mémoires de Terre-neuvas
Avec trois des meilleurs connaisseurs de leur histoire : Loïc Josse, qui a fait une belle collecte de journaux de bord, dont il nous proposera une sélection, Alain Guellaff, réalisateur du film Le père Yvon, aumônier des terre-Neuvas, qui lira de ses plus belles lettres et Hervé Baslé, réalisateur bien connu de la série Entre terre et mer, petit fils de Terre-Neuvas. L’après-midi se terminera par la projection du film Islandais de Patrice Roturier : entre archives et témoignages l’épopée des marins de Paimpol en Islande.

Islandais de Patrick Roturier
(Coproduction Vivement Lundi ! / Université Rennes 2 / Pois Chiche Films / France 3 Ouest, 1999, 52’)

Et le prix Gens de mer
Créé à l’initiative de la librairie La Droguerie de Marine qui accompagne le festival depuis sa création, le prix Gens de Mer, doté de 3 000 €, récompense l’auteur – ou le traducteur — d’un livre récent, récit ou roman, étude ou document, ayant un caractère maritime au sens le plus large. Qui succédera à Redmond O’Hanlon, Isabelle Autissier et Philippe Jaworski ? Réponse samedi à 11h à l’École de Marine Marchande 1. Avec le soutien des Thermes marins de Saint-Malo.