Guest List

CHAR Yasmine

La main de Dieu (Gallimard, 2008)

Yasmine Char Wegmuller comes from Switzerland. She was born in 1963 in Beirut of a Lebanese father and French mother. Yasmine attended a Franco-Lebanese high school and obtained her French high school diploma. Then during the Lebanese War she was a volunteer in a refugee camp where she taught French. She joined the International Red Cross and gathered testimonies from Sabra and Chatila survivors. When she was 25 she got married and left Lebanon for Switzerland to escape the war.

She then travelled regularly throughout the world on humanitarian missions. "These trips allowed me to relax. I could not have immediately gone from Beirut to Lausanne". When she settled in Switzerland she attended a secretarial training programme before becoming manager and scheduler at the Octagon Theatre in Pully (in the Vaud canton), all the while writing plays such as Les grandes gueules and Souviens-toi de m’oublier.

After A deux doigts in 2004, she published a second novel La main de Dieu in which she talks about her years of living in Lebanon.


Bibliography :

  • La main de Dieu (Gallimard, 2008)
  • A deux doigts (Favre, 2004)
  • Souviens-toi de m’oublier - theatre (L’Age d’Homme, 2001)

Le palais des autres jours

Gallimard - 2012

« Je cracherai dans ta bouche quand tu seras morte » : tel est le mot d’adieu écrit par Fadi à sa sœur jumelle, Lila, qui nous raconte leur histoire. Unis par une relation exclusive et passionnelle qui semblait impossible à détruire, ils ont quitté le Liban et ses ravages dès qu’ils ont eu dix-huit ans, comme ils se l’étaient promis. Ils arrivent dans le Paris des années quatre-vingt-dix, secoué par une vague d’attentats terroristes. Les jumeaux tentent dès lors de trouver leur place dans un monde qui les rejette. Peu à peu, Fadi part à la dérive tandis que Lila essaie d’être raisonnable pour deux. Mais la rencontre d’un « ami » libanais va les ramener vers la violence qu’ils avaient fuie... On retrouve ici l’héroïne de La main de Dieu, premier roman de Yasmine Char. L’auteur décrit avec force le sentiment de déracinement éprouvé par ces deux personnages à peine sortis de l’adolescence, plongés dans un Paris froid et humide, loin du soleil de Beyrouth. Elle sait aussi rendre les moments de bonheur, la mélancolie des liens qui se défont, le courage d’une jeune femme déterminée à ne pas se laisser dominer par la peur qui gagne l’ensemble de la société, et à faire valoir son droit au bonheur.


La main de dieu

Gallimard - 2008

Il y a une jeune fille, quinze ans, qui court le long d’une ligne de démarcation. Il y a le Liban, ce pays depuis si longtemps en guerre qu’on oublie parfois que la guerre est là. Et puis dans la guerre, il y a l’amour. L’amour de la jeune fille, pur comme un diamant : pour le père, pour l’amant, pour la patrie. Grande absente, la mère ne sait rien de cet amour. Elle est partie sans laisser d’adresse. La jeune fille ne sait pas comment faire pour grandir là, tiraillée entre deux cultures, happée par la violence. Alors elle court. C’est l’histoire d’une fille en robe verte qui virevolte dans les ruines, qui se jette dans les bras d’un étranger, qui manie les armes comme elle respire. L’histoire d’une adolescente qui tombe et qui se relève toujours.


A deux doigts

Editions Favre SA - 2004

Ca se passe à Lausanne Ça pourrait être n’importe quelle ville Pourvu qu’il y ait assez de lieux Où on peut manger Accessoirement Jouir sûrement Elle, c’est une étrangère Lui, c’est un séducteur Qui l’aide à tromper son ennui Et son mari C’est le roman d’une émancipation D’une porte qu’on enfonce et qui reste béante Un récit haché comme une urgence Tournant autour de la vie Cette vie justement Qu’on voudrait retenir A bras le corps


Souviens-toi de m’oublier

L’Age d’Homme Editions - 2001

Que feriez-vous si elle avait fait venir pour assister à la scène une jeune femme totalement inconnue ? Alors que si il y a bien une chose qui vous unit c’est la complicité. Vous savez que rien ne lui fait peur. Qu’elle peut inventer toutes sortes de jeux, qu’elle est capable de tous les extrêmes, de toutes les réactions. Et c’est ce qui vous plaît. Mais ce soir ça va loin. Et à chaque fois que vous croyez la comprendre, elle vous échappe, elle rebondit sur d’autres choses, encore plus folles, encore plus inimaginables. Et ce soir, ça tombe vraiment mal… Création en février 2001 au Studio des Champs-Elysées de Paris.

La folie des hommes

Les cafés littéraires
Avec Velibor COLIC, Gilbert GATORE, Jean HATZFELD, Yasmine CHAR - Saint-Malo 2008

Méditerranée des deux rives

Avec Yasmine Char, Paolo Rumiz, Maram Al Masri, Takis Theodoropoulos - Saint-Malo 2012

Une rencontre entre Yasmine Char, Paolo Rumiz, Maram Al Masri, Takis Theodoropoulos, animée par Yann Nicol.


Difficile reconstruction

Avec Chahdortt Djavann, Nadifa Mohamed et Yasmine Char - Saint-Malo 2012

ess="always" allowfullscreen="true" width="480" height="480">

Avec Chahdortt Djavann, Nadifa Mohamed et Yasmine Char, animé par Kerenn Elkaim


Patries Imaginaires

Saint-Malo 2008